Le Seigneur du Temps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Seigneur du Temps
Épisode de Doctor Who
Titre original Doctor Who
Numéro d'épisode 156
Réalisation Geoffrey Sax
Scénario Matthew Jacobs
Production Peter V. Ware
Geoffrey Sax
Durée 85 minutes (UK)
89 minutes (USA)
Diffusion 12 mai 1996 (Canada)
14 mai 1996 (USA)
27 mai 1996 (1re diffusion Royaume-Uni)
(Diffusée sur Ciné FX en France)
Personnages Docteur :
7e et 8e
Compagnon :
Dr. Grace Holloway
Chronologie
Précédent Dimensions in Time Rose Suivant
Liste des épisodes

Le Seigneur du Temps (Doctor Who) est un téléfilm américano-britannique réalisé par Geoffrey Sax, diffusé en 1996. Produit en collaboration par BBC Worldwide, Universal Studios, 20th Century Fox et le réseau américain Fox, il constitue la première tentative de relancer la série télévisée anglaise Doctor Who après son arrêt en 1989, en montrant la fin du 7e Docteur (Sylvester McCoy) et les débuts du 8e Docteur (Paul McGann), mais sa mauvaise réception sur le territoire américain annula le lancement d'une nouvelle série, qui n'eut lieu qu'en 2005 sur la BBC.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur la planète Skaro, le Maître, un Seigneur du Temps comme le Docteur, est jugé coupable de très nombreux crimes et est condamné par les Daleks à être exterminé. Sa dernière volonté est qu'on ramène ses restes sur sa planète d'origine, Gallifrey, accompagné par son ennemi juré, le Docteur. Ce dernier accepte et les cendres du Maître se voient transportées par le Docteur jusqu'à Gallifrey dans un petit conteneur.

Cependant, lors de ce voyage à bord du TARDIS, le conteneur est secoué et une sorte de larve visqueuse en sort. Elle endommage ensuite le poste de commande du TARDIS qui se voit obligé d'atterrir en urgence sur la Terre. Il atterrit le 30 décembre 1999 dans une ruelle de Chinatown, au milieu d'une fusillade entre deux bandes de malfaiteurs sino-américains. Chang Lee est sur le point d'être abattu quand le TARDIS se matérialise fortuitement devant lui ce qui le protège. Sort alors le Docteur, qui reçoit les balles de la fusillade avant de s'écrouler au sol. Lee appelle une ambulance mais, pendant ce temps, le Maître, toujours sous forme de larve visqueuse, réussit à s'enfuir.

Dans l'ambulance, Lee signe les documents que Bruce, un des ambulanciers, lui remet. En guise de nom pour le Docteur, il écrit « John Smith », afin qu'il puisse être soigné. Arrivé à l'hôpital, le Docteur est envoyé au bloc opératoire tandis que la larve se cache dans l'ambulance. Le personnel médical présent dans la salle d'opération est intrigué par le fait que la radiographie montre deux cœurs. Ils font alors venir la cardiologue qui assure la garde, le docteur Grace Holloway ; celle-ci assistait à une représentation d'un opéra de Giacomo Puccini, Madama Butterfly. Alors que l'équipe de nuit essaie de trouver pourquoi un des cœurs bat de manière irrégulière, le Docteur se réveille brusquement. Il tente alors d'expliquer qu'il n'est pas humain et qu'il a besoin d'une horloge atomique au béryllium pour réparer le TARDIS. Mais l'équipe lui administre une nouvelle dose de sédatif. Il se réveille encore une autre fois, puis se rendort.

Alors que l'équipe, désorientée par la physionomie très particulière du Docteur, explore son système cardio-vasculaire avec un endoscope, celui-ci entre en fibrillation et malgré les tentatives de réanimation, le Docteur meurt. Heureusement, étant un Seigneur du Temps, le Docteur est capable de se régénérer. Il sort de la morgue mais le traitement chimique qu'il a reçu lors de son opération a perturbé sa régénération et il est amnésique. Il s'habille avec des parties de costumes prévus par le personnel pour le Nouvel An avant de retrouver Grace et de la suivre. Il la convainc de son état quand il extrait de son corps la sonde qu'elle avait utilisé pendant l'opération. Grace, tout juste suspendue après l'échec de l'opération, ramène l'extraterrestre chez elle pour l'examiner.

Pendant ce temps, le Maître est parvenu à prendre possession du corps de Bruce, mais il sait que le corps humain de l'ambulancier ne supportera pas la possession, aussi il compte utiliser le TARDIS pour retrouver le Docteur et lui voler ses vies restantes. Il retrouve Chang Lee, qui a volé les affaires du Docteur et ouvert le TARDIS. Le Maître manipule alors le jeune homme en lui disant que le Docteur est un criminel dangereux qui lui a volé son corps. Pour le retrouver, le Maître force Lee à ouvrir l’Œil de l'Harmonie, qui ne s'ouvre que grâce à un motif d’œil humain. Ce faisant, le Docteur recouvre la mémoire et comprend ce que le Maître a fait, mais l'ouverture de l'Œil met en danger toute la planète qui sera absorbée par lui s'il n'est pas fermé à minuit et pour le fermer, le Docteur a besoin d'une horloge atomique. Grace refuse de le croire mais le monde physique commence à souffrir de l'ouverture comme le prouve le Docteur en passant à travers une vitre sans la briser. Ils apprennent ensuite qu'une nouvelle horloge atomique va être lancée pour le nouvel an dans un institut technologique de San Francisco. Lee et le Maître viennent les chercher en ambulance et, sans se douter de la vérité, le Docteur et Grace les suivent. Au cours du trajet, le Docteur démasque Bruce et il fuit avec Grace en volant la moto d'un policier, mais pas avant que le Maître ne crache un venin sur le bras de Grace.

En les poursuivant, Lee prend un raccourci et arrive à l'institut avant le Docteur, mais celui-ci parvient à trouver un circuit intégré dans le système de l'horloge atomique dont il a besoin pour redémarrer le TARDIS et fermer l'Œil. De retour dans la machine, il installe la puce mais comprend que l'Œil a été ouvert trop longtemps et qu'il est trop tard. Il doit donc remonter dans le temps avant l'ouverture de l'Œil mais à ce moment, le Maître entre dans le TARDIS et prend le contrôle de Grace grâce au venin. Le Docteur est assommé et attaché à un dispositif qui lui maintient les yeux ouverts et s'apprête à lui voler ses vies. Le Docteur tente de convaincre Lee de le libérer et de ne pas rouvrir l'Œil en parvenant à montrer que le Maître lui a menti ; quand Lee lui désobéit, le Maître le tue et libère Grace de la possession afin d'utiliser ses yeux humains pour ouvrir l'Œil et commencer le rituel. Grace reprend conscience et parvient à redémarrer le TARDIS, qui se place en orbite temporelle, permettant de suspendre pour un moment le rituel et la destruction de la Terre. Quand Grace revient libérer le Docteur, le Maître la précipite du haut d'un balcon et la tue, mais le Docteur a alors le temps de se libérer et précipiter le Maître dans l'Œil, le tuant. L'Œil se ferme et le TARDIS s'arrête à nouveau le 30 décembre, permettant ainsi le retour à la vie de Lee et Grace.

De retour peu avant minuit le 31, ils constatent que la Terre est sauve. Lee part après avoir rendu ses affaires au Docteur, sauf deux sacs de poussière d'or, et Grace choisit elle aussi de rester malgré la proposition du Docteur. Ils se quittent après un baiser et le Docteur repart dans le TARDIS pour une nouvelle aventure.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]


Production[modifier | modifier le code]

Le téléfilm fut au départ produit pour tenter de faire revivre la série par une coproduction britanno-américaine, sept ans après la fin de la série originelle en 1989. Malgré les taux d'écoute élevés au Royaume-Uni, le téléfilm fut un véritable désastre sur la télévision américaine, et aucune nouvelle série ne fut relancée. Il faudra attendre 2005 pour que Doctor Who réapparaisse, produit par la BBC Wales.

Tournage[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé à San Francisco et Vancouver. C'est le seul épisode de la série à avoir été tourné au Canada.

Casting[modifier | modifier le code]

  • Avant que Paul McGann ne soit choisi pour le rôle, les acteurs qui avaient auditionnées pour le rôle étaient Liam Cunningham qui jouera plus tard dans la série en 2011, Mark McGann le frère de ce dernier, Anthony Head, Nathaniel Parker et Tim McInnerny.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]