Montpellier Hérault Sport Club (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Montpellier HSC
Logo du Montpellier HSC
Généralités
Nom complet Montpellier Hérault
Sport Club
Section féminine
Surnoms Les Pailladines
Noms précédents Racing Club Paillade
(xxxx-1990)
Montpellier Le Crès
(1990-2001)
Fondation -
Couleurs Bleu et orange
Stade Stade Jules Rimet (Sussargues)
(500 places)
Siège Domaine de Grammont
Avenue Albert Einstein
34070 Montpellier
Championnat actuel Division 1
Président Drapeau : France Louis Nicollin
Entraîneur Drapeau : France Jean-Louis Saez
Site web www.mhscfoot.com
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de France (2 titres)
Challenge de France (3 titres)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2015-2016 du
Montpellier HSC (féminines)

0

La section féminine du Montpellier Hérault Sport Club est un club de football féminin français basé à Montpellier et créée sous le nom du Racing Club Paillade avant de fusionner avec l'Entente Cressoise pour devenir le Montpellier Le Crès en 1990.

Les Montpelliéraines atteignent pour la première fois de leur histoire la Division 1 en 1985, pour seulement deux petites saisons. Redescendu dans les divisions régionales, elles réapparaissent à ce niveau de la compétition en 1989, mais la fusion avec l'Entente Cressoise replonge le club dans ses travers. De retour en 1997 après avoir décrochées un titre de championnes de seconde division, les Cressoises vont se faire leur place dans ce championnat jusqu'à l'absorption du club par le Montpellier HSC. Le club connait alors la plus belle période de son histoire en décrochant deux titres consécutifs de championne en 2004 et 2005 puis trois victoires en Challenge de France.

L'équipe fanion du club participe au championnat de première division pour la 18e saison consécutive et évolue principalement au stade Jules Rimet, à Sussargues, même si elle joue des matchs dans différents stades de l'agglomération montpellieraine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du Racing Club Paillade au Montpellier Le Crès (Avant 1990)[modifier | modifier le code]

Les pailladines participent durant deux saisons à la Division 1 entre 1985 et 1987, mais n'arrivent pas à percer et sont relégué en championnat régional. De retour dans l'élite en 1989, le club fusionne en 1990 avec l'Entente Cressoise pour devenir le Montpellier Le Crès afin d'essayer de se maintenir à ce niveau.

Du Montpellier Le Crès au Montpellier Hérault SC (1990-2001)[modifier | modifier le code]

La fusion a du mal à prendre, et le club est relégué en championnat régional dès la saison suivante. En 1992, le club est promu dans la toute nouvelle National 1B où il va évoluer durant cinq saisons, montant petit à petit en puissance jusqu'à obtenir en 1997 le titre de champion de France de seconde division.

De retour dans l'élite, les crèsoisses se stabilisent à ce niveau jusqu'en 2001 et l’absorption du club par le Montpellier HSC.

Le Montpellier Hérault SC (depuis 2001)[modifier | modifier le code]

À la suite de cette absorption, le club connait de nombreux succès avec notamment deux titres de championne de France en 2004 et en 2005 et trois victoires au Challenge de France en 2006, 2007 et 2009, équivalent de la Coupe de France masculine, ce qui en fait un des clubs les plus titrés du football féminin français.

En 2006, les Pailladines atteignent les demi-finales de la Coupe de l'UEFA et durant la saison 2009-2010, elles atteignent les quarts de finale de la première édition de la Ligue des champions de l'UEFA où elle se font éliminer par les Suédoises de l'Umeå IK[1].

Depuis, le club n'arrive pas à retrouver le niveau européen, abonner depuis 2010 aux 3e et 4e places derrière les trois majeurs du championnat, l'Olympique lyonnais, le Paris Saint-Germain et le FCF Juvisy.

Image et identité[modifier | modifier le code]

Date de fondation[modifier | modifier le code]

Comme pour beaucoup de club féminin en France, il est difficile de retrouver les traces de création de clubs ou de sections féminines avant les années 2000. Ainsi, à ce jour il n'y a pas de date de création connu pour la section féminine du Montpellier HSC.

Noms et blasons[modifier | modifier le code]

Le nom du club a subi des changements tout au long de son histoire. Initialement Racing Club Paillade il devient Montpellier Le Crès lors de la fusion avec l'Entente Cressoise. Enfin, lors de son absorption en 2001 par son homologue masculine, le club devient la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club.

Logos et blasons du club
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Historique des fusions et changements de nom
 
Racing Club Paillade
(XXXX-1990)
 
 
Entente Cressoise
(XXXX-1990)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Montpellier Le Crès
(1990-2001)
 
 
Montpellier HSC
(Masculin)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Montpellier HSC
(2001-Aujourd'hui)
 
 
 

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'information disponible sur les couleurs du club avant l'absorption par le Montpellier HSC. Depuis, le club arbore les couleurs « Orange et bleu » de leur équivalent masculin.

Un maillot « rouge et blanc » réapparaît, en 2006, pendant trois saisons pour symboliser le retour aux valeurs de La Paillade. Mais les supporteurs Montpelliérains ne veulent pas abandonner le « orange et bleu » et font une pétition qui incite les dirigeants pailladins à proposer un référendum. Le résultat est sans appel et près de 75 % des supporters demandent le retour au « orange et bleu », le « rouge et blanc » devenant les couleurs du maillot extérieur ou du troisième maillot selon les saisons[2].

Évolution du maillot montpelliérain

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2001-2002
Premier maillot en tant que section féminine du MHSC
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2003-2004
Maillot lors du premier titre de champion
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2004-2005
Maillot lors du second titre de champion
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2006-2009
Retour à la couleur rouge
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2009-2010
Maillot lors du parcours en Ligue des champions
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2014-2015
Maillot actuel

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2014-2015, le Montpellier HSC totalise 22 participations en première division nationale, le plus haut niveau du football français, et 5 participations en deuxième division nationale.

Le club a participé à 14 éditions de la coupe de France, autrefois appelé Challenge de France, et compte également 3 participations en coupe d'Europe.

Le tableau ci-dessous récapitule tous les matchs officiels disputés par le MHSC dans les différentes compétitions nationales et européennes à l'issue de la saison 2014-2015 :

Championnats Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Division 1/National 1A 22 2 448 256 61 131 1060 600 +460
National 1B 5 1 90 44 18 28 232 157 +75
Division d'Honneur 8 6
Coupes nationales Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Coupe de France 14 3 62 45 9 8 201 53 +148
Coupes d'Europe Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Ligue des champions/Coupe UEFA 3 0 25 16 5 4 58 19 +39

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de l'équipe féminine du Montpellier HSC comporte deux championnats de France, trois challenges de France et un championnat de France de seconde division.

Le tableau suivant liste le palmarès du club actualisé à l'issue de la saison 2014-2015 dans les différentes compétitions officielles au niveau national, international, régional.

Palmarès du club montpelliérain
Compétitions nationales Compétitions internationales
Compétitions régionales

Records[modifier | modifier le code]

Joueuses et entraîneurs

Championnat

Coupe de France

Coupes d'Europe de l'UEFA

Affluence

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade de la Mosson.
Carte de la ville de Montpellier.
Stade de la Mosson
Stade Jules Rimet(Hors Cadre)
Stade Jules Rimet
(Hors Cadre)
Domaine de Grammont
Voir l’image vierge
Emplacement des différents
stades à Montpellier.

Avant d'être absorbé par le Montpellier HSC, les cressoises évolué au Stade Jules Rimet à Sussargues qui est une enceinte de 500 places situées en dehors de l'agglomération de Montpellier.

Depuis 2001, le club profite des installations du Montpellier HSC, ainsi la plupart des matchs sont désormais joué dans le centre d'entrainement du club au sein du Domaine de Grammont où se trouve également le centre de formation du club.

À de rare occasion, les filles ont le droit d'évoluer au Stade de la Mosson, comme lors de certains matchs de la Ligue des champions ou lors d'affiche face au cadors du championnat.

Centre de formation[modifier | modifier le code]

Le Siège du MHSC

Le centre de formation du Montpellier HSC est créé en 1978 et intègre une section féminine depuis 2001.

Actuellement, le manager sportif du centre de formation est Jean-François Domergue qui a succédé à Serge Delmas qui occupait ses fonctions de 2000 à 2009. Le centre est situé sur le domaine de Grammont à proximité du siège du club et des centres d'entraînement. Le club de Montpellier a signé des conventions de partenariat avec six clubs régionaux : l'Entente Perrier Vergèze, le FC Sète, le Gallia Club Lunel, la Clermontaise, l'AS Béziers et l'AS Fabrègues[3]. Le MHSC leur apporte un appui technique et en échange les meilleures jeunes de ces clubs sont orientées vers le centre de formation montpelliérain[4].

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Statut juridique et légal[modifier | modifier le code]

Le Montpellier Hérault Sport Club est une société anonyme sportive professionnelle (SASP) au capital de 610 000 euros[5]. Cette société est liée par convention à l'association loi de 1901 de l'Association sportive Montpellier Hérault Sport Club qui gère le centre de formation et les équipes amateurs du club. L'association est titulaire du numéro d'affiliation de la Fédération française de football, la SASP possède 100 % du capital[6].

Organigramme[modifier | modifier le code]

Le Montpellier HSC est dirigé par un conseil d'administration dont le président est Louis Nicollin. Ses deux fils, Laurent et Olivier, et l'Association Sportive Montpellier Hérault Sport Club en sont les autres membres.

L'organigramme s'établit comme suit[7] :

Direction Administratif Sportif
Président : Louis Nicollin
Président délégué : Laurent Nicollin
Président de l'association : Gilbert Varlot
Directeur administratif et financier : Philippe Peybernes
Directeur sportif : Bruno Carotti
Directeur du centre de formation : Henri Stambouli
Directeur marketing : Benoît Le Quéré
Directeur développement : Fabrice Garcia
Directeur communication : Pierre Bourdel
Responsables sécurité : Pierre-Marie Grappin
Responsable de la section féminines : Sydney Biton
Manager MHSC Store : Frédéric Bouquant
Entraîneur : Rolland Courbis
Entraîneur adjoint : Pascal Baills
Entraîneur des gardiens : Dominique Deplagne et Bruno Martini
Directeur du centre de formation : Henri Stambouli
Préparateur physique : Stéphane Paganelli

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Montpellier HSC change régulièrement d’équipementier au cours de son histoire. En 2000, à la suite de la descente en Ligue 2, le Montpellier HSC signe un contrat avec Nike à qui il reste fidèle depuis lors[8]. Le club ouvre en 2010, en partenariat avec Nike, son « MHSC Store » dans le centre commercial « Odysseum »[9].

En 2009-2010, les « sponsors maillot » sont des entreprises régionales : le Groupe Nicollin, société de Louis Nicollin basée à Montpellier et Dyneff, entreprise régionale spécialisée dans les produits pétroliers[10].

En 2010-2011, la Foir'Fouille, discounteur d'équipement pour la maison devient le sponsor maillot principal à domicile à partir du 22 octobre 2010[11]. Il succède en cours de saison à la société de poker en ligne, NetBet, qui n'a pu obtenir l'agrément de l'ARJEL[12]. Les autres sponsors sont Dyneff qui reste le second partenaire maillot, Renault Trucks et les magasins U[13].

En 2011-2012, le club est à la recherche d'un nouveau sponsor maillot suite à l'arrêt de son partenariat avec La Foir'Fouille[14]. La société Netbet n'ayant toujours pas obtenu l'agrément de l'Autorité de régulation des jeux en ligne[15], c'est la région qui décroche le contrat avec sa marque Sud de France pour apparaitre sur le maillot du club[16]. De son côté, Dyneff reste le second partenaire maillot, pour la troisième année consécutive[17].

Pour les saisons suivantes, jusqu'à l'été 2015, Sud de France reste le partenaire maillot principal avec Dyneff, Les Mutuelles du Soleil et Faun Environnement. Les autres partenaires sont le Groupe Nicollin, Wati-B, Europoker, les Magasins U et Renault Trucks.

Par ailleurs, les partenaires institutionnels du club sont la Ville de Montpellier, Montpellier Méditerranée Métropole, le Conseil Départemental de l'Hérault et la Région Languedoc-Roussillon.

Joueuses et personnalités[modifier | modifier le code]

Joueuses emblématiques[modifier | modifier le code]

Sélectionnées en Équipe de France[modifier | modifier le code]

De nombreuses internationales de l'équipe de France féminine ont joué au Montpellier HSC, comme Hoda Lattaf l'ancienne internationale française qui a terminé sa carrière avec 112 sélections et 31 buts en équipe de France et qui évolue toujours au sein du club. Le club a également vu passer Sonia Bompastor ou Camille Abily qui a rejoint le Women's Professional Soccer le plus grand championnat de football féminin au monde puis l'Olympique lyonnais. Louisa Nécib, Élodie Thomis et Laure Lepailleur, trois internationales de l'Olympique lyonnais sont passées par l'Hérault avant de rejoindre le club rhodanien.

Actuellement, deux joueuses de l'équipe de France féminine évoluent au club de Montpellier, à savoir Ophélie Meilleroux et Marie-Laure Delie.

Autres internationales[modifier | modifier le code]

Le club possède aussi deux internationales extra européennes, Nora Hamou Maamar qui joue pour l'Algérie et Rumi Utsugi championne du monde avec le Japon.

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du Montpellier HSC de la saison 2015-2016[18]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
1 G Drapeau de la France Durand, SolèneSolène Durand 20/11/1994 (20 ans) France -20 ans Formée au club
16 G Drapeau de la France Philippe, LaëtitiaLaëtitia Philippe 30/4/1991 (24 ans) France Formée au club
- G Drapeau de l'Ukraine Zvarych, IrynaIryna Zvarych 8/5/1983 (32 ans) Ukraine WFC Rossiyanka
3 D Drapeau de la France Gadea, KellyKelly Gadea 16/12/1991 (23 ans) France AS Saint-Etienne
4 D Drapeau de la France Torrent, MarionMarion Torrent 17/4/1992 (23 ans)
Formée au club
11 D Drapeau des États-Unis Daughetee, GenesseeGenessee Daughetee 28/8/1992 (22 ans)
Bay Area Breeze (en)
13 D Drapeau de la France Romanelli, MarionMarion Romanelli 24/7/1996 (18 ans) France -19 ans ASPTT Albi
23 D Drapeau de la Suède Sembrant, LindaLinda Sembrant 15/5/1987 (28 ans) Suède Kopparbergs/Göteborg FC
26 D Drapeau de la France Karchaoui, SakinaSakina Karchaoui 26/1/1996 (19 ans) France -19 ans Formée au club
- D Drapeau de la France Nicoli, MorganeMorgane Nicoli 7/4/1997 (18 ans)
Formée au club
7 M Drapeau du Japon Utsugi, RumiRumi Utsugi 5/12/1988 (26 ans) Japon NTV Beleza
8 M Drapeau de la France Toletti, SandieSandie Toletti 13/7/1995 (19 ans) France Formée au club
10 M Drapeau du Brésil Alves da Silva, AndressaAndressa Alves da Silva 10/11/1992 (22 ans) Brésil Boston Breakers
17 M Drapeau de la Suède Jakobsson, SofiaSofia Jakobsson 23/4/1990 (25 ans) Suède BV Cloppenburg (de)
9 A Drapeau de la France Tonazzi, LaëtitiaLaëtitia Tonazzi 31/1/1981 (34 ans) France Olympique lyonnais
19 A Drapeau de la France Wenger, MeryllMeryll Wenger 3/10/1994 (20 ans)
Formée au club
20 A Drapeau de la France Asseyi, VivianeViviane Asseyi 20/11/1993 (21 ans) France FC Rouen
21 A Drapeau de la France Gauvin, ValérieValérie Gauvin 1/6/1996 (19 ans)
Toulouse FC
22 A Drapeau de la France Makanza, MarinaMarina Makanza 1/7/1991 (24 ans) France SC Fribourg
24 A Drapeau de la France Thomas, LindseyLindsey Thomas 27/4/1995 (20 ans) France -20 ans ES Blanquefortaise
- A Drapeau de la France Léger, Marie-CharlotteMarie-Charlotte Léger 13/3/1996 (19 ans) France -19 ans FC Metz
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Jean-Louis Saez
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Aurore Aldon
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Eric Nicolas
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Arnaud Barbier



Légende

Consultez la documentation du modèle

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Équipe réserve et équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Palmarès du club montpelliérain
Équipes de jeunes
  • Challenge national féminin U19[19] (1)
    • Vainqueur : 2011, 2012, 2013.
  • Coupe fédérale féminine 16 ans à 7[20] (3)
    • Vainqueur : 2006, 2007, 2008.
  • Coupe fédérale féminine 13 ans à 7[21] (2)
    • Vainqueur : 2005, 2006.

Équipe masculine[modifier | modifier le code]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Rivalités[modifier | modifier le code]

Rivalités régionales[modifier | modifier le code]

Rivalité nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Umeå strike twice late to stun Montpellier », UEFA, UEFA,‎ (lire en ligne)
  2. « Présentation des nouveaux maillots », sur mhscfoot.com (consulté le 16 octobre 2010)
  3. « Le centre de formation du MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 18 octobre 2010)
  4. « Vergèze, club « satellite » du MHSC ? », sur foot-vergeze.com (consulté le 18 novembre 2010)
  5. « Condition générale de vente », sur mhscfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  6. DNCG, Rapport d’activité, Comptes des clubs, Saison 2006/2007,‎ (lire en ligne), p. 70
  7. « Organigramme du MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  8. « Montpellier par ses maillots », sur parlonsfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  9. « Le MHSC a sa boutique à Odysseum », sur objectif-lr.com (consulté le 22 octobre 2010)
  10. « Montpellier 2009-2010 », sur starmaillot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  11. « La Foirfouille, nouveau sponsor maillot », sur mhscfoot.com (consulté le 7 novembre 2010)
  12. « Le MHSC, privé de sponsor maillot », sur neopoker.fr (consulté le 7 novembre 2010)
  13. « La bonne rentrée du MHSC », sur sportstrategies.com,‎ (consulté le 4 février 2013)
  14. « Fin du partenariat maillot avec la Foirfouille ? », sur www.webmhsc.com (consulté le 18 mai 2012)
  15. « NetBet ne devrait pas revenir », sur www.webmhsc.com (consulté le 18 mai 2012)
  16. « Sud de France, sponsor du MHSC », sur www.webmhsc.com,‎ (consulté le 18 mai 2012)
  17. « Dyneff entame sa 3eme saison de partenariat avec Montpellier », sur sportbuzzbusiness.fr,‎ (consulté le 23 mai 2012)
  18. Effectif officiel sur mhscfoot.com.
  19. « Challenge National Féminin U19 », sur fff.fr (consulté le 30 août 2011)
  20. « Coupe fédérale féminine 16 ans à 7 », sur fff.fr (consulté le 22 octobre 2010)
  21. « Coupe fédérale féminine 13 ans à 7 », sur fff.fr (consulté le 22 octobre 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]