Leandro Paredes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Leandro Paredes
Image illustrative de l’article Leandro Paredes
Paredes avec le Paris Saint-Germain en 2019.
Situation actuelle
Équipe Paris Saint-Germain
Numéro 8
Biographie
Nom Leandro Daniel Alan González Paredes
Nationalité Argentin
Naissance (27 ans)
San Justo (Argentine)
Taille 1,80 m (5 11)[1]
Période pro. Depuis 2010
Poste Milieu relayeur
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
La Justina de San Justo
Brisas del Sur
2002-2010 Boca Juniors
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2014 Boca Juniors029 0(5)
2014 Chievo Vérone003 0(0)
2014-2017 AS Rome054 0(4)
2015-2016 Empoli FC033 0(2)
2017-2019 Zénith Saint-Pétersbourg061 (10)
2019- Paris Saint-Germain098 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011 Argentine -17 ans006 0(2)
2017- Argentine041 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Leandro Daniel Alan González Paredes, couramment appelé Leandro Paredes, né le à San Justo, est un footballeur international argentin. Il évolue au poste de milieu de terrain au Paris Saint-Germain.

Paredes reçoit sa première sélection en équipe d'Argentine en 2017. En 2019, il dispute la Copa America.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Boca Juniors (2010-2014)[modifier | modifier le code]

Paredes fait ses débuts professionnels sous les couleurs de Boca Juniors au côté de Juan Román Riquelme qui est son idole et qui le désigne comme son successeur[2]. Il a rapidement séduit les supporters du club par son style de jeu mais surtout par ses performances lors des Superclásico contre River Plate.

AS Rome (2014-2017)[modifier | modifier le code]

Après avoir connu quelques difficultés à Boca Juniors (notamment par manque de régularité), il s'engage le avec l'AS Rome où il est prêté pour un an avec une option d'achat obligatoire de 6 millions d'euros. Son transfert est donc définitivement acté à l'été 2015.

Durant sa première saison dans la capitale italienne, il joue peu (13 matchs), dans une équipe qui se classe seconde de Serie A. Rudi Garcia ne comptant pas immédiatement sur lui, il est prêté la saison suivante à Empoli, où il est très souvent titulaire.

Il revient à la Roma pour disputer une saison 2016-2017 pleine, avec 41 matchs toutes compétitions confondues, sous les ordres de Luciano Spalletti.

Zénith Saint-Petersbourg (2017-2019)[modifier | modifier le code]

Au terme de la saison 2016-2017, la Roma est dans la nécessité de vendre plusieurs cadres de son effectif. C'est ainsi qu'il s'engage le avec le Zenith Saint-Petersbourg pour quatre années et un transfert évalué à 27 millions d'euros[3]. Ses entraîneurs Roberto Mancini, puis Sergueï Semak en font un rouage essentiel de l'équipe au poste de numéro 6 devant la défense.

Paris Saint Germain (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le , à quelques jours de la fin du mercato il rejoint le Paris Saint-Germain pour une durée de quatre ans et demi. Il récupère le numéro 8, porté précédemment par Thiago Motta[4]. Le montant du transfert est estimé à 47 millions d'euros[5]. Thomas Tuchel le lance pour son premier match officiel sous le maillot parisien contre l'Olympique lyonnais, contre qui il entre en jeu à la 79e minute de jeu. Sous le maillot parisien, il retrouve la Ligue des champions le contre Manchester United, remplaçant Marco Verratti à la 74e minute de jeu.

À l'issue de sa première demi-saison parisienne, il remporte le titre de champion de France.

Le , il est titulaire pour la première fois en Ligue des champions avec le Paris Saint-Germain contre Galatasaray.

Le , un an jour pour jour après sa signature dans la capitale, il porte le brassard de capitaine lors d'un déplacement à Pau en Coupe de France, et marque son premier but sous les couleurs parisiennes[6].

Après des débuts poussifs, à l’image de son erreur causant la défaite de son équipe dans les derniers instants du match à Montpellier en avril 2019, où il n’est qu’un joueur de rotation d’effectif, ayant peu de temps de jeu et n’entrant que dans les dernières minutes des matchs, il se fait peu à peu une place dans l’effectif parisien jusqu’à y devenir un titulaire indiscutable.

D’abord écarté par Thomas Tuchel lors du match aller de 1/8 de finale de Ligue des champions le 19 février 2020 à Dortmund, il va profiter de la suspension de Marco Verratti pour s’offrir une place de titulaire lors du match retour au Parc des Princes le 11 mars 2020. Au cours de celui-ci, il se distingue principalement dans l’impact physique, répondant notamment à l’agressivité et aux provocations du milieu adverse Emre Can.

Quelques jours avant le Final 8 qui a lieu à Lisbonne en août 2020, Marco Verratti se blesse au mollet à la suite d'un choc avec Choupo-Moting à l’entraînement. Paredes sera donc aligné pour le reste de la compétition durant laquelle il se distingue par ses nombreuses récupérations au milieu de terrain, mais également par sa qualité de passes pour Neymar Jr et Kylian Mbappe, capable de diviser le bloc adverse.

Au cours de la saison 2020-2021, il confirme ses bonnes prestations et gagne une place de plus en plus importante sous les ordres de Thomas Tuchel malgré quelques blessures et suspensions. Lors de la trêve hivernale, l’arrivée du technicien argentin Mauricio Pochettino sur le banc du PSG provoque un grand bouleversement sur le plan personnel. Bien qu’il y ait une forte concurrence au milieu de terrain, il fera notamment de Paredes une pièce maîtresse de son effectif en l’alignant dans un poste de numéro 6 en 4-2-3-1. Ce positionnement fut l’un des vecteurs principaux du large succès 1-4 contre le FC Barcelone au Camp Nou le 16 février 2021, au cours duquel il réalise une prestation XXL, délivrant notamment une ouverture majestueuse pour Alessandro Florenzi sur le 2e but de Kylian Mbappe (auteur d’un triplé historique ce soir-là). Il est également le tireur du coup franc amenant le but du 1-3 de Moise Kean. Après le match, sa prestation fut notamment saluée par son coéquipier et grand ami Neymar Jr qui tweete «Quel crack ».

Également titulaire au match retour le 10 mars 2021, il se fait malheureusement suspendre pour le 1/4 de finale aller contre le Bayern Munich pour avoir récolté un carton jaune à l’heure de jeu après un tacle sur Lionel Messi. Revenu pour le match retour le 13 avril au Parc des Princes, il est aligné aux côtés d’ Idrissa Gueye. Il réalise à nouveau une performance de grande classe au milieu de terrain, auteur de nombreux tacles de récupérations et à l’origine de sorties de balles précieuses, amenant avec brio la qualification en 1/2 finale de LDC contre Manchester City.

Il inscrit un coup franc magnifique lors de la large victoire 1-4 à Strasbourg le 10 avril 2021.

En sélection argentine[modifier | modifier le code]

Avec les moins de 17 ans (2011)[modifier | modifier le code]

Avec les A (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Le , Paredes est lancé par Jorge Sampaoli pour sa première sélection en équipe d'Argentine. Contre Singapour, il marque un but et réussit une passe décisive (victoire 6-0). Il n'est pas retenu pour la Coupe du monde 2018[7].

Style de joueur[modifier | modifier le code]

Doté d'un très bon pied droit, Paredes débute à Boca Juniors et joue au poste de milieu offensif. Il est très vite comparé à Juan Roman Riquelme par leur style de jeu très proche. Par la suite il est transféré en Europe et plus précisément à la Roma où il est tout d'abord prêté au Chievo Verone puis à Empoli. C'est dans ce dernier club qu'il se révèle notamment grâce à l'entraîneur Marco Giampaolo qui le place devant la défense en tant qu'organisateur. C'est à ce poste de numéro 6 qu'il va poursuivre sa carrière et réaliser ses plus brillantes performances.

Sous pression, il peut être comparé à un joueur comme Marco Verratti et il est ainsi très compliqué de lui prendre le ballon dans les pieds. Il est surtout utile en phase de construction par sa qualité de passe (que ce soit en passe au sol ou en passe longue aérienne) et surtout par son excellente vision du jeu (qui peut rappeler celle de Thiago Motta ou encore de Sergio Busquets). C'est un joueur très créatif et très dangereux mais il souffre cependant de quelques défauts comme notamment son manque de culture défensive (que ce soit par son volume de course ou encore dans les duels; mais il compense énormément de par sa grande maîtrise du tacle glissé).

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Leandro Paredes au [8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de l'Argentine Boca Juniors Primera División 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2011-2012 Drapeau de l'Argentine Boca Juniors Primera División 3 0 0 1 0 0 - - - - - - CS 1 0 0 5 0 0
2012-2013 Drapeau de l'Argentine Boca Juniors Primera División 20 4 1 - - - - - - 1 0 0 - - - - 21 4 1
2013-2014 Drapeau de l'Argentine Boca Juniors Primera División 4 1 0 - - - - - - - - - - - - - 4 1 0
Sous-total 28 5 1 1 0 0 - - - 1 0 0 - 1 0 0 31 5 1
2013-2014 Drapeau de l'Italie Chievo Vérone (prêt) Serie A 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
Sous-total 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2014-2015 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 10 1 0 2 0 1 - - - - - - C3 1 0 0 13 1 1
2016-2017 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 27 3 1 4 0 0 - - - - - - C1+C3 2+8 0 0 41 3 1
Sous-total 37 4 1 6 0 1 - - - - - - - 11 0 0 54 4 2
2015-2016 Drapeau de l'Italie Empoli FC (prêt) Serie A 33 2 1 - - - - - - - - - - - - - 33 2 1
Sous-total 33 2 1 - - - - - - - - - - - - - 33 2 1
2017-2018 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 28 4 5 1 1 0 - - - - - - C3 10 1 2 39 6 7
2018-2019 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg Premier-Liga 15 3 2 - - - - - - - - - C3 7 1 1 22 4 3
Sous-total 43 7 7 1 1 0 - - - - - - - 17 2 3 61 10 10
2018-2019 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 16 0 2 4 0 0 - - - - - - C1 2 0 0 22 0 2
2019-2020 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 17 0 0 5 1 0 4 0 0 1 0 0 C1 6 0 0 33 1 0
2020-2021 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 21 1 2 6 0 0 - - - 1 0 0 C1 8 0 1 36 1 3
2021-2022 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 5 0 0 - - - - - - - - - C1 2 0 0 7 0 0
Sous-total 59 1 4 15 1 0 4 0 0 2 0 0 - 18 0 1 98 2 5
Total sur la carrière 201 19 14 23 2 1 4 0 0 3 0 0 - 47 2 4 278 23 19

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Leandro Paredes au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017 Drapeau de l'Argentine Argentine - - - - - - - 1 1 1 1 1 1
2017-2018 Drapeau de l'Argentine Argentine Coupe du monde 2018 - - - 1 0 0 1 0 0 2 0 0
2018-2019 Drapeau de l'Argentine Argentine Copa América 2019 6 0 0 - - - 9 0 0 15 0 0
2019-2020 Drapeau de l'Argentine Argentine - - - - - - - 6 2 1 6 2 1
2020-2021 Drapeau de l'Argentine Argentine Copa América 2020 6 0 0 6 1 1 - - - 12 1 1
Total sur la carrière 12 0 0 7 1 1 17 3 2 36 4 3

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Palmarès en club de Leandro Paredes (8 titres)
CA Boca Juniors (1) AS Rome (0) Zenit Saint-Pétersbourg (1) Paris Saint-Germain FC (7)

En sélection[modifier | modifier le code]

 

Argentine

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Effectif », sur PSG.FR (consulté le ).
  2. « PSG : Leandro Paredes, converti en 6 », sur lequipe.fr,
  3. « Russie – Zénith : Leandro Paredes (AS Roma) s’engage pour 4 ans », sur mercato365.com,
  4. « Le PSG officialise l'arrivée du milieu argentin Leandro Paredes », sur L'Équipe,
  5. « Officiel : le PSG s’offre Leandro Paredes ! », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le )
  6. « Pau-PSG : capitaine Paredes marque son premier but avec Paris », sur leparisien.fr,
  7. « Qui est Leandro Paredes, la nouvelle recrue du PSG ? », sur leparisien,
  8. « Fiche de Leandro Paredes », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :