Christian Pulisic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian Pulisic
Image illustrative de l’article Christian Pulisic
Pulisic en sélection en 2019.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 22
Biographie
Nom Christian Mate Pulisic
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Drapeau : Croatie Croate
Nat. sportive Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (21 ans)
Lieu Hershey (États-Unis)
Taille 1,73 m (5 8)[1]
Période pro. Depuis 2016
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2005-2006Drapeau : Angleterre Brackley Town
2008-2015Drapeau : États-Unis PA Classics
2015-2016Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2016-2019Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund115 (16)
2019- Drapeau : Angleterre Chelsea FC005 0(0)
2019 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund012 0(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012-2013Drapeau : États-Unis États-Unis -15 ans010 0(3)
2013-2015Drapeau : États-Unis États-Unis -17 ans0340(20)
2016- Drapeau : États-Unis États-Unis0310(14)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 août 2019

Christian Mate Pulisic, né le à Hershey (Pennsylvanie), est un joueur international américain de soccer qui évolue au poste de milieu offensif ou ailier droit au Chelsea FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Christian Mate Pulisic est né le à Hershey, en Pennsylvanie. Il est d'origine croate par son grand-père[2].

A l'âge de sept ans, il part vivre avec ses parents en Angleterre durant un an. Durant cette année, il rejoint l'équipe de jeune du Brackley Town FC. Il retourne aux États-Unis l'année suivante.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En jeunes (2012-2015)[modifier | modifier le code]

Pulisic est appelé en 2012 pour représenter l'équipe des États-Unis des moins de 15 ans. Il rejoint peu de temps après l'équipe des moins de 17 ans. Il participe notamment à la Coupe du monde des moins de 17 ans 2015 au Chili. Son cousin Will Pulisic, qui évolue au poste de gardien, fait également partie de l'effectif[3]. Pulisic inscrit un but durant le tournoi mais ne peut empêcher les États-Unis d'être éliminés en phases de poules. Le jeune espoir marque à vingt-huit reprises en 34 matchs.

Après avoir brillé lors de compétitions de jeunes avec son club des PA Classics et suscité l'intérêt de clubs européens tels que le Paris Saint-Germain ou le Liverpool FC, il intègre finalement le centre de formation du Borussia Dortmund en 2015, alors qu'il est âgé de seize ans.

Borussia Dortmund (2016-2019)[modifier | modifier le code]

Le , Pulisic fait ses débuts en Bundesliga face au club d'Ingolstadt. Il marque son premier but le face au Hambourg SV.

Chelsea FC (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le , lors du mercato hivernal, Pulisic est transféré à Chelsea pour la somme de 64 millions d'euros. Il reste cependant à Dortmund en prêt jusqu’au mercato d’été.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Avec les moins de 17 ans, il dispute la Coupe du monde des moins de 17 ans 2015 organisée au Chili. Lors de cette compétition, il joue trois matchs, contre le Nigeria, la Croatie, et le Chili. Il se distingue contre les joueurs croates en inscrivant un but et en délivrant une passe décisive[4].

Pulisic honore sa première sélection pour les États-Unis en remplaçant Graham Zusi contre le Guatemala le [5]. Il marque son premier but international contre la Bolivie pour une victoire 4-0 en match amical au mois de mai 2016. Bien que n'étant pas titulaire à Dortmund, Pulisic est convoqué par Jürgen Klinsmann en marge de la Copa América Centenario. Il n'est que remplaçant mais participe à trois rencontres durant la compétition. Les Yanks parviennent à se hisser en demi-finales de la Copa mais se heurtent à l'Argentine menée par Lionel Messi qui remporte aisément la rencontre 4-0[6].

Après s'être concentré exclusivement sur son club à partir d'octobre 2017 et un match perdu contre Trinité-et-Tobago (2-1), Christian Pulisic effectue son retour en équipe nationale à l'occasion du match contre la Bolivie le 28 mai 2018[7].

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous récapitule les statistiques en match officiel de Christian Pulisic :

Statistiques de Christian Pulisic au 15 août 2019[13]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : États-Unis États-Unis Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 9 2 0 - - - - - - - - - C3 3 0 0 - - - 6 1 0 18 3 0
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 29 3 8 4 1 2 - - - - - - C1 10 1 3 - - - 10 6 4 53 11 17
2017-2018 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 32 4 6 1 0 0 - - - 1 1 0 C1+C3 5+3 0+0 0+1 - - - 5 2 1 47 7 8
2018-2019 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 20 4 3 3 2 2 - - - - - - C1 7 1 0 - - - 9 4 3 39 11 8
Sous-total 90 13 17 8 3 4 - - - 1 1 0 - 28 2 4 - - - 30 13 8 157 32 33
2019-2020 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 3 0 1 - - - - - - - - - C1 - - - 1 0 1 - - - 4 0 2
Sous-total 3 0 1 - - - - - - - - - - - - - 1 0 1 - - - 4 0 2
Total sur la carrière 93 13 18 8 3 4 - - - 1 1 0 - 28 2 4 1 0 1 30 13 8 161 32 35

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Drapeau : États-Unis États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Men's national team: Christian Pulisic », sur ussoccer.com, United States Soccer Federation (consulté le 30 juillet 2018)
  2. Farid Sarr, « 5 choses à savoir sur Christian Pulisic, la pépite américaine du Borussia Dortmund », sur sport24.lefigaro.fr,
  3. « Les Pulisic font coup double », sur fr.fifa.com,
  4. Statistiques avec les moins de 17 ans sur transfermarkt.fr
  5. (en) « Feuille du match USA - Guatemala », sur national-football-teams.com, (consulté le 10 janvier 2019).
  6. « Argentine-USA 4-0 : Lionel Messi offre à l'Albiceleste une troisième finale de suite », sur eurosport.fr, Eurosport,
  7. « Etats-Unis : Christian Pulisic de retour contre la Bolivie », sur L'Equipe.fr, (consulté le 21 mai 2018).
  8. « Rapide centenaire, défaite amère et triplé éclair », sur fr.fifa.com, (consulté le 28 mai 2016).
  9. Philip Röber, « Pépite de la semaine : Christian Pulišić », sur fr.uefa.com, (consulté le 28 mai 2016).
  10. « Christian d'or », sur sofoot.com, (consulté le 22 septembre 2016).
  11. « Imbattable Espagne et irremplaçable Ruiz », sur fr.fifa.com, (consulté le 22 septembre 2016).
  12. « Ligue des champions: Dortmund et Dembélé se promènent à Varsovie », sur leberry.fr, (consulté le 22 septembre 2016).
  13. « Fiche de Christian Pulisic », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]