Fosse océanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La fosse sous-marine de Porto Rico est la fosse la plus profonde de l'océan Atlantique avec 8 605 mètres.

Une fosse océanique ou fosse sous-marine est une dépression sous-marine profonde, plus ou moins longue et étroite, présente dans les zones de subduction. Ces zones, caractéristiques des marges actives ou des rides médio-océaniques, sont engendrées par la collision ou l'expansion de plaques tectoniques.

Origine[modifier | modifier le code]

Il existe au moins deux processus créant des fosses océaniques :

  • la divergence de deux plaques océaniques au niveau d'une dorsale, on trouve dans ce cas deux types de fosses, les fosses le long des failles transformantes perpendiculaire à la ride et le rift océanique ou encore fossé d'effondrement que l'on trouve au niveau de la ride elle-même ;
  • la convergence d'une plaque océanique avec une plaque continentale ou une autre plaque océanique ; la fosse est alors créée par la plongée d’une des deux plaques sous l’autre plaque. Il s'agit d'une fosse de subduction.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les fosses sous-marines font souvent plusieurs milliers de kilomètres de long pour une profondeur allant de 6 000 à 11 034 mètres. La fosse des Mariannes, située le long de l’archipel des îles Mariannes dans le Pacifique, est la fosse sous-marine la plus profonde, avec 11 034 mètres mesurés actuellement.

Principales fosses sous-marines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste de fosses océaniques.

Articles connexes[modifier | modifier le code]