Regina Cœli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régina (homonymie), Regina Cœli (prison) et Coeli.
(1435) Le Couronnement de la Vierge peint par Fra Angelico

Regina Cœli, ou encore Regina Cæli (orthographe utilisée par l'Édition Vaticane), est une antienne mariale, prière chrétienne chantée en latin, dédiée à la Vierge Marie et associée à la joie de la résurrection de Jésus. C'est l'une des quatre hymnes mariales du catholicisme (avec le Salve Regina, l'Alma Redemptoris Mater et l'Ave Regina cœlorum). Son titre (ou incipit) - constitué des deux premiers mots du texte - signifie « Reine du Ciel ». L'origine de cette antienne remonte au XIIe siècle. Elle est courte et regroupe 4 vers, puis 2, avant l'Oraison conclusive. Seuls les deux premiers vers présentent une rime. Ces deux vers et le suivant se terminent par le mot Alleluia, comme un refrain. Après les quatre premiers vers, l'antienne enchaîne sur le verset suivi de son répons. L'un et l'autre amènent également un Alleluia. La prière se clôt sur une Oraison en forme d'invocation.

Cette prière est chantée de la Vigile Pascale jusqu'au jour de la Pentecôte (ou, selon la forme extraordinaire du rite romain[1], jusqu'au samedi midi veille de la Trinité). Elle termine la prière des Complies et remplace la prière de l'Angélus à h, 12 h et 19 h. À partir de l'Ascension, les paroles latines du Regina Cæli « Resurrexit sicut dixit » peuvent être remplacées par « Jam [ou : Iam] ascendit sicut dixit ».

En Basse-Bretagne, les paroles en latin du Regina Cæli étaient autrefois doublées à la fin de la messe dominicale par leur traduction en breton, et chaque diocèse possédait un cantique dit Regina Cæli breton ou Angélus de Pâques. Aujourd’hui, l’usage de réciter le Regina Cæli s’est généralement perdu au profit du seul cantique breton [2].


Le texte de la prière[modifier | modifier le code]

Il est ici chanté en « ton solennel », plus orné que le « ton simple » habituel.

Regina Coeli.png

Français[modifier | modifier le code]

Reine du Ciel, réjouissez-vous, alléluia
car Celui que vous avez mérité de porter dans votre sein, alléluia
est ressuscité comme Il l'a dit, alléluia
Priez Dieu pour nous, alléluia.

V. Soyez dans la joie et l'allégresse, Vierge Marie, alléluia.
R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

Prions:

Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites-nous parvenir, par la prière de la Vierge Marie, sa mère, aux joies de la vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Latin[modifier | modifier le code]

Regina Cœli, laetare, alleluia:
quia quem meruisti portare, alleluia.
Resurrexit, sicut dixit, alleluia.
Ora pro nobis Deum, alleluia.

V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia.
R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia.

Oremus
Deus, qui per resurrectionem Filii tui, Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es: praesta, quaesumus, ut, per ejus Genitricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitæ. Per eumdem Christum Dominum nostrum... Amen.



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Psautier latin-français du bréviaire monastique, p. 558, Société de Saint-Jean-l'Évangéliste, 1938.
  2. Pour les paroles et les différentes mélodies en usage, voir « L'Angélus breton de Pâques » sur le site https://diocese-quimper.fr

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]