Familles subsistantes de la noblesse d'Empire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les titres de noblesse d'Empire furent créés par Napoléon Ier en trois étapes :

  • 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale ;
  • 1806 : création des titres de ducs et de leurs fiefs respectifs en fonction des différentes conquêtes impériales ;
  • 1808 : réglementation précise des statuts de la noblesse et création des titres de Comte, Baron et Chevalier.

Durant cette période qui prend fin en 1814, près de 3300 personnes furent titrées, dont un quart issu de l'ancienne noblesse. Compte tenu de l'aspect militaire de cette noblesse (environ les trois-quarts des anoblis étant sous les drapeaux), il ne subsiste aujourd'hui environ qu'entre 150 et 200 familles issues de la noblesse d'Empire.

À noter que l'aspect tardif de cette noblesse a créé des différences intra-familiales : un homme pouvait être titré mais pas son ou ses autres frères (y compris dans des familles de noblesse d'Ancien Régime). Évidemment, respectant les règles de filiation précises inscrites dans les statuts, nous ne citerons pas dans cette liste les descendants de branches non anoblies de certaines familles, même s'ils ont relevé le titre, et ce malgré la notoriété de certains.

Sources et bibliographie :


Voir aussi :

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sont indiqués dans la mesure du possible, le nom de la famille, le titre reçu, la personne anoblie à l'origine et sa fonction.


A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

  • Barthélémy de Saizieu, baron en 1811, Louis François Richard Barthélémy de Saizieu, amiral
  • Barthès de Montfort, baron en 1811,
  • de Bastard, baron en 1812,
  • de Baulny, baron en 1810 (majorat sur un domaine de 210 803 francs de revenu), César-Louis Baulny, maire de Villeroy,
  • Bédat, baron en 1810, Pierre Bédat, Colonel
  • Bégouen, comte en 1808 (majorat sur un domaine de 10 400 francs de revenu), Jacques-François Begouën, conseiller d'état,
  • Berge, chevalier en 1810, Baron en 1816. Général François Berge, Languedoc-Roussillon.
  • Bernadotte, baron en 1810 (majorat), Jean Évangéliste Bernadotte (frère aîné de Jean-Baptiste, futur Charles XIV Jean de Suède ; et fils de Henri Bernadotte), membre du collège électoral des Basses-Pyrénées (cette branche cousine des Rois Bernadotte de Suède est éteinte depuis 1966)
  • Berthier, comte en 1809, César Berthier, Général (la branche du Maréchal est éteinte depuis 1918)
  • Blanc de Lanautte d'Hauterive, comte en 1809, Alexandre Maurice Blanc de Lanautte d'Hauterive, conseiller d'état
  • Boissonnet, chevalier en 1809, Baron en 1813, André Barthélémy Boissonnet, Colonel du génie
  • Bonnet de viller , (de Démouville) , ancienne extraction 1469, chevalier de l'Empire en 1810, chef d'escadron au 10e hussard, Normandie, ANF.
  • Bonnevie de Pogniat, baron en 1811 (majorat sur un domaine de 5 703 francs de revenu), Guillaume-Gilbert Bonnevie de Pogniat, membre du collège électoral du Puy-de-Dôme
  • Bonnin de la Bonninière de Beaumont, ancienne extraction 1459, marquis de Beaumont 1757, comtes de l'Empire 1808 (cadet) et 1813 (aîné), baron de l'Empire 1811 (fils de l'aîné), comte-pair 1818 (cadet), Touraine, ANF (20/05/1944)
  • Bonny (de), baron en 1810, Lyon, Abram de Bonny
  • Bonté, baron en 1809, Michel Louis Bonté, Général de Division
  • Boulay de la Meurthe, comte en 1808, Antoine Jacques Claude Joseph Boulay de la Meurthe, conseiller d'état,
  • de Bourayne, baron en 1811, César-Joseph de Bourayne, membre du collège électoral du Finistère,
  • Bourgnon de Layre, chevalier de l'Empire en 1811, Baron en 1815 sous Louis XVIII[1].
  • Bricogne, chevalier de l'Empire en 1811, anobli en 1814, Athanase-Jean Bricogne, doyen des maires de Paris[2].
  • de Bouteiller, chevalier en 1811, Charles de Bouteiller, officier.
  • Bro de Comères, chevalier en 1810, Louis Bro, officier.
  • Brugière de Barante, baron en 1810, Prosper de Barante, homme d'État.
  • de Buxeuil de Roujoux, baron en 1810, Louis Julien de Roujoux, membre du Tribunat et préfet.

C[modifier | modifier le code]

  • Cabanis, comte en 1808,Pierre Jean Georges Cabanis,Académicien,
  • de Cabrol, chevalier en 1810 puis Baron en 1814, Pierre de Cabrol de Mouté, Colonel-major,
  • de Caffarelli, comte en 1808, Marie François Auguste de Caffarelli du Falga, Général aide de camp de Napoléon Ier,
  • Capitant, baron en 1810,
  • Cardon, baron de Montigny en 1811, Edmond-Charles-Guillaume Cardon, sous-préfet d'Arras
  • de Carmejane-Pierredon, baron en 1810, Charles-Joseph Carmejane, Colonel,
  • Caron de Fromentel, chevalier en 1813, Jean-Baptiste Caron de Fromentel, magistrat,
  • Carré, chevalier en 1808, François Carré, Capitaine,
  • Carrière, chevalier le 6 septembre 1811,
  • de Cassagne, baron en 1812, Pierre Cassagne, Général,
  • de Castex, baron en 1808, Bertrand Pierre Castex, Général,
  • Cazals, baron en 1808, Louis-Joseph Elisabeth Cazals, Général,
  • Chaptal, comte de Chanteloup en 1808, Jean-Antoine Chaptal, chimiste et homme politique,
  • Chastelain-Deverly, chevalier le 21-12-1808, Jean Louis Antoine Alexandre Chastelain de Verly, Lieutenant en second dans le bataillon de garnison de l'Île-de-France, et aide-de-camp do maréchal-de-camp Ornano, 1788,. commissaire des guerres à Montauban, Commissaire-ordonnateur des guerre sarde nationale de Strasbourg 1811. Ordre Royal et Militaire de Saint Louis (Chevalier) , 1814. officier, Légion d'honneur 14 janvier 1815
  • Chassériau, baron en 1814, Victor Frédéric Chassériau, Général,
  • Chazelles (de), baron le 13-04-1811 (majorat sur un domaine de 9 000 francs de revenu), Augustin de Chazelles, Sous-préfet. Préfet du Morbihan et homme politique. Membre du collège électoral.
  • Chebrou de Lespinats, chevalier en 1813, Jean-Baptiste-Marie-Victor Chebrou de Lespinats, Directeur du dépôt de remontes de Saint-Maixent, Inspecteur Général des Haras, conseiller général des Deux-Sèvres,
  • Cholet puis de Cholet, noblesse inachevée de président-trésorier de la Bourse de Bordeaux, comte de l'Empire, Pair de France puis Comte héréditaire sous Louis XVIII.
  • Chouard (Louis Claude), né en 1771 à Strasbourg, décédé en 1443 à Nancy, général, baron en 1808.
  • Christophe, baron de Lamotte-Guéry en 1814, Philippe Christophe, Colonel
  • Clauzel, baron en 1810 puis Comte en 1813, Bertrand Clauzel, Général de cavalerie,
  • Cochon de Lapparent, chevalier en 1808 puis Comte en 1809, Charles Cochon de Lapparent, homme politique,
  • de Coëhorn, baron en 1808, Louis Jacques de Coehorn, Général,
  • Coffinhal-Dunoyer de Noirmont, baron en 1811, Joseph Coffinhal du Noyer, conseiller à la Cour de Cassation,
  • de Contades, comte en 1809 (majorat sur un domaine de 12 475 francs de revenu), Erasme Gaspard de Contades, président du conseil général du Maine-et-Loire,
  • de Cornois, baron en 1810,
  • de Croix, comte en 1808, Charles-Marie de Croix, chambellan,
  • Curial, baron en 1808, Philibert Jean-Baptiste Curial, Général d'infanterie,

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

  • Imbert La Boisselle Jean-Baptiste, chevalier en 1810, Chef d'escadron du 20e Chasseurs
  • Imbertin Fabien, baron en 1808, évêque d'Autun,
  • Ismert Pierre, baron en 1808, Colonel du 2e Dragons puis Général,
  • Isnart Henri-Maximin, baron en 1813, membre du collège électoral du Var,
  • Isoard Sébastien, chevalier en 1810, Chef du bataillon au corps impérial du génie

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

  • Label, baron de Lambel en 1810, Alexandre Jean Maximin, Colonel,
  • de La Biche de Reignefort, chevalier en 1813,
  • de Labriffe, comte en 1810, Pierre-Arnaud de La Briffe, chambellan,
  • de Labrousse de Veyrazet, baron en 1812, jean de La Brousse de Veyrazet, membre du collège électoral de l'Allier,
  • de Lacger, baron en 1813, Honoré Joseph de Lacger-Camplong, membre du collège électoral du Tarn,
  • de La Chaise, chevalier en 1809 puis Baron en 1810, Jacques François de Lachaise, Général et préfet,
  • de La Cour, baron en 1808, Jacques-Nicolas La Cour, Colonel,
  • de Ladoucette, chevalier puis Baron en 1809, Jean Charles François Ladoucette, préfet,
  • de La Rochefoucauld, comte en 1810, Alexandre, ambassadeur
  • Laffitte, baron en 1810,Jacques Laffitte, banquier
  • de Laitre, baron en 1810, Antoine Bernard de Laitre, général,
  • Langlois de Septenville, baron en 1813, Léon Langlois de Septenville, député,
  • Lannes de Montebello, duc en 1808, Jean Lannes, Maréchal de France, :
  • de Lasteyrie du Saillant, comte en 1810, Jean Charles Victorin de Lasteyrie du Saillant, chambellan,
  • Le Bel de Sarnez, baron en 1810, Jean-Baptiste Lebel, Chef d'escadron,
  • Le Clère, chevalier en 1813, Charles Leclère, membre du collège électoral de Corrèze,
  • Le Duc de Lillers, comte en 1810, Claude Louis Le Duc de Lillers, chambellan,
  • Le Febvre, chevalier en 1813, Laurent Lefebvre, receveur général du Loir-et-Cher,
  • Le Forestier de Vendoeuvre, comte en 1811, Jacques Alexandre Le Forestier de Vandoeuvre, président du collège électoral du Calvados,
  • Le Grand, baron de Mercey en 1808,Étienne, général
  • Legrand, Claude Juste Alexandre Legrand, général,
  • Le Guay, baron en 1810, François-Joseph Leguay, Général,
  • Lejeune, Baron en 1810, Louis-François Lejeune, Général et peintre,
  • Le Marois, comte en 1808, Jean Le Marois, Général d'artillerie aide de camp de Napoléon Ier,
  • Le Menuet de la Jugannière, baron en 1810, Pierre Le Menuet de La Jugannière, président de la cour d'appel de Caen,
  • Le Normand de Flaghac, baron en 1811, Jean-Jacques Le Normand-Flaghac, président du canton de Saint-Amant-Tallende,
  • Le Pelletier d'Aunay, comte en 1810 (majorat sur un domaine de 10 350 francs de revenu, Charles louis David Le Pelletier d'Aunay, membre du collège électoral de la Nièvre,
  • Lepic chevalier en 1808, baron en 1814 (Maréchal de Camp), Languedoc (ANF-1943)
  • de Lépinau, chevalier en 1810, Charles Lépinau, chef d'escadron,
  • Le Roy de Boisaumarié, chevalier en 1808, Pierre Thomas Le Roy de Boisaumarié, préfet,
  • de Lesparda, baron en 1810 (majorat sur un domaine de 5 470 francs de revenu), Jean Lesparda, membre du conseil général de Seine-et-Marne,
  • de Lespinay, chevalier du Pally en 1808, Alexis Louis Marie de Lespinay, député ; Baron en 1810, Louis-Armand de Lespinay, chef d'escadron, fils du précédent,
  • de Lestre, chevalier en 1813. Jacques de Lestre, Chef de bataillon attaché à l'état major, commandant le département de la Vienne.
  • Le Suire, baron de Bizi en 1811, Joseph Fidèle Lesuire, Général,
  • de Lostanges, baron en 1809 (majorat) puis Comte en 1810, Bernard Charles Louis de Lostanges-Beduer, chambellan,
  • de Lustrac, baron en 1811 (majorat sur un domaine de 5 250 francs de revenu), Clément de Lustrac, membre du collège électoral des Landes,

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

  • Quandalle Auguste, chevalier en 1810, Chef de bataillon adjoint à l'état-major de la garde impériale,
  • de Quelen Auguste, baron en 1810, écuyer de Madame mère de Napoléon 1er,
  • Quénard François, chevalier en 1810, Sous-inspecteurs aux revues,
  • Quérilhac Clément, chevalier en 1811, Inspecteurs aux revues,
  • Quesnel Louis, chevalier en 1810, Chef de bataillon adjoint à l'état-major général de la garde impériale,
  • Quesnel-Dutorpt François, baron en 1810, Général de division,
  • Quétard-Delaporte Jacques, baron en 1810, Général de brigade
  • Queunot Mathieu, baron en 1808, colonel du 9e Dragons,
  • Quinette Jean-Charles, baron en 1808, Colonel du 5e Cuirassiers,
  • Quinette de Rochemont Nicolas, chevalier en 1808, baron en 1810, Préfet de la Somme puis directeur général de la comptabilité des communes,
  • Quintin de Beine François, chevalier en 1810, Capitaine de Cuirassiers,
  • Quiot du Passage Jérôme, baron en 1808, Général de brigade,

R[modifier | modifier le code]

  • Rabusson-Corvisart, baron en 1813, Jean Rabusson, chef d'escadron,
  • Ramond de Carbonnières, baron d'empire le 14 février 1810, Louis Ramond de Carbonnières avocat, homme politique, écrivain.
  • Regnard de Lagny, baron en 1814,
  • Reille, comte en 1808, Honoré Charles Michel Reille, Général,
  • de Reiset, chevalier en 1810 puis Baron en 1813, Marie Antoine de Reiset, Général,
  • Retz, baron en 1810, Louis-Henri, homme d'État
  • Rey, baron en 1809, Louis Emmanuel Rey, Général,
  • Richter, baron en 1809, Jean-Louis Richter, Colonel,
  • Robillard de Magnanville, baron en 1810 (majorat sur un domaine de 30 000 francs de revenu), Jean-Michel Robillard, censeur de la Banque de France,
  • Roederer, comte en 1808, Pierre-Louis Roederer, avocat et homme politique,
  • Roger de Sivry, baron en 1810,
  • Rouillé d'Orfeuil, baron en 1810, Gaspard Marie Louis Rouillé d'Orfeuil, auditeur au conseil d'état,
  • Roullet de La Bouillerie, baron en 1810, François La Bouillerie, trésorier général du domaine extraordinaire de Napoléon Ier,
  • Rouxel, baron en 1808,
  • de Ruty, baron en 1808,

S[modifier | modifier le code]

  • Sabatier de Lachadenède, chevalier en 1809 puis Baron en 1810, Paul-Joseph-Jean-Baptiste Sabatier de Lachadenède, Préfet du Cantal puis de la Côte D'Or
  • Sachon, chevalier le 14 août 1813, Claude-Marie Sachon, capitaine aux dragons de la Garde, officer de la légion d'honneur
  • de Sachs, baron en 1808, Pierre Frédéric Sachs, colonel,
  • Saladin, baron en 1813, Charles-Antoine Saladin, président à la cour impériale de Nancy,
  • Salaun de Kertanguy, baron en 1811 (majorat sur un domaine de 8 079 francs de revenu), Jean-Marie Salaun de Kerlanguy, maire de Mespaul,
  • Sallé de Chou, baron en 1810, Etienne François Sallé de Chou, Magistrat,
  • Salmon, baron en 1810 (Jean-Jacques), Colonel
  • de Saluces aujourd'hui de Lur-Saluces, comte en 1810, Antoine Henri Amédée de Saluces, chambellan,
  • de Salviac de Viel Castel, baron en 1810, Charles de Salviac de Viel Castel, chambellan de l'impératrice Joséphine, appartenait à une maison d'extraction chevaleresque originaire du Haut Quercy,
  • Sarrut, baron en 1810, Jacques Thomas Sarrut, général
  • Sautereau du Part, baron en 1813,
  • de Scorbiac, baron en 1811, Maurice de Scorbiac, conseiller général,
  • Seguier, baron en 1809, Antoine Jean Mathieu, premier président de la cour d'appel de Paris,
  • de Ségur, comte en 1810, Louis-Philippe de Ségur, diplomate,
  • de Sentuary, (ou Sentuari), chevalier 23 juillet 1810, Louis-Joseph-Paulin de Sentuary Colonel commandant la place de Saint Sébastien en 1812-1813,
  • Sers, comte en 1808, Jean-Pierre Sers, sénateur,
  • Silvestre de Sacy, chevalier en 1809 puis Baron en 1813, Antoine-Isaac Silvestre de Sacy, orientaliste et député,
  • Siméon, chevalier en 1808, Joseph Siméon, conseiller d'état puis ministre de la Justice en Westphalie,
  • Simon, chevalier de La Mortière en 1808, Jean-Baptiste Simon, adjudant-commandant,
  • de Sparre, baron en 1811, Louis Ernest Sparre, Colonel,
  • de Stabenrath, baron en 1808,
  • Suchet, comte en 1808 puis Duc d'Albuféra en 1813, Louis Gabriel Suchet, Maréchal de France,
  • Suisse de Sainte-Claire, chevalier en 1810 puis Baron en 1814, Claude Suisse de Sainte-Claire, Colonel,

T[modifier | modifier le code]

  • de Talhouët, baron en 1809, Auguste-Frédéric de Talhouët, officier d'ordonnance de Napoléon Ier,
  • Tarbé, chevalier de Saint-Hardouin en 1810, Charles Hardouin Tarbé,
  • Tascher de La Pagerie, comte en 1808, Jean-Henri Robert Tascher de La Pagerie, Général,
  • Terrasson de Dénevas, baron en 1813 (majorat sur un domaine de 5 594 francs de revenu), Gabriel Louis Terrasson de Dénevas, propriétaire terrien,
  • Teillard (de Beinac) Francois, chevalier le 5 août 1809, Juge-Prévôt de Murat par provision en 1783, Procureur Impérial en 1808,
  • Teste Francois-Antoine, Baron d'Empire, colonel impérial, né le 19 novembre 1775 à bagnols sur ceze et mort le 8 décembre 1862 à Angoulême,
  • Testot-Ferry, baron en 1814, Claude Testot-Ferry, Colonel de la Cavalerie de la Garde impériale,
  • de Thévenard, comte en 1810, Antoine-Jean de Thévenard, Vice-Amiral,
  • Thiébault, baron en 1813, Paul Thiébault, Général d'Empire, nom figurant sur l’Arc de triomphe de l’Étoile, à Paris,
  • Thomas de La Plesse, baron en 1811, Paul-Alexis Thomas de La Plesse, sous préfet,
  • Toussaint, baron en 1809, Jean-François Toussaint, Colonel,
  • Tupinier, chevalier en 1810, Jean Tupinier, député,
  • Turenne d'Aynac, comte en 1813, Henri Amédée Mercure de Turenne, chambellan,*

U[modifier | modifier le code]

  • d'Ussel, baron en 1813, Hector d'Ussel, officier d'infanterie,
  • d'Uston de Villeréglan, baron en 1813,
  • d'Utruy, baron en 1809,

V[modifier | modifier le code]

  • Vallet de Villeneuve, comte en 1808,
  • Veyron-Lacroix, chevalier de l'Empire en 1811, Claude-Joseph Veyron-Lacroix, Sous-inspecteur aux revues
  • Viard, baron en 1813, Louis-René Viard, membre du collège électoral de la Meurthe,
  • de Viaris de Lesegno, baron en 1810, Gaston Fortunat Viaris, Capitaine,
  • Vigent, baron en 1810, Jean Pierre Vigent, colonel,
  • Vignon, chevalier de l'Empire en 1808, Pierre Vignon, Président du tribunal de commerce de Paris, membre de la commission de rédaction du code de commerce.
  • de Virieu, baron de Beauvoir en 1811, membre du collège électoral de la Côte d'Or,
  • Volery (de) , baron en 1856, Savoie, Colonel

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

  • Yvan Alexandre, baron en 1810, Chirurgien en chef des Invalides,
  • Yvendorff Jean-Frédéric, baron en 1808, général de brigade,

Z[modifier | modifier le code]

  • de Zuylen van Nyevelt, comte en 1811, Philippe Jules van Zuylen van Nyevelt, sénateur,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au xixe siècle, Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du xixe siècle, tome 6, pages 184 à 185).
  2. Chaix d'Est-Ange, Dict. des familles françaises, « Bricogne »
  3. le général Pierre Decouz est mort en 1814 des suites de ses blessures à la bataille de Brienne.( Lettres Patentes du 27 novembre 1808 de l'Empereur Napoléon Ier accordant le titre de baron avec majorat).
  4. Les Poupart de Neuflize in Robert Muchembled et Elisabeth Belmas, [Le XVIIIe siècle, Rosny (France) : Bréal, 1995. (ISBN 9782853947367) OCLC: 34235154