Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
Causses et Vallée de la Dordogne
Blason de Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Siège Souillac
Communes 77
Président Gilles Liébus[1]
Date de création
Code SIREN 200066371
Démographie
Population 45 518 hab. (2015)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 1 292,73 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communesCausses et Vallée de la Dordogne
Situation dans le département
Liens
Site web cauvaldor.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne[3] est une communauté de communes française, située dans le département du Lot et la région Occitanie. Elle est aussi nommée Cauvaldor.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne est créée le [4]. Elle regroupe les anciennes communautés de communes des pays du Haut-Quercy-Dordogne, du pays de Martel, du pays de Souillac-Rocamadour, du pays de Gramat, du pays de Padirac et du pays de Saint-Céré.

Par arrêté de la préfecture du Lot en octobre 2016, elle fusionne avec l'ancienne communauté de communes Cère et Dordogne à laquelle est rattachée la commune isolée de Sousceyrac-en-Quercy pour former "Causses et vallée de la Dordogne - Cère-et-Dordogne - Sousceyrac-en-Quercy" dit Cauvaldor 2[5].

Le , Cressensac et Sarrazac fusionnent pour constituer la commune nouvelle de Cressensac-Sarrazac[6] et Cazillac et Les Quatre-Routes-du-Lot fusionnent également pour constituer la commune nouvelle du Vignon-en-Quercy[7].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Elle regroupe les 77 communes suivantes[8],[Note 1] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Souillac
(siège)
46309 Souillagais 25,92 3 342 (2016) 129
Alvignac 46003 Alvignacois 13,05 735 (2016) 56
Autoire 46011 Altoirois 7,15 362 (2016) 51
Baladou 46016 Baladins 15,74 406 (2016) 26
Bannes 46017 Bannois 10,11 128 (2016) 13
Le Bastit 46018 Bastitois 28,25 155 (2016) 5,5
Belmont-Bretenoux 46024 6,65 398 (2016) 60
Bétaille 46028 Bétaillais 13,99 976 (2016) 70
Biars-sur-Cère 46029 Biarnais 3,63 2 108 (2016) 581
Bio 46030 Biotois 10,79 353 (2016) 33
Bretenoux 46038 Bretenouviens 5,69 1 371 (2016) 241
Cahus 46043 Cahussiens 10,01 209 (2016) 21
Calès 46047 Calésiens 34,23 168 (2016) 4,9
Carennac 46058 Carennacois 19 408 (2016) 21
Carlucet 46059 Carlucetois 33,7 219 (2016) 6,5
Cavagnac 46065 Cavagnacois 10,34 468 (2016) 45
Condat 46074 Condatais 6,12 408 (2016) 67
Cornac 46076 Cornacois 13,76 352 (2016) 26
Couzou 46078 Couzounais 21,72 92 (2016) 4,2
Cressensac-Sarrazac 46083 41,42 1 131 (2016) 27
Creysse 46084 Creyssois 9,51 296 (2016) 31
Cuzance 46086 Cuzançois 29,74 595 (2016) 20
Estal 46097 Estalois 6,04 109 (2016) 18
Floirac 46106 Floiracois 19,02 267 (2016) 14
Frayssinhes 46115 Frayssinhésiens 12,15 169 (2016) 14
Gagnac-sur-Cère 46117 Gagnacois 12,83 672 (2016) 52
Gignac 46118 Gignacois 40,66 661 (2016) 16
Gintrac 46122 Gintracois 6,79 105 (2016) 15
Girac 46123 Giracois 4,4 380 (2016) 86
Glanes 46124 Glanois 2,72 304 (2016) 112
Gramat 46128 Gramatois 57,07 3 589 (2016) 63
Lacave 46144 Lacavois 21,19 267 (2016) 13
Lachapelle-Auzac 46145 Chapellais 31,34 794 (2016) 25
Ladirat 46146 Ladiratois 8,93 99 (2016) 11
Lamothe-Fénelon 46152 Lamothois 13,99 286 (2016) 20
Lanzac 46153 Lanzacais 14,62 594 (2016) 41
Latouille-Lentillac 46159 Latillacois 11,71 230 (2016) 20
Laval-de-Cère 46163 Laval-de-Cérois 7,98 309 (2016) 39
Lavergne 46165 Lavergnois 8,82 448 (2016) 51
Loubressac 46177 Loubressacois 23,75 550 (2016) 23
Loupiac 46178 Loupiacais 12,65 260 (2016) 21
Martel 46185 Martelais 35,28 1 599 (2016) 45
Masclat 46186 Mascladais 10,02 357 (2016) 36
Mayrac 46337 Mayracois 7,86 256 (2016) 33
Mayrinhac-Lentour 46189 Mayrintourois 15,57 507 (2016) 33
Meyronne 46192 Meyronnais 8,04 283 (2016) 35
Miers 46193 Miersois 25,28 453 (2016) 18
Montvalent 46208 Montvalentais 27,61 285 (2016) 10
Nadaillac-de-Rouge 46209 Nadaillacais 7,73 160 (2016) 21
Padirac 46213 Padiracois 8,86 159 (2016) 18
Payrac 46215 Payracois 19,5 628 (2016) 32
Pinsac 46220 Pinsaguais 19,69 765 (2016) 39
Prudhomat 46228 Prudhomatois 12,39 716 (2016) 58
Puybrun 46229 Puybrunais 4,36 981 (2016) 225
Reilhaguet 46236 Reilhaguetois 15,96 131 (2016) 8,2
Rignac 46238 Rignacois 9,64 266 (2016) 28
Le Roc 46239 Roucanels 6,95 216 (2016) 31
Rocamadour 46240 Amadouriens 49,42 617 (2016) 12
Saignes 46246 Saignois 3,55 80 (2016) 23
Saint-Céré 46251 Saint-Céréens 11,33 3 449 (2016) 304
Saint-Denis-lès-Martel 46265 Saint-Dyonésiens 7,93 335 (2016) 42
Saint-Jean-Lagineste 46339 Ginestois 12,66 318 (2016) 25
Saint-Jean-Lespinasse 46271 Jeannassiens 5,99 387 (2016) 65
Saint-Laurent-les-Tours 46273 Saint-Laurentais 10,84 912 (2016) 84
Saint-Médard-de-Presque 46281 Saint-Médardans 5,29 200 (2016) 38
Saint-Michel-de-Bannières 46283 Saint-Micheliers 7,74 327 (2016) 42
Saint-Michel-Loubéjou 46284 5,25 401 (2016) 76
Saint-Paul-de-Vern 46286 Saint-Pauliers 10,84 183 (2016) 17
Saint-Sozy 46293 Saint-Sozyens 8,59 460 (2016) 54
Saint-Vincent-du-Pendit 46295 Saint-Vincentais 9,24 188 (2016) 20
Sousceyrac-en-Quercy 46311 140,3 1 360 (2016) 9,7
Strenquels 46312 Strenquelois 9,01 263 (2016) 29
Tauriac 46313 8,23 412 (2016) 50
Teyssieu 46315 Teyssiolais 13,63 176 (2016) 13
Thégra 46317 Thégratois 12,82 469 (2016) 37
Vayrac 46330 Vayracois 16,33 1 292 (2016) 79
Le Vignon-en-Quercy 46232 21,82 1 028 (2016) 47

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du territoire
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2015
41 09740 54641 35341 50042 73746 26145 518
(Source : Insee[9])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Les élus[modifier | modifier le code]

La première réunion publique de Cauvaldor s'est tenue à Bétaille. Les 86 conseillers communautaires ont élu Gilles Liébus (maire de Meyronne), au poste de président et 14 vice-présidents :

  • Pierre Destic (maire de Saint-Céré), 1er vice-président chargé des affaires financières ;
  • Freddy Terlizzi (maire d'Alvignac), 2e vice-président chargé de la culture et du patrimoine ;
  • Christian Delrieu (maire de Bétaille), 3e vice-président chargé des affaires économiques ;
  • Jean-Michel Sanfourche (maire de Souillac), 4e vice-président représentant le pôle de Souillac ;
  • Raphaël Daubet (maire de Floirac), 5e vice-président chargé de l'urbanisme et des transports ;
  • Didier Saint-Maixent (maire de Ladirat), 6e vice-président chargé de la communication ;
  • Pierre Prangère (maire de Saint-Michel-de-Bannières), 7e vice-président chargé de la petite enfance ;
  • Thierry Laverdet (maire de Mayrac), 8e vice-président chargé de la voirie ;
  • Ernest Maury (maire de Lachapelle-Auzac), 9e vice-président chargé de l'environnement ;
  • Michel Sylvestre (maire de Gramat), 10e vice-président chargé des affaires médicales ;
  • Didier Duhem, 11e vice-président représentant le pôle de Saint-Céré ;
  • Hugues du Pradel (maire de Vayrac), 12e vice-président représentant le pôle de Vayrac ;
  • Habib Fenni (maire de Sarrazac), 13e vice-président représentant le pôle de Martel ;
  • Matthieu Charles (maire de Bio), 14e vice-président représentant le pôle de Gramat-Padirac.

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2015 En cours Gilles Liébus[1]   Maire de Meyronne
Les données manquantes sont à compléter.

Compétences[modifier | modifier le code]

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté de communes est la fiscalité professionnelle unique (FPU).

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce nombre était de 79 avant la création des communes nouvelles de Cressensac-Sarrazac et Le Vignon-en-Quercy le .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Dépêche du Midi, « Trois vice-présidences à Cauvaldor », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Compte rendu du conseil communautaire du 7 janvier 2017
  3. Dans l’arrêté du 18 octobre 2016, la préfecture a juxtaposé les noms des deux EPCI regroupés et de la commune nouvelle pour dénommer l'ensemble Causses et vallée de la Dordogne - Cère-et-Dordogne - Sousceyrac-en-Quercy ; le conseil communautaire à délibérer en janvier 2017 pour conserver le nom « Causses et Vallée de la Dordogne »[2]
  4. Arrêté portant création de la communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne
  5. [Arrêté DRCP 2016-074 portant création de la communauté de communes "Causses et Vallée de la Dordogne-Cére et Dordogne-Sousceyrac-en-Quercy" par la fusion de la communauté de communes CCausses et Vallée de la Dordogne et de la communauté de communes Cére et Dordogne avec rattachement de la commune de Sousceyrac en Quercy]
  6. Arrêté n°SPG 2018-12 du 28 septembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Cressensac-Sarrazac - Correctif, sur Préfecture du Lot p 44-47
  7. Jérôme Filippini, « Arrêté portant création de la commune nouvelle "Le Vignon-en-Quercy" (Cazillac-Les Quatres-Routes-du-Lot) à compter du 1er janvier 2019. », Recueil des actes administratifs spécial n°46-2018-087,‎ , p. 21-24 (lire en ligne)
  8. Composition de la CC Causses et Vallée de la Dordogne (200066371)., sur le site de l'Insee
  9. Séries historiques sur la population et le logement en 2015 - CC Causses et Vallée de la Dordogne (200066371)., sur le site de l'Insee (consulté le 16 février 2019)