Hélène de Grèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélène de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg, princesse de Grèce et de Danemark puis, par son mariage, reine mère de Roumanie, est née le 2 mai 1896 à Athènes, en Grèce, et est morte le 28 novembre 1982 à Lausanne, en Suisse. C'est un membre de la famille royale de Grèce et une souveraine de Roumanie. Avec sa tante la princesse Alice de Battenberg, elle est également l'une des deux seules princesses européennes à avoir reçu le titre de Juste parmi les nations.

La reine Hélène de Roumanie.

Elle est le troisième enfant du roi Constantin Ier de Grèce et de sa femme, la reine Sophie de Prusse. Par son père, c'est une descendante de Christian IX de Danemark, surnommé le « beau-père de l'Europe » tandis que, par sa mère, c'est une arrière-petite-fille de la reine Victoria du Royaume-Uni.

Hélène a trois frères qui furent successivement rois des Hellènes, Alexandre Ier, Georges II, et Paul Ier, et deux sœurs, la princesse Irène, reine de Croatie, et la princesse Catherine.

Le 10 mars 1921, elle a épousé Charles, alors prince héritier de Roumanie, à Athènes, comme le veut la coutume dans la famille royale de Grèce. Ils n'ont eu qu'un seul enfant, Michel, qui a été roi de Roumanie, avant d'abdiquer et de s'exiler en 1947 lorsque les communistes prirent le pouvoir.

La princesse Hélène de Grèce est décédée à l'âge de 86 ans le 28 novembre 1982 à Lausanne, en Suisse, où elle avait établi sa résidence après son exil.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy des Cars, Les Reines de Cœur de Roumanie, Michel Lafon, Paris, 1991.
  • Arthur Gould Lee, Helen, Queen Mother of Rumania, Princess of Greece and Denmark: An Authorized Biography, Faber and Faber, Londres, 1956.