Baby-Sitting Jack-Jack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Baby-Sitting Jack-Jack
Titre original Jack-Jack Attack
Réalisation Brad Bird
Sociétés de production Pixar
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 4 minutes 44 secondes
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Baby-Sitting Jack-Jack est un court-métrage d'animation américain des studios Pixar réalisé par Brad Bird en 2005. Il est associé au long métrage Les Indestructibles (2004).

Résumé[modifier | modifier le code]

Kari, la baby-sitter engagée par la famille Parr pour s'occuper du bébé Jack-Jack est interrogée par Rick Dicker, l'agent travaillant avec la famille Indestructible. Elle revient sur ce qu'il s'est passé durant le babysitting : ainsi, après avoir rassuré Mme Parr, elle a voulu jouer avec Jack-Jack d'une façon "éducative". Elle a découvert dans le même moment son pouvoir de lévitation, son don de la téléportation, sa capacité à traverser les murs, son inflammabilité, ses yeux-lasers (mais pas ses pouvoirs de "petit démon" ou de statue de fer) durant la journée et la nuit qui ont suivi le babysitting. Et qu'après cela, elle a rencontré son "remplaçant" (qui n'était autre que Syndrome). Après avoir expliqué les faits, Dicker lui efface la mémoire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Dans ce court-métrage, directement lié au film, on découvre que Jack-Jack possède bien d'autres pouvoirs que de se transformer en boule de feu tels que la téléportation (comme Diablo des X-Men), la projection de laser par les yeux (comme Cyclope des X-Men), la capacité de voler ou encore la capacité de passer à travers les murs (comme Kitty Pryde des X-Men).

Plusieurs morceaux de Mozart sont joués durant le court-métrage

Liens externes[modifier | modifier le code]