Max Headroom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Max Headroom (personnage)

Max Headroom

Titre original Max Headroom
Genre Série de science-fiction
Production Peter Waag
Musique Michael Hoenig
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 14
Durée 47 minutes
Diff. originale 30 mars 19875 mai 1988

Max Headroom est une série télévisée américaine en 14 épisodes de 47 minutes, créée par Peter Waag et diffusée entre le 30 mars 1987 et le 5 mai 1988 sur le réseau ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 4 février 1988 sur Canal+. Rediffusion sur TF1 dans La Une est à vous. Diffusion en version originale sous-titrée en 2001 sur Série Club.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un futur où on distribue gratuitement des postes de télévision qu'il est illégal d'éteindre, Edison Carter, journaliste vedette de Canal 23, découvre, à la suite d'un accident, son double virtuel. Tous deux vont se lancer dans la dénonciation d'un système audiovisuel tyrannique.

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Emmy Award 1987 : Meilleure direction artistique pour l'épisode La Publicité subjective (Blipverts)
  • Emmy Award 1987 : Meilleur montage sonore pour l'épisode La Publicité subjective (Blipverts)
  • Emmy Award 1987 : Meilleur mixage sonore pour l'épisode La Publicité subjective (Blipverts)

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1987)[modifier | modifier le code]

  1. La Publicité subjective (Blipverts)
  2. Le Grand cirque (Rakers)
  3. La Banque des corps (Body Banks)
  4. Systèmes de sécurité (Security Systems)
  5. La Guerre des indices (War)
  6. Les Blancs (The Blanks)

Deuxième saison (1987-1988)[modifier | modifier le code]

  1. L'École (Academy)
  2. L'Église (Deities)
  3. Le Retour de Grossberg (Grossberg's Return)
  4. Rêves mortels (Dream Thieves)
  5. L'Émission choc (Whacketts)
  6. Informaticomania/Bracelets fantasmatiques (Neurostim)
  7. Les Grandes leçons/La censure (Lessons)
  8. Trafic de bébés (Baby Grobags)

Téléfilm[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Max Headroom: 20 Minutes Into the Future (diffusé en VO sous-titrée pendant l'émission La Nuit la plus short sur Canal +)

Commentaires[modifier | modifier le code]

Max Headroom tire son nom du panneau de signalisation Maximum Headroom 2.3m, qui signifie en anglais hauteur maximum 2,30 m, que le journaliste Edison Carter, enquêtant dans le 1er épisode, percute lors d'un accident de moto.

À l'origine, Max Headroom était un personnage présentant des vidéo clips sur la chaîne britannique Channel 4. La chaîne a par ailleurs produit un téléfilm intitulé 20 Minutes into the Future dans lequel la genèse du personnage était racontée. La chaîne ABC décida alors d'en faire une série télévisée (en re-filmant intégralement le premier épisode) qui dura deux demi-saisons.

Coca-Cola l'utilisera dans une de ses publicités pour le lancement du New Coke (une recette modifiée qui fut un fiasco et précipita peut-être la fin du personnage de Max Headroom). Il apparaîtra également dans les pages du magazine Playboy et dans le vidéo-clip Paranoimia du groupe Art of Noise. Le rappeur Eminem y fait aussi référence dans son clip "Rap God" sorti le 27 novembre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]