Aller au contenu

Griedge Mbock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Griedge Mbock
Image illustrative de l’article Griedge Mbock
Avec l'Olympique lyonnais en mai 2019.
Situation actuelle
Équipe Paris Saint-Germain
Numéro -
Biographie
Nom Griedge Yinda Colette
Mbock Bathy Nka
Nationalité Française
Naissance (29 ans)
Brest (France)
Taille 1,72 m (5 8)[1]
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
2001-2006 SC Pontanézen
2006-2010 AS Brest
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2011 Stade briochin 017 0(0)
2011-2015 EA Guingamp 093 0(9)
2015-2024 Olympique lyonnais 193 (36)
2024- Paris Saint-Germain 000 0(0)
Total 3030(45)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2012 France -17 ans 028 0(4)
2013 France -19 ans 010 0(3)
2014 France -20 ans 008 0(1)
2013- France 071 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juillet 2024

Griedge Mbock est une joueuse de football internationale française née le à Brest. Elle évolue au poste de défenseure avec le Paris Saint-Germain.

Griedge Mbock remporte avec les équipes de France la Coupe du monde des moins de 17 ans en 2012 et le Championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2013. Elle fait partie des 23 sélectionnées en équipe de France pour la Coupe du monde 2019, formant avec Wendie Renard la paire d'arrières centrales titulaires.

Griedge Mbock avec l'équipe de France en 2015.

Griedge Mbock fait ses débuts en Division 1 avec son club formateur du Stade briochin. Celui-ci est absorbé au début de la saison 2011-2012 et devient l'En Avant de Guingamp.

Elle est élue meilleure espoir du championnat de France de D1 féminine en 2013 par un panel de consultants et de journalistes[2].

En 2014, elle est élue meilleure espoir du championnat de France de D1 féminine pour la deuxième année consécutive en compagnie de Sandie Toletti et figure dans l'équipe type de D1 féminine aux côtés de Wendie Renard.

En , elle s'engage avec l'Olympique lyonnais pour une durée de quatre ans, et s'y impose très rapidement[3]. L'OL a déboursé la somme de 100 000 euros pour s'attacher les services de l'internationale française, ce qui représente le transfert le plus cher de l'histoire du championnat de France féminin[4].

Victime d'une grave blessure au tendon d'Achille, elle se fait opérer en juin 2020[5]. Fin novembre 2020, en raison d'une cicatrisation incomplète, Griedge Mbock doit se faire de nouveau opérer, ce qui retarde ainsi de plusieurs mois son retour à la compétition. Ce contretemps ne devrait pas l'empêcher de prolonger son contrat avec l'OL[6]. Le , lors d'un match international opposant la France à la Grèce, Griedge Mbock se blesse au genou droit et est écartée des terrains jusqu'à la fin de la saison[7]. Elle fera son retour le , lors d'un match de présaison contre l'Ajax Amsterdam[8].

Le , l'Olympique lyonnais annonce le départ de la joueuse après neuf ans passés au club[9].

En sélection

[modifier | modifier le code]

Elle remporte la Coupe du monde U17 en 2012 et elle est désignée ballon d'or de la compétition[10].

Au mois d', elle remporte l'Euro U19 en tant que capitaine de l'équipe de France. Puis, au mois d'octobre, elle poursuit sa progression en étant convoquée pour la première fois en équipe de France A[11]. Elle connaît sa première sélection le lors d'une rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2015 face à la Bulgarie[12]. Elle entre en jeu à la 79e minute de jeu à la place de Sabrina Delannoy au cours de cette rencontre que la France remporte 10-0.

En , elle termine 3e de la Coupe du monde U20 organisée au Canada, et elle est désignée ballon d'argent Adidas de la compétition[13].

En , elle est sélectionnée parmi les 23 joueuses qui iront à la Coupe du monde féminine 2015.

Elle inscrit ses deux premiers buts en équipe de France A le , lors d'un match contre l'Afrique du Sud disputé à La Réunion (victoire 2-0)[14].

Elle porte le numéro 19 en sélection nationale à l'Euro 2017 organisé par l'UEFA aux Pays-Bas.

Le , elle fait partie des 23 sélectionnées pour disputer la coupe du monde 2019[15], où elle est titulaire au poste d'arrière centrale, aux côtés de Wendie Renard.

En 2022, elle participe au championnat d'Europe qui se déroule en Angleterre.

Vie privée

[modifier | modifier le code]

Elle est d'origine camerounaise.

Elle a deux frères également footballeurs : Erwan, qui a évolué au Stade briochin (club dans lequel sa sœur a débuté), à La Roche-sur-Yon Vendée Football, au FC Challans, au FC Gueugnon, au Stade briochin et désormais au SS Jeanne d’Arc, sur l’île de La Réunion et Hianga'a, professionnel au Stade Brestois 29 en Ligue 1 [16],[17].

Statistiques

[modifier | modifier le code]
Statistiques de Griedge Mbock au 30 octobre 2018[18]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
2010-2011 Drapeau de la France Stade briochin Division 1 17 0 - - - - - 17 0
Sous-total 17 0 - - - - - 17 0
2011-2012 Drapeau de la France EA Guingamp Division 1 13 1 1 0 - - - 14 1
2012-2013 Drapeau de la France EA Guingamp Division 1 16 0 2 0 - - - 18 0
2013-2014 Drapeau de la France EA Guingamp Division 1 19 3 - - - - - 19 3
2014-2015 Drapeau de la France EA Guingamp Division 1 21 5 4 0 - - - 25 5
Sous-total 69 9 7 0 - - - 76 9
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 20 3 5 3 C1 9 2 34 8
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 17 3 2 0 C1 7 1 26 4
2017-2018 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 15 3 4 1 C1 7 0 26 4
2018-2019 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 16 2 3 1 C1 9 2 28 5
2019-2020 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 15 4 2 0 C1 3 1 20 5
Sous-total 83 15 16 5 - 35 6 134 26
Total sur la carrière 169 24 23 5 - 35 6 227 35

En sélection

[modifier | modifier le code]
Griedge Mbock au duel avec Asisat Oshoala lors de la finale de Ligue des champions 2019.

Olympique lyonnais :

Distinctions personnelles

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) Liste complète des équipes à la Coupe du monde 2019, sur www.fifadata.com
  2. Meilleur espoir de D1 féminine : Griedge Mbock
  3. « Accueil », sur Foot d'elles (consulté le ).
  4. foot01.com, « Fém. : L’OL effectue le plus gros transfert de l’histoire en France », sur foot01.com (consulté le ).
  5. « Blessée à un tendon d'Achille, Griedge Mbock (OL) sera absente cinq mois », sur L'Équipe (consulté le ).
  6. « D1 Arkema : Griedge Mbock (Olympique Lyonnais), une nouvelle fois opérée »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Le Sport au Féminin, (consulté le ).
  7. « Grave blessure de Griedge Mbock lors de France-Grèce », sur L'Équipe, (consulté le ).
  8. « Griedge Mbock (Lyon) a rejoué, un an après sa grave blessure », sur L'Équipe, (consulté le ).
  9. « Après neuf saisons et 20 titres, Griedge Mbock quitte l’OL féminin », sur Le Progrès, (consulté le )
  10. De Brest à Bakou : Griedge Mbock élue Ballon d'or !
  11. La Guingampaise Griedge Mbock en équipe de France A
  12. Féminines (qualifs Mondial 2015) : Les Bleues en balade
  13. Oshoala se console avec le Ballon d'Or
  14. Griedge Mbock offre la victoire à la France, article sur footdelles.com, 22 janvier 2017
  15. Coupe du monde féminine de football 2019 : la liste des 23 Bleues sélectionnées
  16. « Hianga'a Mbock de retour au club normand », sur smcaen.fr, Site Web du Sm Caen, (consulté le ).
  17. « Mbock, prénom Hianga'a », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le ).
  18. « Fiche de Griedge Mbock », sur footoféminin.fr
  19. En Avant de Guingamp. Griedge Mbock, Meilleur espoir de D1 féminine
  20. Meilleurs Espoirs de D1 : Sandie Toletti et Griedge MBock
  21. « FFF : L’équipe féminine récompensée par Noël Le Graët », sur OL.fr (consulté le ).
  22. « L'équipe type de la saison de D1 Arkema avec six Parisiennes et quatre Lyonnaises », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  23. « Mbappé, Roy, Chawinga... tous les lauréats de la 32e cérémonie des trophées UNFP », sur lequipe.fr, (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :