Condat (Lot)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Condat.
Condat
Image illustrative de l'article Condat (Lot)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Canton Martel
Intercommunalité Communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne[1]
Maire
Mandat
Guy Charazac
2014-2020
Code postal 46110
Code commune 46074
Démographie
Gentilé Condatais
Population
municipale
390 hab. (2014 en diminution de 8,67 % par rapport à 2009)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 27″ nord, 1° 39′ 53″ est
Altitude Min. 116 m
Max. 249 m
Superficie 6,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

Voir sur la carte administrative de Midi-Pyrénées
City locator 14.svg
Condat

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Condat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Condat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Condat

Condat est une commune française, située dans le département du Lot, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Tourmente, un affluent de la Dordogne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département de la Corrèze.

Communes limitrophes de Condat[2]
Cavagnac Chauffour-sur-Vell
(Corrèze)
Les Quatre-Routes-du-Lot Condat[2] Branceilles
(Corrèze)
Strenquels Saint-Michel-de-Bannières

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Condat provient du gaulois condate avec le sens de confluent, lui-même issu d'une langue pré-celtique avec le sens de rencontre[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune absorbe, avant 1806, la commune voisine de Saint-Félix[4],[5] dite aussi Saint-Félix-de-Bannières[6], peuplée de 187 habitants au recensement de 1800[7] ; cette commune de Saint-Félix a porté, durant la Révolution, les noms de Félix et de Puy-du-Tour[7].
La commune de Condat est supprimée en 1805, par intégration dans la commune voisine de Saint-Michel-de-Bannières. Elle est recréée en 1841[4].
En 1912, une partie de la commune est distraite pour la création d'une commune dénommée Les Quatre-Routes-du-Lot, au territoire communal de laquelle participent également les communes de Cavagnac, de Cazillac et de Strenquels[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
01.1791 12.1793 Robert Lafon    
01.1794 1796 Jean Cheyssial    
1796 1796 Etienne Males    
1797   Jean Dalon    
1798   Robert Dumas    
1857 17.09.1865 Jean Baptiste Dumas    
17.09.1865 21.01.1878 Alphonse Neuville    
21.01.1878 18.02.1883 Jean Baptiste Neuville    
18.02.1883 08.08.1909 Antoine Tournier    
17.10.1909 19.05.1912 Antoine Lafon    
19.05.1912 12.1915 Auguste Bourdet    
12.1915 15.10.1918 Jacques Laquieze    
16.10.1918 10.12.1919 Auguste Bourdet    
10.12.1919 09.03.1925 Pierre Besse    
09.03.1925 26.02.1933 Pierre Tournier    
26.02.1933 12.09.1934 Pierre Noual    
25.11.1934 24.01.1951 Arthur Tournier    
24.01.1951 10.05.1953 André Charazac    
10.05.1953 22.03.1959 Roger Mezon    
22.03.1959 20.03.1983 André Charazac    
20.03.1983 10.1993 Arthur Tournier    
14.11.1993 16.03.2001 Jacques Garrie    
16.03.2001 en cours Guy Charazac    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2014, la commune comptait 390 habitants[Note 1], en diminution de 8,67 % par rapport à 2009 (Lot : +0,05 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872
322 342 521 533 514 506 520 516 517
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
507 503 506 502 484 450 481 457 376
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
364 333 330 304 296 274 262 241 259
1990 1999 2006 2007 2012 2014 - - -
310 332 404 412 394 390 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Charazac & R. Cheyssial, Condat en Quercy, 2004, Éditions du Ver Luisant.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Lot, « Intercommunalité : Création de Causses et vallée de la Dordogne », sur Préfecture du Lot, (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 109.
  4. a, b, c et d Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Ne pas confondre avec Saint-Félix (Lot).
  6. Saint-Félix-de-Bannières sur Noms révolutionnaires des communes de France, p. 38.
  7. a et b Notice communale de Saint-Félix sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS.
  8. « Les maires de Condat », sur Site francegenweb, (consulté le 16 octobre 2016).
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.