Peter Davison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Davison

Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Davison

Nom de naissance Peter Malcolm Gordon Moffett
Naissance 13 avril 1951 (64 ans)
Streatham, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique
Séries notables Doctor Who
Londres, police judiciaire

Peter Davison, de son vrai nom Peter Malcolm Gordon Moffett (né le 13 avril 1951 à Streatham)[1]) est un acteur anglais. Il s'est notamment illustré dans de nombreux rôle à la télévision anglaise depuis les années 1970. Il se fait connaître pour son rôle de Tristan Farnon dans la série All Creatures Great and Small et en tenant le rôle du Docteur de la série Doctor who lors de sa cinquième incarnation de 1981 à 1984[2] Il est aussi connu pour le rôle de David Braithwaite dans At Home with the Braithwaites et celui d'Henry Sharpe dans Londres, police judiciaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né sous le nom de Peter Moffett à Streatham dans le district de Londres, il va à l'école à la Granton Primary School jusqu'à ce que sa famille parte pour Knaphill dans le Surrey[3]. Durant cette période Davison est membre d'une compagnie de théâtre intitulé les Byfleet Players[4]. Avant d'être acteur, il complète ses études à la Winston Churchill School de St John's, à Woking dans le Surrey et effectue différents petits travails à la morgue en en tant qu'opérateur d'imprimerie[3]. Davison étudie aussi à la Central School of Speech and Drama.[5] et décroche son premier travail d'acteur et d'assistant de plateau à la Nottingham Playhouse[3]. À cette époque, il décide de prendre le nom de Peter Davison afin qu'on ne le confonde pas avec l'acteur et réalisateur Peter Moffatt (sous la direction duquel il travaillera plus tard.)

Davison décroche son premier rôle à la télévision en 1975 dans la série de science fiction pour enfant The Tomorrow People. au côté de l'actrice américaine Sandra Dickinson qu'il épouse trois ans plus tard. Il joue le rôle d'Elmer, un extra-terrestre arrivé sur Terre avec sa sœur (jouée par Sandra Dickinson) et de leur mère (joué par Margareth Burton.) Toutefois, ce rôle n'est pas suffisant pour en appeler d'autres et Davison finit même par travailler 18 mois dans un centre des impôts à Twickenham au milieu des années 1970[6].

En 1976 il décroche un rôle de premier plan dans une mini série en 13 partie nommée Love for Lydia où il joue le rôle du rival de Jeremy Irons, qui débutait lui aussi. La série est diffusée sur ITV l'année suivante. En 1978 il se fait un nom en jouant le rôle du jeune et malicieux Tristan Farnon dans la série vétérinaire All Creatures Great and Small. Il avouera plus tard s'être fait engagé dans la série pour sa ressemblance avec l'acteur Robert Hardy dont il devait jouer le frère[3].

En 1978 et 1980 lui et sa femme compose les génériques de deux séries : Mixed Blessings, une sitcom et Button Moon un programme pour enfant. Ils jouent aussi tous deux le rôle du "repas du jour" dans la version télévisée du Guide du Voyageur Galactique car les producteurs trouvait drôle que celui qui avait joué un chirurgien vétérinaire joue le rôle d'une vache. Durant cette période, il joue aussi dans de nombreuses sitcoms comme Holding the Fort ou Sink or Swim.[6]

Doctor who[modifier | modifier le code]

En 1980, Peter Davison accepte de jouer le rôle du Docteur dans la célèbre série britannique de science-fiction Doctor who, succédant à Tom Baker et devenant à 29 ans, l'acteur le plus jeune ayant incarné le personnage. (Avant que Matt Smith, alors âgé de 26 ans ne le détrône en 2009.) Les producteurs espéraient un changement dans le programme en engageant un acteur plus jeune et plus dynamique. Le contrat de Davison était de trois ans et celui-ci le renouvela pas par peur d'être prisonnier du rôle[7]. De plus, ce conseil lui était venu de Patrick Troughton qui avait joué le second Docteur au milieu des années 1960[8],[9].

Le cinquième Docteur rencontre de nombreux adversaires récurrent de la série comme le Maître, les Daleks (« Resurrection of the Daleks » en 1984) ou les Cybermen (« Earthshock » en 1982.) En 1983 Il croise aussi trois de ses précédentes incarnation dans l'épisode anniversaire « The Five Doctors. » Au final le personnage meurt le 2 mars 1984 dans la 4e partie de l'épisode « The Caves of Androzani » et se régénère en sixième Docteur incarné par Colin Baker.

Toutefois, Peter Davison est réapparu plusieurs fois dans son rôle de Docteur dans des épisodes spéciaux comme « Dimensions in Time » en 1993, le jeu vidéo Destiny of the Doctors en 1997 et dans de nombreuses pièces audiophoniques dérivées de la série. Il réapparaît aussi en 2007 dans le mini-épisode spécial Time Crash au côté de David Tennant, jouant à l'époque le dixième Docteur. Assez attaché à la série, Davison effectuera des commentaires audios dans la plupart des sorties DVD des épisodes mettant en scène son personnage.

En 2012, Davison exprime de nombreuse fois son désir de revenir dans l'épisode spécial des 50 ans de la série[10]. Apprenant qu'il n'y fera pas partie il écrit et réalise un cours-métrage, co-produit par la BBC, intitulé The Five(ish) Doctors Reboot dans lequel avec ses acolytes Colin Baker (le sixième Docteur) et Sylvester McCoy (le septième Docteur) il tente de s'introduire de grès ou de force sur le tournage de l'épisode spécial. Cette farce inclue de nombreux caméos des anciens acteurs, producteurs, réalisateurs, fans de la série et inclus de nombreux gags liés à l'histoire de Doctor who. Le cours-métrage sera diffusé sur le site de la BBC le lendemain de la diffusion de l'épisode spécial[11].

Peter Davison garde un regard critique sur les épisodes de la série classique et a exprimé plusieurs fois son admiration envers la nouvelle série. En 2008 il dit dans une interview que si les scripts de l'ancienne série étaient parfois bons ils n'étaient pas écrit par des gens qui étaient fans de science-fiction contrairement aux scénaristes qui sont là depuis la reprise de la série en 2005[12]. Dans une interview en 2013, Davison juge que « The Caves of Androzani », « The Visitation » et « Earthshock » sont ses épisodes préférés dans lesquels il a joué et que « Time-Flight » est sa plus grosse déception à cause du manque de budget[13].

Carrière Post-Doctor who[modifier | modifier le code]

Peter Davison et Kate O'Mara lors des 50 ans de la série Doctor who.

Après son départ du tournage de la série Doctor who entre 1984 et 1986 Peter Davison continue de tourner des petits rôles à la télévison, dans des séries comme Anna of the Five Towns, Miss Marple et dans un épisode de la série Magnum se déroulant en Angleterre. Il revient aussi pour un épisode spécial de noël de All Creatures Great and Small.

Entre 1986 et 1988, Davison joue le rôle du Dr Stephen Daker, un personnage central de la série A Very Peculiar Practice. Écrite par l'écrivain Andrew Davies l'action se passe dans un centre médical universitaire où Daker est le seul physicien compétant. La comédie durera deux ans et débouchera sur un téléfilm en 1992 intitulé A Very Polish Practice se situant dans un hôpital polonais de l'après-communisme. En 1988 il reprend son rôle de Tristan Farnon dans quatre nouvelles saisons de All Creatures Great and Small même s'il est absent durant 24 épisode de la fin de série car engagé en 1989 pour jouer le rôle principal de la série Campion, une adaptation des romans policiers de Margery Allingham. Après cela Peter Davison joue successivement dans le téléfim Harnessing Peacocks (1992) et les sitcoms Fiddlers Three (1991) et Ain't Misbehavin' (1993 et 1995).

En 1995 il présente Heavenly Bodies un programme en six parties sur l'astronomie. Durant quelques années il enchaîne les petits rôles à la télévision (Jonathan Creek, Hope and Glory , The Mrs Bradley Mysteries) ou à la radio tout en jouant au théâtre. En l'an 2000 il revient à la télévision et joue le rôle de David Braithwaite un des personnages principaux de la série At Home with the Braithwaites durant 4 saisons. Dans une interview en 2013, il avoue qu'il s'agit d'un de ses rôles préféré. Entre 2003 et 2007, il joue le rôle du détective Dangerous Davies, protagoniste pivot de la série policière The Last Detective. Cette dernière série ne couvrant que peu d'épisode lui laisse le temps de jouer le personnage principal de Distant Shores où un médecin nommé Bill Shore qui tente de s'acclimater à une nouvelle vie.

En 2007, il joue durant six épisodes dans une sitcom de la BBC, Fear, Stress & Anger au côté de sa propre fille, Georgia. En 2007 et 2008, il fait aussi des remplacements dans le rôle du Roi Arthur dans la comedié musicale Spamalot dérivée du film Monty Python : Sacré Graal !. Après un certains nombres de petits rôles dans des séries comme Inspecteur Barnaby, Miranda, Sherlock ou Flics toujours il devient en 2011 l'un des protagonistes principaux de la série Londres, police judiciaire qui se poursuivra jusqu'en 2014.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

En 1973, à l'âge de 21 ans, Peter Davison se marie à Diane Russell. Il en divorce quelques années plus tard et fini par épouser Sandra Dickinson le 26 décembre 1978. Ils auront une fille Georgia Moffett en 1984 qui deviendra actrice. Davison et Russell et finiront par divorcer en 1994. En 2003 il épouse sa troisième femme, l'actrice et scénariste Elizabeth Morton. Le couple avait déjà eu deux enfants hors-mariage, Louis (né en 1999) et Joel (né en 2001.) Tous apparaissent dans The Five(ish) Doctors Reboot dans leur propres rôles. Tout comme leur paire chacun d'entre eux s'est tourné vers la comédie en débutant au théâtre.

Il est également le beau-père de l'acteur David Tennant, qui a lui aussi incarné le rôle du Docteur et a épousé Georgia Moffett en décembre 2011. Le couple a deux enfants, Olive (né en 2011) et Wilfred (né en 2013) ainsi qu'un enfant né d'une union antérieure, Ty (né en 2002)[14].

Engagement Politique[modifier | modifier le code]

En 2010, Peter Davison signe une protestation au côté de 48 autres artistes mettant en garde les voteurs contre la politique du Parti Conservateur contre la BBC.

En avril 2010, il soutient le Parti travailliste, au côté de David Tennant et de de Sean Pertwee.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Registre des naissance anglais indique JUN 1951, 5c 47, Battersea, Peter M. G. Moffett, mother's maiden surname Hallett
  2. (en) « Doctor Who – Classic Series – Episode Guide – Fifth Doctor Index », BBC (consulté le 10 octobre 2012)
  3. a, b, c et d (en) Peter Davison et Yvonne Swann, « All Roles Great and Small », Daily Mirror,‎ 22 février 2007 (consulté le 23 février 2007)
  4. (en) « Peter Moffett aka Peter Davison », streathamlife.co.uk
  5. http://www.whatsonstage.com/west-end-theatre/news/08-2007/20-questions-with-peter-davison_20627.html
  6. a et b Peter Davison biography at the BFI
  7. {{Article}} : paramètre « titre » manquant, Starlog, no 102,‎ 1986
  8. (en) Peter Haining, Doctor Who: 25 Glorious Years, WH Allen Planet,‎ 1988
  9. « Interview with Peter Davison (Avril 2009) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2015-03-21
  10. (en) « Peter Davison on Doctor Who's 50th anniversary:"I don’t think it will involve the older Doctors" », Radio Times online,‎ 7 mars 2013
  11. (en) « The Five(ish) Doctors Reboot, BBC Red Button Review », The Daily Telegraph online,‎ 24 novembre 2013
  12. (en) « Peter Davison ('Doctor Who') », Digital Spy,‎ 12 mars 2008 (consulté le 24 novembre 2013)
  13. (en) « Peter Davison: 'I was quicker than most Doctors' », BBC News,‎ 21 novembre 2013 (consulté le 24 novembre 2013)
  14. (en) Andrew Duncan, modèle {{Lien web}} : paramètre « url » manquant « Geeks should rule the world », The Radio Times,‎ 26 Octobre – 1er Novembre 2013, p. 13