Cornac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornac (métier).

Cornac
Cornac
Blason de Cornac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Cère et Ségala
Intercommunalité Communauté de communes Cère et Dordogne
Maire
Mandat
David Laborie
2014-2020
Code postal 46130
Code commune 46076
Démographie
Population
municipale
356 hab. (2015 en augmentation de 0,28 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 54′ 36″ nord, 1° 52′ 54″ est
Altitude 150 m
Min. 142 m
Max. 528 m
Superficie 13,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Cornac

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Cornac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cornac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cornac

Cornac est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Cornac se situe au nord-est du département du Lot, près de la Corrèze. Son territoire communal se situe à cheval entre causse et Ségala lotois. Il ressort de ce positionnement géographique une dualité de paysage autrefois très marquée entre les vignobles caussenards et les châtaigneraies du Ségala. Elle est traversée par le Mamoul, un affluent de la Dordogne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cornac[1]
Gagnac-sur-Cère,
Glanes
Estal Teyssieu
Bretenoux Cornac[1] Sousceyrac-en-Quercy
Saint-Michel-Loubéjou,
Belmont-Bretenoux
Saint-Laurent-les-Tours Frayssinhes

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Cornac qualifie le domaine du gaulois Cornos . La terminaison -ac est issue du suffixe gaulois -acon (lui-même du celtique commun *-āko-), souvent latinisé en -acum dans les textes[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les monographies du XIXe siècle nous indiquent que jusqu’à cette époque, le vin demeure la ressource principale de la commune. Il est exporté jusqu’en Auvergne et même jusqu’à Bordeaux.

Par ailleurs, à la fin du XIXe siècle, la commune de Cornac était florissante puisque l’on y dénombrait une population importante de 1 530 habitants dont 497 dans le seul bourg de Cornac. Il y avait plusieurs auberges et cabarets.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Cornac Blason De pourpre à l'étoile d'or, accompagnée de trois cornets d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1800 Jacques Daval    
1800 1814 Jean Daval-defargues    
1815 1831 Jean Baptiste Daval-dupeyrat    
08.1831 12.1831 Alexis Fourneaux    
1832 1840 Pierre Calle    
1841 1849 Jean Galan    
1849 1852 Noël Laumon    
1852 1863 Jean Galan    
1863 1876 Guillaume Lamarche    
1876 1877 M. Lacaze    
1878 1886 Jean Pierre Vernejoul    
1887 1888 M. Mespouilhe    
1888 1895 Charles Fourneaux    
1895 1899 Charles Lamarche    
1899 1901 Jean Baptiste Benechie    
1901 1902 Antoine Charles Vernejoul    
mars 2001 mars 2008 Albert Laboucarie    
mars 2008 en cours David Laborie    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 356 habitants[Note 1], en augmentation de 0,28 % par rapport à 2010 (Lot : -0,67 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0869429381 5351 5061 4191 5041 5341 585
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5041 5401 5261 5741 5301 4911 5151 5091 238
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 220829812723695617542457421
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
387354369354370327354358354
2015 - - - - - - - -
356--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Coteaux-de-glanes.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle des Pénitents blancs datant probablement de la fin du XIIe siècle ou du début du XIIIe siècle[8]. Le décor peint a été restauré en 1994[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Hugues III de Castelnau-Calmont.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 109.
  3. « Les maires de Cornac », sur francegenweb.org, (consulté le 16 octobre 2016).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Patrimoine du Lot : chapelle de pénitents blancs (Cornac)
  9. Patrimoine du Lot : Les peintures murales du Lot. Trésors polychromes autour de Saint-Céré, p. 10-11

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :