Cécile de Grèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La princesse Cécile de Grèce

Cécile de Grèce, princesse de Grèce et de Danemark puis, par son mariage, grande-duchesse de Hesse-Darmstadt, est née le 22 juin 1911 à Tatoï, en Grèce, et décédée le 16 novembre 1937 à Ostende, en Belgique. C'est une princesse gréco-allemande, dont la mort et celle de sa famille a peut-être été orchestrée par Adolf Hitler.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse Cécile est la fille du prince André de Grèce (1882-1944) et de son épouse la princesse Alice de Battenberg (1885-1969). Par son père, elle est donc la petite-fille du roi Georges Ier de Grèce (1845-1913) tandis que par sa mère elle descend d'une branche morganatique de la Maison de Hesse.

Cécile a trois sœurs, les princesses Marguerite, Sophie et Théodora de Grèce, ainsi qu'un frère, l'actuel duc d'Édimbourg.

Le 2 février 1931, la princesse Cécile épouse, à Darmstadt, le grand-duc Georges Donatus de Hesse-Darmstadt (1906-1937). De cette union naissent trois enfants :

  • Louis (1931-1937), prince héréditaire de Hesse-Darmstadt ;
  • Alexandre (1933-1937), prince de Hesse-Darmstadt ;
  • Jeanne (1936-1939), princesse de Hesse-Darmstadt. Seule membre de sa famille à échapper à la catastrophe d'Ostende, elle fut adoptée par son oncle Ludwig, mais mourut d'une méningite en 1939[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1937, la princesse Cécile trouve la mort dans un accident d'avion aux environs d'Ostende, en Belgique. Enceinte, elle avait commencé à accoucher dans l'avion et un fœtus a été retrouvé au milieu des décombres. Le prince Georges de Hesse-Darmstadt, époux de Cécile, leurs deux fils et la belle-mère de la princesse, Éléonore de Solms-Hohensolms-Lich, périssent également dans cet accident.

Selon certains auteurs, comme Frédéric Mitterrand, l'accident pourrait avoir été causé par Hitler, les princes de Hesse-Darmstadt lui étant ouvertement opposés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Frédéric Mitterrand, Mémoires d'exil, Robert Laffont, 1999
  • (en) Jonathan Petropoulos, Royals and the Reich: The Princes von Hessen in Nazi Germany, Oxford University Press, 2006
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, La Familia de la Reina Sofίa, La Dinastίa griega, la Casa de Hannover y los reales primos de Europa, Madrid, La Esfera de los Libros,‎ 2004 (ISBN 84-9734-195-3)
  • (en) Hugo Vickers, Alice, Princess Andrew of Greece, Londres, Hamish Hamilton,‎ 2000 (ISBN 0-241-13686-5)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Mitterrand, Mémoires d'exil, Robert Laffont, 1999, p. 327-328.