Élisabeth de Roumanie (1894-1956)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Élisabeth de Roumanie

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Élisabeth de Roumanie.

Titre

Reine des Hellènes

27 septembre 192225 mars 1924
(1 an, 5 mois et 26 jours)

Prédécesseur Sophie de Prusse
Successeur Frederika de Hanovre
Biographie
Titulature Reine des Hellènes
Princesse de Danemark
Princesse de Roumanie
Dynastie Maison de Hohenzollern-Sigmaringen
Naissance 12 octobre 1894
Sinaia (Roumanie)
Décès 14 novembre 1956 (à 62 ans)
Cannes (France)
Père Ferdinand Ier de Roumanie
Mère Marie de Saxe-Cobourg-Gotha
Conjoint Georges II de Grèce
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Reines des Hellènes

La reine Élisabeth de Grèce, née princesse Elisabeta de Roumanie (Elisabeta Charlotte Josephine Alexandra Victoria) le 12 octobre 1894 à Sinaia et morte le 14 novembre 1956 à Cannes, est un membre de la famille royale roumaine, épouse du roi Georges II de Grèce.

Biographie[modifier | modifier le code]

La princesse Élisabeth naît le 12 octobre 1894 au château de Peleș, à Sinaïa. Son père, le roi Ferdinand Ier de Roumanie, est le fils du prince Leopold, prince de Hohenzollern et de l’infante Antonia de Portugal. Sa mère, la princesse Marie de Saxe-Cobourg-Gotha, est la fille du prince Alfred, duc de Saxe-Cobourg-Gotha et de la grande-duchesse Maria Alexandrovna de Russie. Elle compte parmi ses arrière-grands-parents les reines Marie II de Portugal et Victoria du Royaume-Uni ainsi que le tsar Alexandre II de Russie.

Le 27 février 1921 à Bucarest, en épousant le prince Georges de Grèce, elle devient alors la princesse héritière de Grèce. Le mariage n'est pas heureux, et le couple n’a pas d’enfant. Élisabeth devient reine de Grèce le 27 septembre 1922, lorsque son époux monte sur le trône après l’abdication de son père, le roi Constantin Ier. Cependant, l'année suivante, le couple royal doit quitter le territoire national à la demande du gouvernement et part en exil en Roumanie. La République est proclamée le 25 mars 1924, et Georges II est alors déposé.

Princesse Élisabeth de Roumanie et Georges II

Le couple divorce le 6 juillet 1935, peu avant que Georges II ne soit restauré et qu’il ne remonte sur le trône. Élisabeth vit alors en Roumanie, où elle demeure jusqu’à l’abolition de la monarchie roumaine en 1947, puis se réfugie en France. Elle décède le 14 novembre 1956 à la villa Rose Alba, avenue d'Antibes, à Cannes.

Titulature[modifier | modifier le code]

  • Son Altesse royale la princesse Élisabeth de Roumanie, princesse de Hohenzollern (18941921)
  • Son Altesse royale la princesse héritière de Grèce, princesse de Danemark (19211922)
  • Sa Majesté la reine des Hellènes (19221924)
  • Sa Majesté la reine Élisabeth de Grèce (19241956)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Wimbles, « Elisabeta of the Hellenes: passionate woman, reluctant queen (série d'articles en 4 parties) », Royalty Digest, vol. 12#5, 12#6, 12#7 et 13#1, no 137,138, 139 et 145,‎ novembre, décembre, janvier et juillet 2002 et 2003 (ISSN 0967-5744)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :