Bassin sédimentaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bassin.
Le désert du Taklamakan en Chine vu par satellite

Un bassin sédimentaire est une relative dépression de la croûte terrestre située sur un continent émergé, un plateau continental, ou encore dans un océan, formée par subsidence thermique et/ou tectonique et qui recueille des quantités relativement importantes de matériaux sédimentaires qui, par des phénomènes de diagenèse, se transforment ensuite petit à petit en couches stratifiées de roches sédimentaires.

De même, des accumulations organiques, comme du charbon, se déposent parfois au sein de bassins sédimentaires.

Les couches de roches les plus profondes sont généralement les plus anciennes (sauf effets de la tectonique au sens large(chevauchements...) ou de la tectonique dite salifère liée au diapirisme de strates évaporitiques). Selon que la profondeur d'eau au-dessus du bassin, le type de roche formé sera totalement différent. Sur les bords du bassin, les couches de roche peuvent parfois être inclinées à la suite par exemple de la subsidence ou de mouvements tectoniques et peuvent former, après érosion, un relief en cuestas. En revanche, au centre du bassin, les couches restent plus souvent horizontales et peuvent donner, après l'arrêt du fonctionnement du bassin et action de l'érosion, un relief de plateaux plus ou moins entaillés par les vallées fluviales.

Les bassins sédimentaires sont classés en différentes catégories: bassins intracratoniques, bassins de type rift / graben, bassins de type marge passive, grands bassins océaniques, bassins de type marge active, bassins compressifs (d'avant-pays, d'arrière-pays...), bassins transtensifs ("Pull-Apart"), bassins transportés ("Piggy-Back"), etc.

Les bassins sont régis par des facteurs internes et externes : la subsidence, la tectonique, l'eustatisme (les variations du niveau marin), le degré d'insolation, la circulation atmosphérique et la circulation océanique entre autres.

Exemples de bassins sédimentaires[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Pagel, J. Barbarand, D. Beaufort, C. Gautheron et J. Pironon, Bassins sédimentaires - Les marqueurs de leur histoire thermique, EDP Sciences, 2014, 228 p. (ISBN 978-2-7598-1111-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]