Anne Danican Philidor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Danican Philidor
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
Activités
Père
Autres informations
Mouvement
Instrument

Anne Danican Philidor est un musicien français né le à Paris où il est mort le . Son prénom, fréquent pour un homme aux XVIe et XVIIe siècles, lui vient de son parrain, le duc Anne de Noailles.

Il est le fils de André Danican Philidor et le demi-frère de François.

À l'âge de 16 ans, il compose une pastorale, L'Amour vainqueur. Suit son chef-d'œuvre Diane et Endymion et l'opéra Danaé. En 1698, il est hautboïste de la Grande Écurie du Roi, puis en 1704, il succède à son père à la Chapelle royale.

Il obtient le privilège du roi de faire imprimer sa musique (25 octobre 1711) et publie en 1712 un premier recueil de pièces pour la flûte traversière, qui se termine par une sonate pour la flûte à bec.

En 1725, il fonde le Concert Spirituel, organisme qui produisit jusqu'en 1791 une série annuelle de 24 concerts publics. Le terme spirituel indiquait que la musique religieuse y occupait une place prépondérante, au moins au début. Il créera deux ans plus tard le Concert français, plus axé sur la musique profane.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]