Cour (palais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cour.

La cour est le lieu de la vie palatine et des réceptions diplomatiques des princes dans les palais. La cour était dans toutes les monarchies médiévales d'Europe occidentale le centre du gouvernement du pays. À l'époque moderne en Europe, les cours des monarchies subsistantes ont progressivement perdu leur influence sur le gouvernement du pays.

La Société de Cour : les thèses de Norbert Elias[modifier | modifier le code]

Selon Norbert Elias, qui a décrit ces thèses dans La Société de cour et Sur le processus de civilisation, il y aurait eu un processus de « curialisation », c'est-à-dire de l'extension des pratiques de la cour à l'ensemble de la société, qui expliquerait le « processus de civilisation », conçu comme médiation des pulsions, canalisation de celles-ci par des dispositifs normatifs qui interdisent l'expression des émotions notamment violentes.

Elias montre que la cour, en particulier le Versailles de Louis XIV, qui était le modèle des cours européennes à l'époque classique, imposait à ses membres une pacification des mœurs (dont l'interdiction du duel est le symbole), un contrôle de soi extrême, en particulier sur les pulsions agressives, ce contrôle de soi débouchant sur une distanciation intellectuelle par rapport aux conduites (ne rien laisser paraître, affecter l'indifférence) et sur l'importance nouvelle donnée à la parole et à un langage « noble », « raffiné », « distingué » (dont la préciosité est une forme caricaturale). La « société de cour » a ainsi favorisé la réflexion sur soi, en particulier sur les pulsions et les émotions contraintes et refoulées, réflexion d'analyse psychologique dont des écrivains comme La Rochefoucauld (Réflexions ou sentences et maximes morales) ou Saint-Simon sont des représentants exemplaires. Au XIXe siècle, le « processus de civilisation » s'étendra à la bourgeoisie puis aux classes populaires.

En France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cour de France.