Philippe Coutinho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coutinho.
Philippe Coutinho
Philippe Coutinho (cropped).jpg
Coutinho en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Liverpool FC
Numéro 10
Biographie
Nom Philippe Coutinho Correia Castrec
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (24 ans)
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 2009 -
Poste Milieu offensif / ailier gauche
Pied fort droit
Parcours junior
Saisons Club
1999-2008 Drapeau : Brésil Vasco da Gama
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2010-2013 Drapeau : Italie Inter Milan 047 0(5)
2009-2010 Drapeau : Brésil Vasco da Gama 043 0(5)
2012 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 016 0(5)
2013- Drapeau : Angleterre Liverpool FC 152 (32)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009 Drapeau : Brésil Brésil - 17 ans 005 0(3)
2011 Drapeau : Brésil Brésil - 20 ans 007 0(3)
2010- Drapeau : Brésil Brésil 019 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 24 septembre 2016

Philippe Coutinho, né le à Rio de Janeiro au Brésil est un footballeur international brésilien qui évolue au poste de milieu de terrain au Liverpool FC.

Formé au Vasco de Gama pendant huit années, de 1999 à 2008, Coutinho attire très tôt la convoitise des clubs européens. Il part finalement en Italie pour l'Inter Milan en 2009 mais, à cause de problèmes juridiques, revient en prêt dans son club formateur. Coutinho se montre alors précoce pour son âge et finit par retourner en Italie. Très peu utilisé malgré son talent certain, il est de nouveau prêté en 2012 dans le club catalan de l'Espanyol de Barcelone.

L'année 2013 est un tournant dans la carrière du brésilien. Il s'engage pour Liverpool FC en Angleterre où l'équipe anglaise lui laissera le temps de s'exprimer. Peu à peu, Coutinho devient un rouage essentiel du jeu des Reds et se fait connaître en Europe par ses performances.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Issu de Futsal, Coutinho se fait déjà remarquer par ses excellentes qualités de dribbleur. Coutinho est révélé au grand jour en 2007 par son club formateur, le CR Vasco da Gama alors qu'il n'a que 15 ans. Il est élu meilleur jeune lors du championnat du Brésil 2007-2008. Une de ses grandes inspirations lors de son parcours professionnel fut son grand ami Alexandre Mikhail.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Débuts au Vasco[modifier | modifier le code]

Espoir du football brésilien (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le 17 juin 2008, il signe un contrat avec l'Inter Milan pour cinq ans et 3,8 millions d'euros, mais il est prêté au CR Vasco da Gama jusqu'en juin 2010, jusqu'au jour de ses dix-huit ans, puisque la FIFA interdit les transferts internationaux avant l'âge de 18 ans[1].

Il est donc prêté en 2009 au Vasco da Gama. Le 25 janvier 2010, Coutinho marque ses deux premiers buts en tant que joueur professionnel lors de la victoire de Vasco contre Botafogo (6-0)[2]. Après avoir marqué 5 en 43 matchs cette saison avec Vasco, il revient à l'Inter Milan.

Inter Milan[modifier | modifier le code]

Découverte timide de l'Europe (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Le 15 juillet 2010, six jours après ses dix-huit ans et enfin autorisé par les lois de la FIFA à rejoindre l'Inter Milan, il effectue son premier entrainement avec l'Inter Milan sous la houlette de Rafael Benítez et est présenté officiellement aux médias le 19 juillet 2010[3].

En août, Mano Menezes convoque Coutinho avec la sélection nationale lors d'un camp d'entraînement d'une semaine[4]. Le 7 octobre 2010, face à l'Iran (3-0), il joue son premier match international avec la sélection brésilienne. Le 8 mai 2011, lors de la 36e journée de Serie A il inscrit son premier but en match officiel pour l'Inter Milan sur coup-franc.

Le 19 novembre 2011 lors de la 12e journée de Serie A il revient dans l'effectif après une blessure et devient titulaire d'entrée sur une absence de dernière minute de Wesley Sneijder, il fait une entrée remarquable et inscrit un but, il prouve une nouvelle fois qu'il a un énorme talent. Cependant, en déficit de temps de jeu, Coutinho intéresse de nombreuses écuries dont Liverpool FC[5].

Prêt à l'Espanyol Barcelone[modifier | modifier le code]

Prise de confiance en Catalogne (2012)[modifier | modifier le code]

En janvier 2012 après avoir disputé seulement 8 matchs toutes compétitions confondues, Coutinho part en prêt à l'Espanyol Barcelone jusqu'à la fin de la saison 2011-2012[6],[7]. Il espère ainsi pouvoir montrer l'étendue de son potentiel, peu exploitée à l'Inter[8].

Le 4 février, Coutinho débute sous le maillot Pericos contre l'Athletic Bilbao. Un mois plus tard, il réalise un doublé face au Rayo Vallecano. Le brésilien montre sa technique lors d'une victoire à domicile contre le Racing Santander en inscrivant un but et distillant une passe décisive. Il marque un joli coup-franc contre Málaga[9] et clôt le championnat par une nouvelle réalisation lors d'un nul arraché au FC Séville. Coutinho termine sa courte aventure catalane avec un bilan de cinq buts en seize matchs joués. À l'expiration de son prêt, il reprend immédiatement l'entraînement avec Milan.

Liverpool FC[modifier | modifier le code]

En manque de temps de jeu à l'Inter Milan où il ne dispute que 19 matches toutes compétitions confondues pour 3 buts, il est transféré à Liverpool FC le 30 janvier 2013 pour un montant avoisinant les 10 millions d'euros[10].

Affirmation d'un talent chez les Reds (2013)[modifier | modifier le code]

Le 17 février 2013, il marque pour sa première titularisation sur une passe de Luis Suárez face à Swansea[11]. Deux semaines plus tard, il est de nouveau titulaire lors d'un déplacement à Wigan. Le jeune Brésilien est l'auteur des passes décisives sur les deux premiers buts de son équipe. À la suite de très bons débuts avec son nouveau club, il est élu joueur du mois de mars par les supporters de Liverpool. Durant une interview, Coutinho se dit satisfait de ses débuts anglais : « J’apprends tout le temps. Je suis encore jeune et j’ai encore tant à apprendre. J’espère être ici pendant des années et devenir un grand joueur de Liverpool. Je vais continuer à travailler dur et faire de mon mieux pour améliorer mes performances. »[12]. Lors du dernier match de la saison face au Queens Park Rangers, il marque l'unique but de la rencontre, ce qui permet à Liverpool de remporter le match.

Coutinho en action avec Liverpool.
Titulaire et vice champion d'Angleterre (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Coutinho enchaine les belles performances durant la saison 2013-2014. Formant un quatuor d'attaque redoutable avec Daniel Sturridge, Steven Gerrard et Luis Suárez, ils portent Liverpool durant toute la saison[13]. Ainsi, Liverpool survole la Premier League et peut prétendre au titre. Mais les trois dernières journées de championnat voient Liverpool perdre face à Chelsea puis concéder un match nul face à Crystal Palace. Liverpool finit dauphin du championnat, à deux points de Manchester City malgré la contribution de Cou. Il finit l'exercice avec cinq buts et sept passes décisives en championnat. Cependant, ses bonnes prestations ne sont pas suffisantes pour participer à la Coupe du monde qui se dispute dans son pays[14].

Joueur clef de Liverpool et déceptions en sélection (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Une nouvelle fois auteur d'une bonne pré-saison, Coutinho a du mal à confirmer les espoirs placés en lui au début de la saison 2014-2015. Cela n'empêche pas les dirigeants, conscient de son fort potentiel, de lui proposer une prolongation de contrat.

Après un début de saison difficile à l'image de toute l'équipe des Reds, Coutinho retrouve peu à peu sa forme de la saison passée, grâce notamment au nouveau dispositif mit en place par Brendan Rodgers en 3-4-3, permettant à l'équipe d’enfiler les victoires. Il inscrit son premier but de la saison face aux Queens Park Rangers à la 90e minute sur un ballon dévié par un défenseur des Rangers pour une victoire 3-2 à Loftus Road. En février 2015, Coutinho prolonge son contrat pour une "longue durée", non dévoilée, avec les Reds[15],[16]. Il affiche des statistiques honorables avec 8 buts et 7 passes décisives toutes compétition confondues et est récompensé par le titre de meilleur joueur de la saison de Liverpool.

Avec le Brésil, il participe à un match amical contre le Japon en octobre 2014 (victoire 4-0). Il sera à l'origine de 2 buts dont une passe décisive pour Neymar[17]. En mai 2015, il fait partie de la liste des brésiliens partant jouer la Copa América, remplaçant Oscar[18]. Le 7 juin 2015, lors d'un match de préparation de la Copa América face au Mexique, Coutinho inscrit son premier but en sélection[19]. Mais le parcours des brésiliens prend fin en quarts de finale contre la Paraguay[20].

À l'aube de cette nouvelle saison, après les départs de Gerrard et Sterling et la méforme de Balotelli, la presse affirme que Coutinho peut prendre le statue de star de Liverpool[21]. En août 2015, Coutinho ouvre le score lors de la première journée de championnat, marquant le seul but de la rencontre contre Stoke City[22]. Lors de la troisième journée, le brésilien réalise une performance de haut niveau contre Arsenal malgré un match nul. Alors qu'il est lancé dans la profondeur, Coutinho récupère la balle et remonte la surface de réparation en crochetant un défenseur puis décoche une frappe enroulée, que tous les supporters des Reds voient comme un but, venant s'écraser sur le poteau de but. Au cours de la saison, le milieu brésilien se montre nettement plus décisif devant le but et confirme sa montée en puissance avec l'arrivée d'un nouvel entraîneur, l'allemand Jürgen Klopp. Ce dernier lui attribue sa confiance, que le joueur rend en enchaînant d'importantes performances. Parvenant à se hisser en finale de la Coupe de la Ligue, Liverpool ne réedite pas sa victoire de 2012. En Ligue Europa, Coutinho marque un but aussi important que splendide contre Manchester United, amenant les siens en quarts[23]. Comme en 2001, le club rouge se hisse en finale malgré un parcours difficile contre le double tenant du titre du FC Séville. Pourtant, Coutinho assiste impuissant à une défaite 3-1 bien que les anglais aient ouvert le score[24]. Il finit sa saison avec douze buts au compteur mais un bilan moins flatteur au niveau collectif puisque le club anglais aura perdu deux finales.

En juin 2016, lors du deuxième match de Copa América Centenario, Coutinho inscrit son premier triplé en carrière durant une victoire fleuve des siens 7-1 contre Haïti[25],[26]. Cette victoire, bien que promettante ne suffira au Brésil de se qualifier pour les phases finales de la compétition[27],[28].

Comme lors de la saison précédente, Coutinho marque dès la première journée de Premier League au mois d'août 2016 en signant un doublé contre Arsenal FC et contribue à la victoire de Liverpool 4-3[29].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Philippe Coutinho est doté d'un large éventail technique, qu'il doit à sa pratique du futsal durant sa jeunesse[30]. Pur numéro 10 à la brésilienne, dans la lignée de Zico ou Ronaldinho, il peut évoluer à différents postes tels que milieu offensif centre ou ailier. Sa vitesse de course surprend son vis-à-vis et, n'hésitant pas à crocheter et dribbler, Coutinho s'infiltre aisément dans les défenses. Il possède une vision du jeu qui lui permet d'avoir un temps d'avance et de donner des ballons précis. Le meneur de jeu de poche est capable de sentir les failles de l'équipe adverse et sait les exploiter à bon escient[30]. Sa qualité de passe alliée à un sens du collectif fait de lui un passeur décisif de qualité[31].

Bien que droitier, Coutinho sait tirer du pied gauche, ce qui rend ses tirs imprévisibles. Le brésilien peut décocher des frappes puissantes et souvent enroulées de loin, de la même manière que Steven Gerrard. Malgré son poste offensif, il se montre bon tacleur et participe à l'effort défensif. Néanmoins, sa faiblesse réside dans la finition.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Philippe Coutinho au 24 septembre 2016[32]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Ligue Régionale Supercoupe UEFA Drapeau : Brésil Brésil Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 13 1 1 0 0 0 - - - C1 6 0 1 - - - 1 0 0 1 0 0 21 1 2
2011-2012 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 5 1 1 0 0 0 - - - C1 3 0 0 - - - - - - - - - 8 1 1
2012 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 10 1 0 - - - - - - C3 9 2 1 - - - - - - - - - 19 3 1
Sous-total 28 3 2 0 0 0 - - - - 18 2 2 - - - 1 0 0 1 0 0 48 5 4
2009 Drapeau du Brésil Vasco da Gama (prêt) D2 12 0 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 12 0 1
2010 Drapeau du Brésil Vasco da Gama (prêt) Brasileirão 7 1 2 7 1 2 - - - - - - - 17 3 - - - - - - - 31 5 4
Sous-total 19 1 3 7 1 2 - - - - - - - 17 3 - - - - - - - 43 5 5
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Espanyol Barcelone (prêt) Liga 16 5 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 16 5 1
Sous-total 16 5 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 16 5 1
2013 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 13 3 5 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 13 3 5
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 33 5 7 3 0 0 1 0 1 - - - - - - - - - - - - - 37 5 8
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 35 5 5 7 3 0 4 0 1 C1+C3 5+1 0 0 - - - - - - 10 1 1 62 9 7
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 26 8 5 1 1 0 3 1 0 C3 13 2 1 - - - - - - 6 3 2 49 15 8
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 6 3 2 0 0 0 1 1 1 - - - - - - - - - - 2 0 1 9 4 4
Sous-total 113 24 24 11 4 0 9 2 3 - 19 2 1 - - - - - - 18 4 4 170 36 32
Total sur la carrière 175 33 30 18 5 2 9 2 3 - 37 4 3 17 3 - 1 0 0 19 4 4 276 51 42

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En Italie, au sein de l'Inter Milan, Coutinho soulève trois trophées. En 2010, il remporte la Supercoupe d'Italie puis la Coupe du monde des clubs. L'année suivante, il ajoute comme dernier trophée milanais la Coupe d'Italie. Coutinho finit vice champion d'Angleterre avec Liverpool en 2014. En 2016, le brésilien parvient en finale de la League Cup puis de la Ligue Europa.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec le Brésil, Coutinho s'illustre d'abord dans les catégories jeunes. En 2009, il est sacré champion d'Amérique du Sud des moins de 17 ans. Deux ans plus tard, Coutinho soulève la coupe du monde des moins de 20 ans.

Personnels[modifier | modifier le code]

Coutinho fait partie de l'équipe type de la Premier League en 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Philippe Coutinho, la future perle de l'Inter Milan », sur espoirsdufootball.com,‎
  2. (pt) « Phillipe Coutinho perde sono após primeiros gols pelo Vasco », sur esportes.terra.com,‎
  3. (en) « Coutinho presentation in pictures », sur inter.it,‎
  4. « Menezes (Brésil) convoque Coutinho, Hernanes, T. Silva et Pato », sur calciomio.fr,‎
  5. Robert Langer, « Inter Milan : Liverpool piste Coutinho », sur mercato365.com,‎
  6. « Coutinho (Inter Milan) est prêté à l'Espanyol Barcelone », sur sport.gentside.com (consulté le 25 septembre 2016)
  7. « Coutinho et Kalu Uche à l'Espanyol », sur fr.fifa.com,‎
  8. Amaury de Bonneval, « Officiel : Coutinho file à l'Espanyol », sur footmercato.net,‎
  9. « Malaga (presque) sur le podium », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  10. « Mercato : Philippe Coutinho (Inter) débarque à Liverpool », sur mercato.eurosport.fr,‎
  11. « Liverpool - Swansea : Les Reds renouent avec la victoire », sur eurosport.fr, Eurosport,‎
  12. « Liverpool : Coutinho content de ses débuts », sur foot-anglais.net,‎
  13. Julien Froment, « Tapis rouge pour Liverpool ! », sur europe1.fr, Europe 1,‎
  14. Jérémy Vial, « Mondial 2014 - Ces 10 cadors offensifs boudés par leurs sélectionneurs », sur thefastfoot.fr,‎
  15. « Coutinho a prolongé », sur lequipe.fr,‎
  16. Gil Baudu, « Coutinho prolonge à Liverpool », sur francetvsport.fr,‎
  17. « Japon - Brésil (0-4) : Neymar ajoute un quadruplé à sa légende naissante », sur eurosport.fr,‎
  18. (en) Alex Richards, « Philippe Coutinho named in Brazil's Copa America squad but no place for Chelsea star Oscar », sur mirror.co.uk,‎
  19. « Le but plein de finesse de Philippe Coutinho », sur rtl.fr,‎
  20. « Copa America 2015: Brésil, l'inquiétante rechute », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎
  21. Vincent Bregevin, « Gerrard et Sterling partis, Balotelli en échec, la star de Liverpool, c'est Coutinho », sur eurosport.fr, Eurosport,‎
  22. « Philippe Coutinho délivre Liverpool contre Stoke City (1-0) », sur francefootball.fr, France Football,‎
  23. « Pas d'exploit pour Manchester United face à Liverpool », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 28 mai 2016)
  24. « Ligue Europa : triplé historique pour le FC Séville, sacré face à Liverpool », sur france24.com,‎
  25. Bruno Verscheure, « Une Selaçao écrasante », sur sport.be,‎
  26. (es) Jon Prada, « Coutinho se 'tira' su primer triple », sur marca.com, Marca,‎
  27. Jérémy Satis, « Le Brésil éliminé de la Copa América… sur un but de la main », sur metronews.fr,‎
  28. « Copa America : le Brésil éliminé dès la phase de poules », sur lemonde.fr, Le Monde,‎
  29. Maxime Brigand, « Coutinho balaye Arsenal d'entrée », sur sofoot.com, SoFoot,‎
  30. a et b Swann Borsellino et Markus Kauffman, « Coutinho, du futsal au foot propre », sur sofoot.com, SoFoot,‎
  31. Loïc Tanzi, « Elias, Firmino, Costa, Coutinho : au Brésil, il n’y a pas que Neymar (et heureusement) », sur eurosport.fr, Eurosport,‎
  32. « Statistiques de Philippe Coutinho », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :