Autoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Lot
Cet article est une ébauche concernant une commune du Lot.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autoire (homonymie).
Autoire
Image illustrative de l'article Autoire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Saint-Céré
Intercommunalité Communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne[1]
Maire
Mandat
Alain Nouzières
2014-2020
Code postal 46400
Code commune 46011
Démographie
Population
municipale
343 hab. (2013)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 51′ 19″ Nord 1° 49′ 20″ Est / 44.8552777778, 1.82222222222
Altitude 300 m (min. : 134 m) (max. : 396 m)
Superficie 7,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Autoire

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Autoire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Autoire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Autoire

Autoire est une commune française, située dans le département du Lot en région Midi-Pyrénées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue sur Autoire depuis Siran.

La commune est située dans le Quercy, sur l'Autoire.

Autoire possède un aérodrome, « Autoire-Presque », avec une piste en herbe d'environ 600 m.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Autoire pourrait provenir[2] :

  • de Altodurum formé de altus et duros qui signifie la forteresse en celtique ;
  • ou de l'occitan toire qui désigne un ouvrage lié à l'écoulement de l'eau : un conduit, un aqueduc avec l'ajout de al.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1796 Pierre Marmie    
1796 1797 Jean-Pierre Bouygues    
1797 1798 Pierre Marnie    
1798 1799 Jean-Louis Larroque    
1800 1806 Jean-Pierre Bouygues    
1806 1814 Jean-Louis Larroque    
1814 1815 Jean-Louis Canet    
1815 1817 Mathurin Ortal (d')    
1817 1828 Jacques Martin    
1828 1837 Jean Landes    
1838 1847 Eugène François Ortal    
1848 1853 Jean Martin    
1854 1861 Octave Colomb (de)    
1862 1882 Jean Martin    
1882 1888 Gustave Martin    
1888 1896 Antoine Darnis    
1896 1902 Louis Mourlhon    
mars 2001 2014 Jean-François Pons    
mars 2014   Alain Nouzieres    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 343 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
414 460 480 461 469 499 468 624 620
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
630 602 599 582 566 550 519 511 512
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
505 445 443 347 332 323 292 265 246
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
207 234 209 233 272 312 336 353 337
2013 - - - - - - - -
343 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Autoire est l'un des plus beaux villages de France ; on peut y admirer entre autres :

Le cirque d'Autoire a été labellisé Espace naturel sensible depuis fin 2009[10].

Les travaux financés par le conseil général du Lot ont été inaugurés le 31 juillet 2014 : la partie haute du site est devenue piétonne et les véhicules sont stationnés au hameau de Siran, le château des Anglais est préservé et son accès sécurisé par de nouveaux escaliers et la pose de 300 mètres de garde-corps[11]. Des fouilles archéologiques ont montré que le château était couvert de tuiles plates et comportait un étage de plus qu'actuellement[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Lot, « Intercommunalité : Création de Causses et vallée de la Dordogne », sur Préfecture du Lot,‎ (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 105.
  3. « Les maires de Autoire », sur Site francegenweb,‎ (consulté le 1er février 2016).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011, 2013.
  6. « Notice no PA00094971 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Notice no PA00094972 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Notice no PA00095301 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Notice no PA00094973 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. a et b Conseil général du Lot, « Espace Naturel Sensible - Autoire autrement », Contact lotois, no 81,‎ , p. 16 (ISSN 1147-9000, lire en ligne [PDF])
  11. Conseil général du Lot, « Cirque d’Autoire - Les travaux de sécurisation et de mise en valeur inaugurés », sur http://www.lot.fr,‎ (consulté le 30 septembre 2014).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.