Saint-Laurent-les-Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Laurent.
Saint-Laurent-les-Tours
Château de Saint-Laurent-les-Tours.
Château de Saint-Laurent-les-Tours.
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Saint-Céré
Intercommunalité Communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne[1]
Maire
Mandat
Pascal Lagarrigue
2014-2020
Code postal 46400
Code commune 46273
Démographie
Population
municipale
914 hab. (2014)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 52′ 32″ nord, 1° 53′ 59″ est
Altitude 250 m (min. : 152 m) (max. : 465 m)
Superficie 10,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Saint-Laurent-les-Tours

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Saint-Laurent-les-Tours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Laurent-les-Tours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Laurent-les-Tours
Liens
Site web Site officiel

Saint-Laurent-les-Tours est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Laurent-les-Tours est une commune du Quercy située dans le Limargue. Elle est bordée par deux affluents de la Dordogne : au nord le Mamoul, et au sud la Bave.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Saint-Laurent-les-Tours, en occitan Sent Laurenç, est basé sur l'hagiotoponyme chrétien Laurent de Rome (Laurentius) : martyr sur un gril en 258. La préposition lès vient de lez issu du latin de basse époque latus signifiant à côté de. Pendant la révolution, la commune s'appelait Sen-Laurent. La dénomination les-Tours a été ajoutée en 1848[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1793 Pierre Lescure    
1793 1795 Jean Louis Delroux    
1796 1805 Guillaume Vernejoul    
1806 1807 Jean Louis Souilhac    
1808 1809 Antoine Cabanes    
1810 1813 Guillaume Vernejoul    
1813 1831 Jacques Henry Lavaur De Laboisse (de)    
1832 1877 Louis François Théodore Lavaur De Laboisse (de)    
1878 1900 Marie Xavier Ernest Lavaur De Laboisse    
1900 1903 Raymond Lavaur De Laboisse    
mars 1971 mars 2001 Fernand Larribe PS  
mars 2001 mars 2008 Danielle Comte PS bibliothécaire, conseillère régionale
mars 2008 30 mars 2014 Michel Janicot Sans étiquette Ingénieur
30 mars 2014 en cours Pascal Lagarrigue - Comptable
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 914 habitants, en diminution de -0,44 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
484 532 552 580 554 541 570 572 547
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
548 539 534 535 516 519 529 505 478
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
479 501 484 386 380 332 332 324 299
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
353 394 531 747 835 900 911 918 914
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Coteaux-de-glanes.

Logotype[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Lot, « Intercommunalité : Création de Causses et vallée de la Dordogne », sur Préfecture du Lot, (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 122.
  3. « Les maires de Saint-Laurent-les-Tours », sur Site francegenweb, (consulté le 31 mai 2016).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Château des Tours-Saint-Laurent », notice no PA00095244, base Mérimée, ministère français de la Culture

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :