Menouville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Menouville
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Pontoise
Canton Marines
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée du Sausseron
Maire
Mandat
Henri Jallet
2014-2020
Code postal 95810
Code commune 95387
Démographie
Gentilé Menouvillois, Menouvilloises
Population
municipale
91 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 03″ N 2° 06′ 35″ E / 49.1508, 2.1097 ()49° 09′ 03″ Nord 2° 06′ 35″ Est / 49.1508, 2.1097 ()  
Altitude 60 m (min. : 47 m) (max. : 112 m)
Superficie 2,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Menouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Menouville

Menouville est une commune française du Val-d'Oise située dans le Vexin français, à environ 45 km au nord-ouest de Paris.

Géographie[modifier | modifier le code]

Menouville est situé dans le Vexin français, dans la vallée du Sausseron.

La commune est limitrophe d'Arronville, Frouville, Labbeville, Vallangoujard et Theuville.

Communes limitrophes de Menouville[1]
Arronville Frouville
Theuville Menouville[1]
Vallangoujard Labbeville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Menouville provient du nom germanique Minn-wulf et du latin villa, domaine[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Henri Jallet[2] DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 91 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
87 87 95 85 77 62 80 74 73
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
68 84 75 84 95 83 76 78 61
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
68 64 93 86 95 76 79 81 65
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
65 68 55 50 63 84 81 80 90
2011 - - - - - - - -
91 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La ferme-manoir du Petit-Château.
Lavoir sur le Sausseron.

Menouville ne compte pas de monument historique classé ou inscrit propre à la commune, mais le domaine du château de Balincourt à Arronville se situe en partie sur le territoire communal[5] (au nord).

  • Ferme-manoir du Petit-Château, rue du château : Elle s'organise autour d'une grande cour rectangulaire, fermée de tous les côtés. Ses bâtiments les plus anciens remontent au XVe siècle, mais leur caractère d'origine s'est perdu suite aux remaniements successifs. L'entrée depuis la rue s'effectue par un porche avec grenier à l'étage. La porte pietonne à gauche de la grande porte charretière a été remplacée par une fenêtre, et de la tourelle d'angle ne subsistent guère de vestiges. La charretterie à droite du porche, dont la façade arrière donne sur la rue, comporte en son centre un pigeonnier octogonal du XVIe siècle. Contrairement aux autres bâtiments, il est bien conservé et se distingue par son architecture soignée. Les chaînages sont en pierre de taille et les murs en moellons noyés dans le mortier. Les fenêtres d'envol possèdent des arcs plein cintre en briques rouges, et des plates-formes s'appuyant sur des corbeaux. Un simple larmier fait le tour de l'édifice à la hauteur de la naissance des arcades. Le toit est couvert de tuiles plates du pays[6].
  • Lavoir couvert, rue du Moulin : Ce lavoir établi sur le Sausseron se situe à l'endroit où le ruisseau quitte le domaine du château par une ouverture en demi-lune dans la muraille d'enceinte. Le petit édifice se compose de deux murs gouttereaux en moellons et d'un toit à deux versants, avec un pignon recouvert de bois au-dessus de l'ouverture que le lavoir présente vers le sud[6]. Comme particularité, l'espace dédié aux lavandières à droite (sur la rive gauche du Sausseron) se prolonge au-delà du lavoir couvert jusqu'à un petit pont sur le Sausseron : Cette combinaison entre lavoir couvert et à ciel ouvert est rare
  • Menhir dit la Pierre de la Vigne des Grès, situé sur le rebord du plateau, à l'extrémité nord-ouest de la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Menouville

La commune de Menouville ne dispose pas de blason.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes limitrophes de Menouville sur Géoportail.
  2. Site officiel de la préfecture du Val d‘Oise-liste des maires (doc pdf)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  5. « Notice no PA00080122 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. a et b Séverine Charon, Hénin, Maria Pia Hutin-Houillon, Philippe Oyer et Bruno Sternberger, « Le patrimoine des communes du Val-d’Oise : Menouville », Collection Le Patrimoine des Communes de France, Paris, Flohic Éditions, vol. II,‎ octobre 1999 (ISBN 2-84234-056-6).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]