Le Silence (Doctor Who)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Silence.
Le Silence
Personnage de fiction apparaissant dans
'Doctor Who'.

Espèce Silence
Entourage Madame Kovarian

Créé par Steven Moffat
Interprété par Plusieurs interprètes
Série(s) Doctor Who
Première apparition L'impossible Astronaute
Dernière apparition L'Heure du Docteur
Saison(s) 6 et 8
Épisode(s) 4

Le Silence est un ordre religieux fictif dans la série télévisée de science fiction Doctor Who, représentant des humanoïdes avec des caractéristiques physiques étranges. Le producteur exécutif Steven Moffat a créé le silence, avec l'intention qu'ils soient un des plus "effrayants" méchants de la série. Bien que l'expression « Le Silence tombera » revenait tout au long de la saison 5 en 2010, le Silence n'a pas été vu jusqu'à ce que la saison 6 en 2011 ouvre avec L'impossible Astronaute. Leurs origines sont finalement révélées en 2013 lors de l'épisode spécial de Noël L'Heure du Docteur.

En créant le Silence montré dans L'impossible Astronaute, Moffat s'est inspiré de Edvard Munch et de sa célèbre peinture de 1893 Le Cri ainsi que des Hommes en noir. Le Silence se place dans la tendance de Moffat à utiliser des concepts psychologiques simples pour faire ses monstres plus effrayants. Dans le cas du Silence, leur existence est un secret parce que quiconque les voit les oublie immédiatement après avoir détourné le regard, mais conserve les « ordres » dits par le Silence. Cela leur permet d'avoir une influence omniprésente à travers l'histoire humaine tout en étant difficiles à localiser ou de résister.

Création[modifier | modifier le code]

Le producteur Steven Moffat a créé le Silence, suggérant que leur niveau de frayeur serait en concurrence avec d'autres ennemis du Docteur des épisodes précédents. L’acteur Matt Smith, qui joue le onzième Docteur, a appelé ces extraterrestres « les monstres les plus effrayants de l'histoire du show » et Karen Gillan, qui joue la compagne du Docteur, Amy Pond, a dit que le Silence pourrait « effectivement rivaliser avec les Anges Pleureurs en termes de frayeur ».

Le Silence montré dans L'impossible Astronaute sont comme de grands humanoïdes avec des têtes bulbeuses et sans bouche, un visage osseux, en partie inspirés par la peinture Le Cri d’Edvard Munch. Leurs yeux sont enfoncés dans leurs orbites et la peau de leurs joues est étendue jusqu'à la pointe de leurs mentons étroits. Leurs grandes mains ressemblent à une main humaine, au majeur coupé. Ils parlent à voix basse, même s'ils n'ont pas de bouches apparentes. Les aliens affiliés au Silence vus à ce jour dans la série ont été habillés en costumes noirs avec une texture inhabituelle. Selon Steven Moffat, leur ressemblance avec Le Cri de Munch n'est pas un hasard : bien que les humains ne sont pas conscients de leur existence, un « inconscient » du Silence peut se manifester dans ses œuvres. Ils sont aussi en partie inspirés par des figures mythologiques connus comme des « hommes en noir » qui est devenu populaire parmi les conspirations des théories sur les OVNI au cours des années 1950 et 60, ainsi que les Petit-Gris. Leurs mains ont quatre doigts avec un doigt bien plus inspiré par le lémurien aye-aye.

Les critiques ont noté que, dans la création du Silence vu dans L'impossible Astronaute, Moffat utilise à nouveau un « gimmick » psychologique. Le Silence n'est visible qu'en les regardant directement et ils sont immédiatement oubliés une fois qu'on a regardé au loin. Pour garder une trace de leurs rencontres avec le Silence, les amis du Docteur marquent des lignes sur leurs corps ou utilisent des appareils audio-enregistreurs incorporés dans leurs mains pour leur faire savoir s'ils ont vu le Silence. Les êtres du Silence peuvent également utiliser une décharge d'énergie de leurs mains pour tuer quelqu'un, ne laissant que des débris. Tout en absorbant et évacuant cette énergie. Le Docteur croyait qu'ils avaient ordonné à l'humanité d’aller sur la Lune tout simplement pour créer une combinaison spatiale pour leurs besoins.

Apparitions[modifier | modifier le code]

L'expression sinistre et inexpliquée « Le Silence tombera » est entendue à plusieurs reprises dans la cinquième saison de Doctor Who, en 2010. Le fil de l'intrigue est laissée ouvert dans le final de la série, La Pandorica s'ouvre, où la force responsable de la destruction du TARDIS est laissé non identifiée. Le Silence est introduit ensuite, comme une espèce plutôt qu'un mouvement religieux dans le premier épisode en deux parties de la sixième saison. Plus tard dans la série, le Silence se révèle être un mouvement religieux composé des espèces du même nom. La religion tient son nom de la prophétie, qui dit que lorsque la plus ancienne question dans l'univers trouvera une réponse, le silence sera (ou devra) tomber. Comme le docteur est prédestiné à répondre à la question, le Silence fait de leur objectif de faire de sa mort un point fixe dans le temps et à l'empêcher.

L’espèce dite du Silence est introduite dans l'épisode L'impossible Astronaute, un Silence observe la mort du Docteur du futur (Matt Smith) dans l'Utah. Peu de temps après, et ignorant que ses compagnons River Song (Alex Kingston), Amy (Karen Gillan) et Rory (Arthur Darvill) rencontrent son moi-futur et sont témoins de sa mort, le Docteur les emmène en 1969, où ils affrontent le Silence qui manipulent le gouvernement des États-Unis. En enregistrant un message silencieux, « vous devriez tous nous éliminer un par un », sur un vidéophone lors de la retransimission télévisée de la mission Apollo 11 la population de la Terre reçoit l'ordre de tuer tous les Silence, même si elle ne se souviendra pas de l'avoir fait. Dans le processus, le groupe du Docteur rencontre une mystérieuse jeune fille dans la même combinaison d'astronaute que portait l'agresseur qui tua le futur Docteur. Plus tard dans la série, cette fille se révèle être la fille d'Amy et Rory, Melody Pond, qui est aussi un version plus jeune de River Song. Elle a été enlevée lorsqu’elle était bébé, dans La Retraite du démon, par Mme Kovarian (Frances Barber) afin de devenir une arme contre le Docteur et ses traits génétiques de Seigneur du Temps font d'elle une candidate idéale pour tuer le Docteur. Dans Allons tuer Hitler, il est établi que l’ « ordre religieux » apparent du Silence, et l'Académie de la question, sont responsables du lavage de cerveau de River. Finalement, River va à l'encontre de son programme et sauve la vie du Docteur. Après avoir attendu son heure, jusqu'à ce que les conditions soient réunies, Kovarian et les Silences enlèvent River dans Tournée d’adieux, et l'obligent à adopter son rôle dans la mort du Docteur au lac Silencio comme on le voit dans L'impossible Astronaute. Dans Le Mariage de River Song, beaucoup de Silence apparaissent dans une poche d'univers causée par River qui ne tira pas sur le Docteur. Les coques oculaires portés par Mme Kovarian et d'autres sont révélées être des « Lecteurs d’œil externes » permettant à la mémoire de retenir la présence du Silence et de percevoir et de se souvenir de cette espèce. Le Silence montre cependant qu'il a le pouvoir de tuer à distance les personnes qui porte ces lecteurs, et ils trahissent Kovarian en la tuant. Le Docteur apprend aussi pourquoi ils voulaient le tuer, pour prévenir un événement prédestiné où il sera obligé de répondre à la plus ancienne question de l'Univers (qui s'avère être le nom de la série, « Docteur qui » ?).

Les origines du Silence sont révélées dans L'Heure du Docteur. Ils sont des prêtres génétiquement modifiés appartenant à l'Église du Papal Mainframe, leur but initial était de forcer les pénitents à confesser leurs péchés avant qu'ils puissent oublier leurs aveux immédiatement après avoir détourné le regard (le but de leur pouvoir électrique n'a jamais été expliqué). Pendant des centaines d'années d’impasse au-dessus de la planète Trenzalore, où le Docteur a refusé de donner son véritable nom, de peur de libérer les horreurs d'une nouvelle Guerre du Temps sur l'univers, le Papal Mainframe est devenu l'Église du Silence, faisant de sa mission primaire le maintien du silence du Docteur. Les actions de ce groupe dissident conduisent finalement à l'apparition de fissures dans l'univers qui ont amené l'Église à Trenzalore en premier lieu. Lorsque l'impasse se termine, Trenzalore est alors plongé dans la bataille, le Silence reste (encore fidèle à la Papal Mainframe) et lutte aux côtés du Docteur pour protéger les habitants de la planète contre les Daleks.

Références[modifier | modifier le code]