Pinsac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pinsac
Image illustrative de l'article Pinsac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Canton Souillac
Intercommunalité Communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne[1]
Maire
Mandat
Régis Villepontoux
2017-2020
Code postal 46200
Code commune 46220
Démographie
Gentilé Pinsaguais, Pinsaguaises
Population
municipale
763 hab. (2015 en augmentation de 2,83 % par rapport à 2010)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 51′ 23″ nord, 1° 30′ 53″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 329 m
Superficie 19,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pinsac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pinsac
Liens
Site web http://www.pinsac.fr

Pinsac est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie. Elle fait partie du pays de la Vallée de la Dordogne lotoise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pinsac est situé au bord de la Dordogne. Le bourg et la plus grande partie de la commune se trouvent sur la rive droite de la rivière, mais la limite communale déborde en rive gauche en face de Blanzaguet (île de la Borgne), près de Lacave, et surtout au village du Bastit.

L'autoroute A20 traverse la commune entre le bourg et Terregaie par le viaduc de la Dordogne (2000).

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Les principaux hameaux de la commune sont :

  • Blanzaguet (à l'est, sur le causse dominant la Dordogne) : chapelle, cimetière.
  • Le Bastit (au sud-est, sur la rive gauche de la Dordogne) : château, chapelle, cimetière.
  • Terregaie (à l'ouest, sur la route de Souillac).

Autres lieux habités : Pomarède, Gabalès, Bournet, Mas del Pech, Mas Lacroix, etc.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pinsac[2]
Souillac Mayrac
(sur 15 m)
Lanzac Pinsac[2] Saint-Sozy
Loupiac Calès Lacave

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Pinsac, d'origine gallo-romaine, est basé sur un anthroponyme Pincius. La terminaison -ac est issue du suffixe gaulois -acon (lui-même du celtique commun *-āko-), souvent latinisé en -acum dans les textes[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1794 Antoine Maure    
1795 1796 Pierre Delmas    
1797 1826 Guillaume Bordes    
1826 1830 Jean Pierre Cardaillac (de)    
1830 1836 Pierre Dufour    
1836 1848 Jean Pierre Gardette    
1848 1858 Marc Parry    
1858 1871 Antoine Mouraud    
1871 1876 Etienne Roche    
1876 1880 Antoine Mouraud    
1880 1884 Martin Delpech    
1884 1886 Pierre Bordes    
1886 1892 Bertrand Jarrige    
1892 1896 René Bordes    
1896 1903 Martin Bordes    
1995 juillet 2017 Philippe Mouraud MDC-PS  
juillet 2017 en cours Régis Villepontoux[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2015, la commune comptait 763 habitants[Note 1], en augmentation de 2,83 % par rapport à 2010 (Lot : -0,67 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
557 635 1 069 1 130 1 137 1 087 1 096 1 134 1 212
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 212 1 150 1 045 1 050 1 045 816 777 789 761
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
750 730 706 574 537 513 502 476 394
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
375 344 339 384 581 710 720 744 763
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Au début du XXe siècle, Pinsac comptait 761 habitants[10].

Économie[modifier | modifier le code]

L'équipement en services et commerces de Pinsac est sommaire, appartenant à la gamme minimale et de proximité (alimentation générale, dépôt de pain, café, hôtel, restaurant). La commune est dépendante de son chef-lieu de canton, Souillac.

Elle dispose d'une école maternelle et d'une école primaire, avec 80 élèves environ.

Pinsac compte 32 exploitations agricoles, pour un territoire agricole communal de 598 hectares[11]. La commune fait partie de deux aires d'AOC : Noix du Périgord et Cabécou de Rocamadour.

Une carrière, sur le site du Roc de la Dame, exploite des terrains de l'Oxfordien (Jurassique supérieur).

La commune compte trois campings, participant à l'offre touristique de la vallée de la Dordogne.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ruines du château de Beauregard, incendié vers la fin du XIVe siècle[12].
  • Grotte du Bourgnetou, dans laquelle se trouve une très fine gravure de renne du Magdalénien moyen[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Lot, « Intercommunalité : Création de Causses et vallée de la Dordogne », sur Préfecture du Lot, (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 118.
  4. « Les maires de Pinsac », sur Site francegenweb, (consulté le 25 octobre 2017).
  5. Thibaut Souperbie, « Un nouveau maire à Pinsac » sur medialot.fr, 11 juillet 2017
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. Le Lot partie Centres d'excursions p.222 - Armand Viré - Réédition de l'ouvrage de 1907 - (ISBN 2-7455-0049-X)
  11. Rapport de présentation du P.L.U., Commune de Pinsac p. 49 - 2011.
  12. La paroisse de Saint-Hilaire du Bastit. Commune de Pinsac. Article de Guy Maynard, sur le site quercy.net.
  13. M. Lorblanchet, « Nouvelles figures pariétales paléolithiques en Quercy », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 68,‎ , p. 293–310 (DOI 10.3406/bspf.1971.4273, lire en ligne)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :