Baladou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baladou
Image illustrative de l'article Baladou
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Canton Martel
Intercommunalité Communauté de communes Causses et vallée de la Dordogne[1]
Maire
Mandat
Jean-Philippe Pageot
2014-2020
Code postal 46600
Code commune 46016
Démographie
Population
municipale
403 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 26″ nord, 1° 33′ 24″ est
Altitude 283 m
Min. 160 m
Max. 301 m
Superficie 15,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Baladou

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Baladou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baladou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baladou

Baladou est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Baladins et les Baladines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Quercy sur la ligne Souillac - Viescamp-sous-Jallès.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Baladou
Lachapelle-Auzac Cuzance Martel
Baladou
Mayrac Creysse

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom serait issu du latin ballatorium, qui désigne un endroit où l'on danse[2] , dans le sens de fouler, piétiner[3]. Pour Ernest Nègre en revanche le nom du village proviendrait de l'occitan valat avec le sens de fossé ajouté du suffixe diminutif -on, l'ensemble signifiant petit fossé[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est créée à l'époque contemporaine, auparavant les communes de Creysse et Baladou ne faisaient qu'une. La commune de Baladou sera créée par ordonnance no 2565 de Louis-Philippe roi des Français le 14 juin 1841.

En 1889, la commune est traversée par la ligne de Cazoulès à Saint-Denis-près-Martel de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), deux arrêts sont établis son territoire : la gare du Pigeon, au lieu-dit du même nom, et l'arrêt de Baladou au passage à niveau près du bourg[5]. La ligne, la gare et l'arrêt sont fermés le 1er juin 1980 par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF)[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Baladou

blason de la commune :

De gueules au chevron accompagné en chef de deux croix cléchées, vidées et pommetées de douze pièces, et en pointe d'une lyre, tous d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
1842 1848 Joseph Chambon    
1848 1871 Jean Baptiste Castagné    
1871 1876 Jean Baptiste Ladet    
1876 1877 Jean Baptiste Cassagnade    
1878 1903 Jean Baptiste Ladet    
1903 1910 Léonard Laval    
1910 1920 Antoine Bialgue    
1920 1921 Daniel Jean Verdier    
1921 1941 Eloi Lascoux    
1944 1971 Eloi Lascoux    
1971 1983 Jean Marie Lestrade    
1983 2008 Jean-louis Clédel    
2008   Jean-philippe Pageot    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1841. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 403 habitants, en diminution de -0,25 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881
642 651 672 680 654 650 626 628 676
1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
600 563 546 563 570 532 417 403 413
1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999
401 354 321 310 286 271 256 295 323
2004 2009 2014 - - - - - -
379 404 403 - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Guy Leymarie, CEO de De Beers LV[12]. Il a inspiré le personnage principal de "Lost in Dubaï" de Christophe Masson (Editions Baudelaire, 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Lot, « Intercommunalité : Création de Causses et vallée de la Dordogne », sur Préfecture du Lot, (consulté le 11 janvier 2015).
  2. Jean-Maire Cassagne, « Villes et Villages en pays lotois, »
  3. Nouvelle revue d'onomastique - Numéros 13 à 16 - Page 182
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Tome 3, p.1478 Lire en ligne
  5. Site baladou.fr : Site Baladou : l'histoire de baladou (consulté le 20 avril 2014)
  6. Site Massif Central ferroviaire, inventaire : section élémentaire de Souillac à Saint-Denis-près-Martel (consulté le 20 avril 2014).
  7. « Les maires de Baladou », sur Site francegenweb, (consulté le 12 février 2016).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. http://www.debeersgroup.com/ImageVault/Images/id_1709/ImageVaultHandler.aspx

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :