Canon (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canon.

Un canon (grec ancien : kanōn « règle, précepte ») est une forme musicale polyphonique, ainsi qu'un procédé compositionnel basé sur l'imitation, dans lequel une idée musicale — le thème — s'énonce et se développe d'une voix à une autre, de sorte que les différentes voix interprètent la même ligne mélodique, mais de manière différée : ce décalage produit une superposition de mélodies, c'est-à-dire, un contrepoint. Ce sens strict et moderne, n'apparaît pas avant le XVIe siècle.

L'origine du nom peut se raccrocher historiquement au qanûn, kanoun ou qanoun, qui à partir du XIIe siècle désigne un ancêtre arabe ou perse du cymbalum.[réf. souhaitée] Dans la musique traditionnelle arabe et judéo-andalouse, non écrite et faisant une large part à l'improvisation, le rôle du kanoun était de suivre au plus près la ligne mélodique des vocalises improvisées du chanteur. Ce quasi-unisson se faisait nécessairement avec un léger décalage.

Une des origines médiévales se trouve dans la chace (les voix se pourchassant), il est alors exécuté en réunion intime[1], la caccia italienne est un équivalent et le rondellus (échanges de parties entre trois voix) se retrouve en Angleterre. Ces formules musicales ont contribué à la naissance du canon tel que le connaît l'Europe depuis le XVIe siècle[2].

Frère Jacques, début du canon
Fichiers audio
Frère Jacques - sujet (chaque figure de deux mesures est chantée deux fois)
Frère Jacques - canon perpétuel (chaque voix répète le sujet cinq fois)
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Voir aussi le Canon en ré majeur à trois voix et basse continue de Pachelbel, les canons qui ponctuent les Variations Goldberg (var. 3, 6, 9, etc. respectivement à l'unisson, à la seconde, à la tierce, etc. jusqu'à la neuvième à la var. 27) ou les canons de L'Art de la fugue de Bach.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard H. Hoppin, La musique au Moyen Âge, Volume 1, Mardaga, 1991, p. 422.
  2. (en) Alfred Mann, J. Kenneth Wilson et Peter Urquhart, « Canon (i) », dans Stanley Sadie (éd.), The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Londres, Macmillan, seconde édition, 29 vols. 2001, 25 000 p. (ISBN 9780195170672, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]