Voile aux Jeux olympiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voile aux Jeux olympiques

Description de l'image  Sailing pictogram.svg.
Description de l'image  Olympic rings.svg.
Généralités
1re apparition Paris, 1900
Organisateur(s) CIO
Éditions 25e en 2012
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 10 en 2012
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Voile aux Jeux olympiques d'été de 2016

La voile est au programme des Jeux olympiques d'Athènes en 1896. Mais le très mauvais temps qui sévit le 1er avril provoque l'annulation des régates[1]. En 1900 les régates disputées à Meulan et au Havre l'ont été dans le cadre des Concours d'exercices physiques et de sports, et organisées par le Comité idoine de l'Exposition Universelle de 1900 à Paris, puis leurs résultats[2] récupérés par le CIO vers 1920 pour constituer un palmarès des Jeux de Paris. Les premières véritables compétitions olympiques à voile ont eu lieu en 1908 à Londres.

Au fil des années, la formule de la compétition et les classes de bateaux ont souvent changé selon la popularité des différents bateaux. Les embarcations sont aujourd'hui des monotypes répartis selon des classes de poids et de jauges identiques.

Le programme olympique de la Voile se compose d’épreuves féminines, masculines et mixtes.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Les épreuves sont tout d'abord courues sur des voiliers dont les équipages peuvent être mixtes. Depuis 1952 le Finn, dériveur en solitaire, est réservé aux hommes. La première épreuve féminine est courue en 1988, sur 470, le même dériveur étant utilisé pour une épreuve masculine. En 1992 les féminines peuvent régater également séparément en solitaire sur l'Europe, et en planche à voile. En 2012 il n'y a plus d'épreuve mixte au programme. Pour 2016, la planche à voile sera remplacée par le kitesurf.

Le tableau suivant récapitule les différentes épreuves depuis 1900.

Classe 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 Total
0.5 t Jauge Godinet Mx2 1
0.5–1 t JG M 1
1-2 tx JG Mx2 1
2-3 tx JG Mx2 1
3-10 tx JG M 1
10–20 tx JG M 1
Toutes catégories M 1
6 mètres JI M M Mx2 M M M M M M 9
7 mètres JI M M 2
8 mètres JI M M Mx2 M M M M 7
12 mètres JI M M Mx2 3
10 mètres JI M Mx2 2
6.5m SI M 1
Dinghy International 12' M M 2
Dinghy International 18' M 1
Classe 30 m2 M 1
Classe 40 m2 M 1
Monotype olympique M 1
Snowbird (12') M 1
Star M M M M M M M M M M M M M M M h h h 18
Olympia Jolle M 1
Firefly M 1
Swallow M 1
Dragon M M M M M M M 7
5,5 mètres JI M M M M M 5
Finn h h h h h h h h h h h h h h M h 16
Sharpie 12 m2 M 1
Flying Dutchman M M M M M M M M M 9
Tempest M M 2
Soling M M M M M M M M 8
Tornado M M M M M M M M M 9
470 h h h hf hf hf hf hf hf hf 10
Planche à voile h h hf hf hf hf hf hf 8
Europe f f f f 4
Laser M M M h h 5
49er M M M h 4
Yngling f f 2
Laser Radial f f 2
Elliott 6m f 1
Épreuves 0 10 0 4 4 14 3 3 4 4 5 5 5 5 5 5 6 6 6 7 8 10 10 11 11 11 10 32

Notes :

Voiliers olympiques[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les bateaux en compétition, en 1900, sont d'abord des voiliers à jauge française de 1892, la jauge Godinet, puis se conforment à la Jauge internationale. En 1920 apparaît la première régate en monotype (tous les bateaux sont identiques) avec le Dinghy International 12' qui est aussi le premier dériveur utilisé aux JO. Ce type de bateau devient majoritaire après la Seconde Guerre mondiale.

Afin de codifier la compétition, un certain nombre de bateaux ont été agréés série olympique. Ces agréments ont évolué avec le temps ; suivant les évolutions techniques et les types de bateaux disponibles sur le marché, d'anciens types ont été remplacés par de plus modernes. La compétition en voile aux Jeux olympiques moderne se limite aux dériveurs en simple ou en double, catamarans de sport et quillards de moyenne taille en équipage. La course est du type régate en flotte et en match racing à partir de 2012.

Type de bateau ayant été série olympique[modifier | modifier le code]

  • Les bateaux jaugés en tonneaux selon la jauge française de 1892, la jauge Godinet, pour les Jeux de 1900
  • Le 15 m JI : quillard, S.O uniquement pour les Jeux de 1908 (n'a pas couru, pas de concurrents)
  • Le 12 m JI : quillard, S.O pour les Jeux de 1908, 1912 et 1920
  • Le 10 m JI : quillard, S.O pour les Jeux de 1912 et 1920
  • Le 9 m JI : quillard, S.O uniquement pour les Jeux de 1920
  • Le 8 m JI : quillard, S.O pour tous les Jeux de 1908 à 1936
  • Le 7 m JI : quillard, S.O pour les Jeux de 1908 et 1920
  • Le 6.5 m SI : quillard, S.O uniquement pour les Jeux de 1920 (Jauge française dite « chemin de fer »)
  • Le 6 m JI : quillard, S.O pour tous les Jeux de 1908 à 1952
  • Le 5,5 m JI : quillard, S.O pour tous les Jeux de 1952 à 1968
  • Le 40 m2 : quillard, S.O uniquement pour les Jeux de 1920 (jauge : Square Metre Rule)
  • Le 30 m2 : quillard, S.O uniquement pour les Jeux de 1920 (Square Metre Rule)
  • Le Dinghy International 12' : dériveur en double en 1920, puis en solitaire en 1928, S.O pour les jeux de 1920 & 1928
  • Le Monotype national : dériveur en solitaire, S.O pour les jeux de 1924
  • Le Snowbird : dériveur en solitaire, S.O pour les jeux de 1932
  • Le Star : quillard à deux équipiers, S.O. de 1932 à 1972, et depuis 1980
  • L'Olympia Jolle : dériveur en solitaire, S.O pour les jeux de 1936
  • Le Firefly : dériveur en solitaire, S.O pour les jeux de 1948
  • Le Swallow : quillard à deux équipier, S.O pour les jeux de 1948, faisant doublon avec le Star
  • Le Dragon : quillard à trois équipiers, S.O. de 1948 à 1972
  • Le Sharpie 12 m2 : dériveur à deux équipier, S.O pour les jeux de 1956
  • Le Tempest : quillard à deux équipier, présent avec le Star en 1972 et remplaçant le Star uniquement en 1976
  • L'Europe : dériveur solitaire S.O à partir de 1992 n'est actuellement plus S.O et est remplacé par le laser radial comme S.O féminine depuis 2005.
  • Le Soling : Quillard à trois équipiers, S.O. de 1972 à 2000
  • Le Flying Dutchman : dériveur à deux équipiers, S.O depuis 1960
  • La Mistral, planche à voile (homme et femme) remplacée par la RS:X depuis 2005 Elle a été précédée par la Winglider, planche assez plate et primitive (JO de Los Angeles en 1984), première apparition officielle de la planche aux J.O.puis par la Lechner (planche aux formes rondes, instable mais performante, issue de la jauge IYRU Division 2) lors des deux éditions suivantes
  • Le Tornado, catamaran S.O. de 1976 à 2008
  • Le Yngling, S.O. 3 équipières en 2004 et 2008

Type de bateau série olympique en 2004[modifier | modifier le code]

  • Le Star : Quillard à deux équipiers, à nouveau S. O. depuis 1980
  • Le Yngling : Quillard à trois équipières, S. O. depuis 2004
  • le Finn : dériveur en solitaire, S.O. depuis 1952
  • Le 470 : dériveur à deux équipiers, S.O. depuis 1976 pour les hommes, 1988 pour les femmes.
  • Le Tornado, seul catamaran, deux équipiers mixte, S.O. depuis 1992
  • Le Laser : dériveur en solitaire, S.O. depuis 1996
  • L'Europe : dériveur en solitaire (femme), S. O. depuis 1992
  • Le 49er : dériveur à deux équipiers, S.O. depuis 2000

Type de bateau série olympique en 2008[modifier | modifier le code]

  • La RS:X, nouvelle planche à voile (hommes et femmes) pour les JO de 2008
  • Le Laser radial : dériveur solitaire (femmes), remplace l'Europe.

Type de bateau série olympique en 2012[modifier | modifier le code]

Lors de l'ISAF Annual Conference 2008[3], le Conseil de l'ISAF réuni le 14 novembre 2008 à Madrid, Espagne, a décidé de retenir les séries suivantes pour les épreuves de voile aux Jeux olympiques de 2012 :

Hommes[modifier | modifier le code]

  • dériveur en solitaire (Men’s One Person Dinghy) : Laser (Laser Standard)
  • dériveur lourd en solitaire (Men’s One Person Dinghy Heavy) : Finn
  • dériveur à deux équipiers (Men’s Two Person Dinghy) : 470
  • dériveur haute performance à deux équipiers (Men’s Two Person Dinghy High Performance) : 49er
  • planche à voile (Men’s Windsurfer) : RS:X
  • quillard (Men’s Keelboat) : Star

Femmes[modifier | modifier le code]

  • dériveur en solitaire (Women’s One Person Dinghy) : Laser Radial
  • dériveur à deux équipières (Women’s Two Person Dinghy) : 470
  • quillard de Match racing (Women’s Keelboat Match Racing : Elliott 6m (modifié, voilure réduite, pour 3 équipières seulement)
  • planche à voile (Women’s Windsurfer) : RS:X

Les décisions remarquables sont le retrait du catamaran Tornado - il n'y a donc plus de multicoque - la création d'une épreuve de Match racing, pour les femmes, où le choix de l'Elliott 6m retire son statut olympique au Yngling et la réduction de 11 à 10 du nombre de catégories. La notion de série mixte disparait aussi (le Finn était mixte en 2008).

Épreuves de voile aux Jeux olympiques d'été de 2016[modifier | modifier le code]

Lors de la réunion 2012 de l'ISAF de mi-année qui s'est tenue à Sresa en Italie du 3 au 6 mai 2012, l'ISAF avait décidé de remplacer la planche à voile par le kitesurf aux Jeux olympiques d'été de 2016[4]. Cependant, après réclamation, son assemblée générale est revenue sur cette décision et a confirmé la planche au lieu du kitesurf dans la liste définitive[5] :

  • Planche hommes (Men's Board) : RS:X
  • Planche femmes (Women's Board) : RS:X
  • Dériveur léger en solitaire, hommes (Men's One Person Dinghy) : Laser
  • Dériveur léger en solitaire, femmes (Women's One Person Dinghy) : Laser Radial
  • Dériveur lourd en solitaire, hommes (Men's One Person Dinghy (heavy)) : Finn
  • Dériveur en double, hommes (Men's Two Person Dinghy) : 470
  • Dériveur en double, femmes (Women's Two Person Dinghy) : 470
  • Skiff en double, hommes (Men's Skiff) : 49er
  • Skiff en double, femmes (Women's skiff) : 49er FX (Mackay FX, 49er avec un gréement FX)
  • Catamaran en double, mixte (Mixed Two Person Multihull) : Nacra 17

Le choix du catamaran s'est porté sur le Nacra 17 après une évaluation comparative des supports présélectionnés[6]. Le catamaran Tornado avait disparu des épreuves de voile lors des Jeux de 2012. L'Elliott 6m et le match racing féminin sont retirés des compétitions olympiques, après leur introduction aux Jeux de 2012.

Lieux des régates[modifier | modifier le code]

Année Jeux Lieu
1896 Drapeau de la Grèce Athènes, Grèce Pas d'épreuves
1900 Drapeau de la France Paris, France Le Havre, Meulan
1904 Drapeau des États-Unis Saint Louis, États-Unis Pas d'épreuves
1908 Drapeau du Royaume-Uni Londres, Grande-Bretagne Glasgow, Firth of Clyde, Ryde
1912 Drapeau de la Suède Stockholm, Suède Nynäshamn
1920 Drapeau de la Belgique Anvers, Belgique Ostende
1924 Drapeau de la France Paris, France Le Havre, Meulan
1928 Drapeau des Pays-Bas Amsterdam, Pays-Bas Zuiderzee
1932 Drapeau des États-Unis Los Angeles, États-Unis Los Angeles
1936 Flag of German Reich (1935–1945).svg Berlin, Allemagne Kiel
1948 Drapeau du Royaume-Uni Londres, Grande-Bretagne Torquay
1952 Drapeau de la Finlande Helsinki, Finlande Helsinki, Liuskasaari
1956 Drapeau de l'Australie Melbourne, Australie Melbourne - Baie de Port Phillip
1960 Drapeau de l'Italie Rome, Italie Naples
1964 Drapeau du Japon Tokyo, Japon Enoshima
1968 Drapeau du Mexique Mexico, Mexique Acapulco
1972 Drapeau de l'Allemagne Munich, Allemagne Kiel
1976 Drapeau du Canada Montréal, Canada Kingston (Ontario)
1980 Flag of the Soviet Union.svg Moscou, URSS Tallinn
1984 Drapeau des États-Unis Los Angeles, États-Unis Long Beach (Californie)
1988 Flag of South Korea.svg Séoul, Corée du Sud Busan
1992 Drapeau de l'Espagne Barcelone, Espagne Barcelone
1996 Drapeau des États-Unis Atlanta, États-Unis Savannah (Géorgie)
2000 Drapeau de l'Australie Sydney, Australie Sydney
2004   Drapeau de la Grèce Athènes, Grèce Athènes
2008 Drapeau de la République populaire de Chine Pékin, Chine Qingdao
2012 Drapeau du Royaume-Uni Londres, Royaume-Uni Weymouth, Île de Portland

Légendes olympiques[modifier | modifier le code]

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Par pays[modifier | modifier le code]

Bilan des médailles de 1900 à 2012

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 25 18 11 54
2 Drapeau : États-Unis États-Unis 19 23 17 59
3 Drapeau : Norvège Norvège 17 11 4 32
4 Drapeau : Espagne Espagne 13 4 2 19
5 Drapeau : France France 12 11 15 38
6 Drapeau : Danemark Danemark 12 9 7 28
7 Drapeau : Suède Suède 11 12 13 36
8 Drapeau : Australie Australie 10 5 8 23
9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 8 5 5 18
10 Drapeau : Brésil Brésil 6 3 8 17
11 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 5 8 6 19
12 Drapeau : URSS Union soviétique 4 5 2 11
13 Drapeau : Allemagne Allemagne 3 4 3 10
14 Drapeau : Autriche Autriche 3 4 0 7
15 Drapeau : Italie Italie 3 3 8 14
16 Drapeau : Grèce Grèce 3 2 2 7
17 Drapeau : Belgique Belgique 2 4 3 9
18 Drapeau : Finlande Finlande 2 2 7 11
19 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l'Ouest 2 2 4 8
20 Drapeau : Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est 2 2 2 6
21 Drapeau : République populaire de Chine Chine 2 2 1 5
22 Olympic flag.svg Équipe mixte 2 0 0 2
23 Drapeau : Ukraine Ukraine 1 2 2 5
24 Drapeau : Suisse Suisse 1 2 1 4
25 Drapeau : Équipe unifiée d'Allemagne Équipe unifiée d'Allemagne 1 1 1 3
26 Drapeau : Pologne Pologne 1 0 3 4
27 Drapeau : Israël Israël 1 0 2 3
28 Drapeau : Bahamas Bahamas 1 0 1 2
29 Drapeau : Hong Kong Hong Kong 1 0 0 1
30 Drapeau : Argentine Argentine 0 4 5 9
31 Drapeau : Canada Canada 0 3 6 9
32 Drapeau : Portugal Portugal 0 2 2 4
33 Drapeau : Lituanie Lituanie 0 1 0 1
34 Drapeau : Japon Japon 0 1 1 2
Drapeau : Russie Russie 0 1 1 2
Drapeau : Slovénie Slovénie 0 1 1 2
37 Drapeau : Antilles néerlandaises Antilles néerlandaises 0 1 0 1
Drapeau : Chypre Chypre 0 1 0 1
Drapeau : Cuba Cuba 0 1 0 1
Drapeau : République tchèque République tchèque 0 1 0 1
Drapeau : Irlande Irlande 0 1 0 1
Drapeau : Îles Vierges américaines Îles Vierges des États-Unis 0 1 0 1
43 Drapeau : Estonie Estonie 0 0 2 2
44 Drapeau : Hongrie Hongrie 0 0 1 1
Total 44 nations 173 163 157 493

Par skipper[modifier | modifier le code]

Bilan des médailles de 1900 à 2008

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Torben Grael Drapeau : Brésil 2 1 2 5
2 Paul Elvstrøm Drapeau : Danemark 4 0 0 4
3 Jochen Schümann Drapeau : Allemagne de l'Est, Drapeau : Allemagne 3 1 0 4
4 Valentyn Mankin Drapeau : URSS 3 1 0 4
5 Ben Ainslie Drapeau : Royaume-Uni 4 1 0 5
6 Robert Scheidt Drapeau : Brésil 2 2 0 4
7 Tore Holm Drapeau : Suède 2 0 2 4
8 Alessandra Sensini Drapeau : Italie 1 1 2 4
9 Carlos Espínola Drapeau : Argentine 0 2 2 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]