Ski de vitesse aux Jeux olympiques de 1992

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ski de vitesse aux Jeux olympiques de 1992

Description de l'image  Olympic rings.svg.
Généralités
1re apparition Drapeau : France Albertville 1992
Disparition 1992
Organisateur(s) Comité international olympique
Épreuves 2 en 1992

Le ski de vitesse (également appelée kilomètre lancé) est apparu pour la première et dernière fois aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville en tant que sport de démonstration. Elle est remportée par le français Michaël Prüfer. L'épreuve se déroule dans la station savoyarde d'Arc 2000 et permet à des millions de téléspectateurs de découvrir ce sport.

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Le président du comité international olympique Juan Antonio Samaranch et le coprésident du Comité d'Organisation des JO d'Albertville Jean-Claude Killy assistent aux épreuves. L'épreuve masculine est la deuxième meilleure audience télévisée de ces JO après la descente masculine de ski alpin.


Nations représentées en 1992[modifier | modifier le code]

Hommes Femmes
Drapeau : Allemagne Allemagne (4)
Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : Autriche Autriche (3)
Drapeau : Australie Australie (2)
Drapeau : Canada Canada (4)
Drapeau : Chili Chili (3)
Drapeau : Estonie Estonie
Drapeau : États-Unis États-Unis (4)
Drapeau : Finlande Finlande
Drapeau : France France (4)
Drapeau : Japon Japon
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (4)
Drapeau : Norvège Norvège
Drapeau : Pologne Pologne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (4)
Drapeau : Suède Suède (2)
Drapeau : Suisse Suisse (4)
Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Drapeau : Canada Canada (2)
Drapeau : États-Unis États-Unis (4)
Drapeau : Finlande Finlande (3)
Drapeau : France France (3)
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau : Norvège Norvège
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (2)
Drapeau : Suède Suède
Drapeau : Suisse Suisse (3)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Michaël Prüfer, 67kg, 1m72, remporte l'épreuve avec une vitesse mesurée de 229,299km/h.


Med 1.png Or Med 2.png Argent Med 3.png Bronze
Nom Drapeau : France Michaël Prüfer Drapeau : France Philippe Goitschel Drapeau : États-Unis Jeffrey Hamilton
Temps 229.299 km/h 228.717 km/h 226.700 km/h
Med 1.png Or Med 2.png Argent Med 3.png Bronze
Nom Drapeau : Finlande Traja Mulari Drapeau : Norvège Liss Pettersen Drapeau : Suisse Renata Kolarova
Temps 219,245 km/h 212,892 km/h 210,526 km/h


Il établit à cette occasion le record olympique et le record du monde en battant son propre record établi en 1988, qui restera invaincu jusque l'année suivante. Alors docteur en médecine, il se retire ensuite et ouvre son cabinet d'angiologie.

Malgré le succès médiatique rencontré, l'épreuve n'est pas reconduite aux Jeux Olympiques d'hiver suivants.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le vainqueur dispose d'un coefficient de traînée Cx de 0.07 mesuré à la soufflerie Renault de Saint-Cyr-l'École.