Cirque naturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cirque (homonymie).
Cirque de Morgon dans les Hautes-Alpes.

Un cirque est une enceinte naturelle à parois abruptes, de forme circulaire ou semi-circulaire, formée par une dépression d'origine glaciaire, c'est alors un cirque glaciaire, ou volcanique comme à La Réunion, ou encore formé par l'érosion karstique, c'est un makhtesh (en).

Il existe aussi des cirques volcaniques ou liés à des méandres encaissés.

On peut enfin trouver aussi des cirques naturels d'érosion karstique (comme le cirque de Ramon, près de la ville israélienne de Mitzpe Ramon).

Exemple de cirque formé par un glacier

En France[modifier | modifier le code]

Dans les Alpes[modifier | modifier le code]

Dans les Alpes, on peut citer :

En Côte-d'Or[modifier | modifier le code]

Dans le Jura[modifier | modifier le code]

Dans le Jura, des cirques naturels ferment les reculées comme celle de Baume-les-Messieurs, celle des Planches-près-Arbois ou celle de Chalain. En suisse, on peut citer le Creux-du-Van.

Dans les Pyrénées[modifier | modifier le code]

Dans les Pyrénées, on trouve cirque de Gavarnie. On y donne en été des représentations théâtrales. On peut aussi citer :

Dans le Massif Central[modifier | modifier le code]

Navacelles (commune de Saint-Maurice-Navacelles et commune de Blandas) au fond du cirque de Navacelles

À La Réunion[modifier | modifier le code]

À La Réunion, trois cirques qui sont autant de caldeiras entourent le Piton des Neiges : Cilaos au sud, Mafate au nord-ouest et Salazie au nord-est. La cuvette formée par les forêts de Bébour et Bélouve est parfois considérée comme un quatrième cirque dégradé.

Le cirque de Salazie vu depuis le Piton des Neiges, à la Réunion.