Afrique du Sud aux Jeux olympiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Afrique du Sud aux Jeux olympiques
Image illustrative de l'article Afrique du Sud aux Jeux olympiques

Code CIO RSA
Comité South African Sports Confederation and Olympic Committee

Participation 18 (été) ; 6 (hiver)
Athlètes 1052 (été) ; 14 (hiver)
Médailles
Rang : 38e
Or
23
Arg.
26
Bron.
27
Total
76
Historique
Jeux olympiques d'été

189619001904190819121920192419281932193619481952195619601964196819721976198019841988199219962000200420082012

Jeux olympiques d'hiver

1924192819321936194819521956196019641968197219761980198419881992199419982002200620102014


L'Afrique du Sud participe aux Jeux olympiques pour la première fois en 1904. Elle est alors présente à toutes les compétitions d'été jusqu'en 1960. En 1962, sa politique d'apartheid condamne le pays à être exclu des Jeux olympiques jusqu'en 1992 et provoquera, indirectement, un large boycott des autres pays africains en 1976.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1907, le CIO autorise les quatre colonies britanniques (celles du Cap, de la rivière Orange du Natal et du Transvaal) à présenter une équipe commune lors des Jeux de Londres en 1908. En conséquence le premier comité national olympique est formé début 1908 et envoie une équipe de sept athlètes (tous Blancs) à Londres, avant même que l'Union d'Afrique du Sud ne soit constituée en 1910.

Suite à une plainte indienne instruite dès 1948, sur la discrimination à l'égard des populations indiennes en Afrique du Sud, les Nations unies s'intéressent à cette situation qui sera plus tard connue sous le nom d'apartheid. C'est le début de l'opposition internationale à l'apartheid. Les Nations unies finissent par créer un Comité spécial chargé d’étudier la politique d’apartheid du gouvernement de la République sud-africaine (plus tard rebaptisé le Comité spécial contre l’apartheid). En 1962 est adoptée la résolution 1761 contre l'apartheid. En 1968, l'Assemblée générale demande à tous les États et organisations de « suspendre tous les échanges à caractère culturel, éducatif ou sportif et autres avec le régime raciste et avec les organisations ou les institutions » de ce pays. En novembre 1971, dans la résolution 2775D (XXVI), elle appelle à un boycott des équipes sportives sélectionnées en violation du principe olympique de non-discrimination. En 1972, le Comité national olympique sud-africain (SANOC) est définitivement exclus du mouvement olympique, sa dernière participation aux Jeux datant de ceux de Rome en 1960.

Tout au long de cette période, l'Union d'Afrique du Sud entretient la tradition de ne sélectionner que des équipes sportives de la seule minorité blanche. Au début, aucune loi n'exigeait un tel choix, c'était juste la façon pratiquée : le sport demeurait le domaine de l'homme blanc. Les Sud-Africains blancs au début ne croyaient pas puis finirent par protester contre le fait que le monde international refusait cette situation. C'est lors de la 55e session du CIO à Munich en 1959 que fut posée, pour la première fois, la question sur le fait que le Comité national olympique sélectionne une équipe olympique uniquement sur des critères sportifs. Une motion est votée pour expulser l'Afrique du Sud du mouvement olympique. Reg Honey, un avocat de Johannesburg membre du CIO, rassure ses collègues sur le fait que le gouvernement sud-africain délivrerait des passeports à tout Sud-Africain sélectionné aux Jeux.

Malgré cette situation, ce sont 57 Blancs qui sont choisis pour aller aux Jeux de 1960 à Rome. Gert Potgieter, le capitaine de l'équipe d'athlétisme, quinze jours avant les compétitions, est victime d'un accident en Allemagne lors d'une nuit, après qu'il avait été reproché à la délégation de Melbourne le manque de sérieux et de discipline. Le responsable de l'équipe démissionne. Le gouvernement sud-africain avait auparavant formulé une politique en matière sportive en 1956 : les blancs et les noirs n'étaient pas autorisés à faire du sport ensemble et le privilège de représenter l'Afrique du Sud était accordé aux Blancs uniquement.

En janvier 1959 est fondée à Durban la South African Sports Association (SASA) avec comme objectif principal de travailler pour la reconnaissance de tous les sportifs sud-africains et pour le droit des Non-Blancs à représenter leur pays. le passeport de Dennis Brutus, le secrétaire général de la SASA, qui voulait défendre cette position à la session de 1960 à Rome, est refusé. Le 24 avril 1962, le Comité national olympique sud-africain déclare qu'il soutient le principe olympique du non-racisme en sport tout en étant en accord avec le gouvernement sud-africain. Le 24 mai 1962, Dennis Brutus écrit à Otto Mayer, secrétaire du CIO, pour lui demander l'expulsion du mouvement olympique du CNO sud-africain. Il lui reproche de ne pas s'opposer à la discrimination raciale imposée par le gouvernement. Après sa session à Moscou en 1962, le CIO écrit au SANOC en lui indiquant que si la politique de discrimination raciale ne change pas avant la session prévue à Nairobi en octobre 1963, le CNO serait suspendu. Il est proposé de réunir la SASA et le SANOC mais ce dernier renâcle et demande à la SASA de lui prouver sa représentativité. Le 7 octobre 1962, la SASA prononce sa dissolution pour établir le South African Non-racial Olympic Committee (SANROC) avec Dennis Brutus comme président. Le 9 octobre, Brutus écrit au SANOC pour lui préciser que la constitution formelle du SANROC est prévue pour janvier 1963 et lui demande de commencer des pourparlers avant cette date. Mais le SANOC tergiverse pour ne répondre que le 24 décembre en refusant de discuter avec une organisation non officielle. Le 13 janvier 1963, le meeting est prévu au Patidar Hall à Fordsburg, un dimanche. Le général H. B. Klopper lui répond qu'il n'assiste qu'aux réunions de son église le dimanche. Jan de Klerk fait une déclaration de presse menaçant les organisations sportives qui ne respecteraient pas la politique du gouvernement d'établir de nouvelles lois en la matière pour renforcer cette politique. En mai 1963, Dennis Brutus n'est plus autorisé à participer à des réunions de plus de 3 personnes. Le 14 mai 1963, le SANOC invite le SANROC à une réunion le 29 mai mais des que le meeting commence la police arrête Brutus, un des délégués du SANROC. Brutus s'enfuit via le Swaziland pour Londres. Le CIO exige du SANOC un changement de la politique de discrimination avant le 31 décembre 1963 à peine d'exclusion. Au début de 1964, l'Afrique du Sud organise pour la première fois des sélections séparées entre Blancs et Noirs, l'équipe pour Tokyo étant ensuite choisie sur la base des meilleurs résultats sportifs. Cette équipe comprend pour la première fois 7 Noirs. Le gouvernement prévoit d'émettre des passeports pour toute l'équipe mais précise qu'ils ne doivent pas prendre le même avion ni résider dans les mêmes quartiers du village olympique. L'invitation à participer aux Jeux olympiques de 1964 est alors retirée. Le SANROC est interdit en 1965. En 1967, une nouvelle politique est prévue : en dehors des frontières sud-africaines, il sera permis de pratiquer du sport entre Noirs et Blancs, mais l'interdiction demeure sur le territoire sud-africain. Lord Killanin visite alors l'Afrique du Sud en mai 1967 : son rapport conseille au CIO d'inviter le SANOC aux Jeux de Mexico en 1968, ce qui fut fait, mais le gouvernement mexicain assura ne pas pouvoir garantir la sécurité de l'équipe Sud-africaine, ce qui rendit cette invitation inopérante. En 1970, la session du CIO à Amsterdam retire la reconnaissance au SANOC : l'Afrique du Sud est exclue du mouvement olympique.

Ce n'est qu'après la libération de Nelson Mandela en 1990 et le processus de démocratisation que le 25 juillet 1991, l'Afrique du Sud est de nouveau invitée à participer aux Jeux.

Autorité de tutelle[modifier | modifier le code]

Bilan général[modifier | modifier le code]

Après 2004, l'Afrique du Sud totalise 69 médailles (20 médailles d'or, 23 médaille d'argent et 26 médailles de bronze) en 23 participations aux Jeux olympiques (17 fois aux jeux d'été et 6 fois aux jeux d'hiver). L'Afrique du Sud n'a jamais été pays organisateur des Jeux olympiques.

Par année[modifier | modifier le code]

Les Jeux de 1912 à Stockholm, ont permis à la délégation sud-africaine de glaner, 4 titres olympiques.

C'est aux Jeux de 1920 à Anvers et Jeux de 1952 à Helsinki, que la moisson fut la meilleure avec 10 médailles (3 en or, 4 en argent et 3 en bronze) et (2 en or, 4 en argent et 4 en bronze).

Jeux olympiques d'été
Année Athlètes médaille d'or, Jeux olympiques médaille d'argent, Jeux olympiques médaille de bronze, Jeux olympiques Total Rang
Drapeau : États-Unis Saint-Louis 1904 8 0 0 0 0 -
Drapeau : Royaume-Uni Londres 1908 14 1 1 0 2 14e
Drapeau : Suède Stockholm 1912 21 4 2 0 6 7e
Drapeau : Belgique Anvers 1920 39 3 4 3 10 11e
Drapeau : France Paris 1924 30 1 1 1 3 18e
Drapeau : Pays-Bas Amsterdam 1928 24 1 0 2 3 23e
Drapeau : États-Unis Los Angeles 1932 12 2 0 3 5 15e
Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Berlin 1936 32 0 1 0 1 25e
Drapeau : Royaume-Uni Londres 1948 35 2 1 1 4 18e
Drapeau : Finlande Helsinki 1952 64 2 4 4 10 12e
Drapeau : Australie Melbourne 1956 50 0 0 4 4 33e
Drapeau : Italie Rome 1960 55 0 1 2 3 28e
Drapeau : Japon Tokyo 1964 N'a pas participé
Drapeau : Mexique Mexico 1968 N'a pas participé
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Munich 1972 N'a pas participé
Drapeau : Canada Montréal 1976 N'a pas participé
Drapeau : URSS Moscou 1980 N'a pas participé
Drapeau : États-Unis Los Angeles 1984 N'a pas participé
Drapeau : Corée du Sud Séoul 1988 N'a pas participé
Drapeau : Espagne Barcelone 1992 93 0 2 0 2 41e
Drapeau : États-Unis Atlanta 1996 84 3 1 1 5 27e
Drapeau : Australie Sydney 2000 127 0 2 3 5 55e
Drapeau : Grèce Athènes 2004 106 1 3 2 6 43e
Drapeau : République populaire de Chine Pékin 2008 134 0 1 0 1 70e
Drapeau : Royaume-Uni Londres 2012 124 3 2 1 6 23e
Total 1052 23 26 27 76 38e
Jeux olympiques d'hiver
Année Athlètes médaille d'or, Jeux olympiques médaille d'argent, Jeux olympiques médaille de bronze, Jeux olympiques Total Rang
Drapeau : États-Unis Squaw Valley 1960 4 0 0 0 0 -
Drapeau : Autriche Innsbruck 1964 N'a pas participé
Drapeau : France Grenoble 1968 N'a pas participé
Drapeau : Japon Sapporo 1972 N'a pas participé
Drapeau : Autriche Innsbruck 1976 N'a pas participé
Drapeau : États-Unis Lake Placid 1980 N'a pas participé
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Sarajevo 1984 N'a pas participé
Drapeau : Canada Calgary 1988 N'a pas participé
Drapeau : France Albertville 1992 N'a pas participé
Drapeau : Norvège Lillehammer 1994 2 0 0 0 0 -
Drapeau : Japon Nagano 1998 2 0 0 0 0 -
Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 1 0 0 0 0 -
Drapeau : Italie Turin 2006 3 0 0 0 0 -
Drapeau : Canada Vancouver 2010 2 0 0 0 0 -
Drapeau : Russie Sotchi 2014 N'a pas participé
Total 14 0 0 0 0 -

Par sport[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été
Place Sport médaille d'or, Jeux olympiques médaille d'argent, Jeux olympiques médaille de bronze, Jeux olympiques Total Rang
1 Athletics pictogram.svg Athlétisme 6 12 6 24 27e
2 Boxing pictogram.svg Boxe 6 4 9 19 11e
3 Swimming pictogram.svg Natation 6 3 6 15 14e
4 Tennis pictogram.svg Tennis 3 2 1 6 4e
5 Cycling (road) pictogram.svg Cyclisme 1 4 3 8 21e
6 Rowing pictogram.svg Aviron 1 0 1 2 30e
7 Shooting pictogram.svg Tir 0 1 0 1 52e
8 Canoeing (flatwater) pictogram.svg Canoë-kayak 0 0 1 1 40e
Total 23 26 27 76 38e

Sportifs médaillés[modifier | modifier le code]

Jeux d'été[modifier | modifier le code]

Médaille Nom Édition Sport Épreuve
médaille d'or, Jeux olympiques or Lawrence Stevens Los Angeles 1932 Boxe poids légers hommes
médaille d'or, Jeux olympiques or David Carstens Los Angeles 1932 Boxe poids mi-lourds hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Marjorie Clark Los Angeles 1932 Athlétisme 80 m haies femmes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Ernest Peirce Los Angeles 1932 Boxe poids moyens hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Jenny Maakal Los Angeles 1932 Natation 400 m nage libre femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Charles Catterall Berlin 1936 Boxe poids plume hommes
médaille d'or, Jeux olympiques or Gerald Dreyer Londres 1948 Boxe poids légers hommes
médaille d'or, Jeux olympiques or George Hunter Londres 1948 Boxe poids mi-lourds hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Dennis Shepherd Londres 1948 Boxe poids plume hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze John Arthur Londres 1948 Boxe poids lourds hommes
médaille d'or, Jeux olympiques or Esther Brand Helsinki 1952 Athlétisme saut en hauteur femmes
médaille d'or, Jeux olympiques or Joan Harrison Helsinki 1952 Natation 100 m dos femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Daphne Robb-Hasenjäger Helsinki 1952 Athlétisme 100 mètres femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Theunis Van Schalkwyk Helsinki 1952 Boxe poids mi-lourds hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Raymond Robinson
Thomas Shardelow
Helsinki 1952 Cyclisme sur piste Men's 2000m tandem
médaille d'argent, Jeux olympiques argent George Estman
Robert Fowler
Thomas Shardelow
Alfred Swift
Helsinki 1952 Cyclisme sur piste poursuite par équipes 4000 m hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Willie Toweel Helsinki 1952 Boxe poids mouche hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Leonard Leisching Helsinki 1952 Boxe poids plume hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Andries Nieman Helsinki 1952 Boxe poids lourds hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Raymond Robinson Helsinki 1952 Cyclisme sur piste 1 km contre la montre hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Daniel Bekker Melbourne/Stockholm 1956 Boxe poids lourds hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Henry Loubscher Melbourne/Stockholm 1956 Boxe poids mi-lourds hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Alfred Swift Melbourne/Stockholm 1956 Cyclisme sur piste 1 km contre la montre hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Moira Abernethy
Jeanette Myburgh
Natalie Myburgh
Susan Roberts
Melbourne/Stockholm 1956 Natation 4 x 100 m (relais) nage libre femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Daniel Bekker Rome 1960 Boxe poids lourds hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Malcolm Clive Spence Rome 1960 Athlétisme 400 mètres hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze William Meyers Rome 1960 Boxe poids plume hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Elana Meyer Barcelone 1992 Athlétisme 10 000 m femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Wayne Ferreira
Piet Norval
Barcelone 1992 Tennis double masculin
médaille d'or, Jeux olympiques or Josia Thugwane Atlanta 1996 Athlétisme marathon hommes
médaille d'or, Jeux olympiques or Penelope Heyns Atlanta 1996 Natation 100 m brasse femmes
médaille d'or, Jeux olympiques or Penelope Heyns Atlanta 1996 Natation 200 m brasse femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Hezekiel Sepeng Atlanta 1996 Athlétisme 800 m hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Marianne Kriel Atlanta 1996 Natation 100 m dos femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Hestrie Cloete Sydney 2000 Athlétisme saut en hauteur femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Terence Parkin Sydney 2000 Natation 200 m brasse hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Llewellyn Herbert Sydney 2000 Athlétisme 400 m haies hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Frantz Kruger Sydney 2000 Athlétisme lancer du disque hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Penelope Heyns Sydney 2000 Natation 100 m brasse femmes
médaille d'or, Jeux olympiques or Lyndon Ferns
Ryk Neethling
Roland Mark Schoeman
Darian Townsend
Athènes 2004 Natation 4 x 100 m (relais) nage libre hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Mbulaeni Mulaudzi Athènes 2004 Athlétisme 800 m hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Hestrie Cloete Athènes 2004 Athlétisme saut en hauteur femmes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Roland Mark Schoeman Athènes 2004 Natation 100 m nage libre hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Donovan Cech
Ramon Di Clemente
Athènes 2004 Aviron deux sans barreur hommes
médaille de bronze, Jeux olympiques bronze Roland Mark Schoeman Athènes 2004 Natation 50 m nage libre hommes
médaille d'argent, Jeux olympiques argent Khotso Mokoena Pékin 2008 Athlétisme saut en longueur hommes

Voir aussi[modifier | modifier le code]