Alessandro Grandi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alessandro Grandi
Nom de naissance Alessandro Grandi
Naissance
Venise
Décès (40 ans)
Bergame, Italie
Activité principale Compositeur, maître de chapelle
Genre musical Musique baroque

Alessandro Grandi est un compositeur italien de la fin de la Renaissance et du début de la période baroque. Longtemps hypothétique de nouvelles recherches permettent de préciser sa naissance en mars 1590 à Venise[1]. Il meurt à Bergame en [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alessandro Grandi occupe le poste de maestro di cappella à Ferrare en 1597[3]. En 1617, il est engagé dans les chœurs de la basilique Saint-Marc de Venise avant de devenir vice maestro di cappella et de seconder Monteverdi en 1620[3]. Grandi fait alors exécuter ses œuvres sacrées, ce qui suscite une certaine rivalité entre lui et Monteverdi, d'autant que la musique de Grandi rencontre un succès qui lui vaut des adeptes. Ainsi, pendant son second séjour d'apprentissage à Venise, le compositeur allemand Heinrich Schütz subit son influence, comme le prouve sa composition intitulée O Jesu süß, her rein gedenkt (Symphoniæ Sacræ III, 1630), une parodie musicale du motet Lilia convallium, composé par Grandi en 1625.

En 1627, Grandi est appelé à diriger les chœurs de la basilique Sainte Marie Majeure à Bergame[3] (où il mourut de la peste avec sa famille).

Spécialiste du motet concertant et du madrigal monodique, il est le premier à utiliser le terme cantate pour désigner certaines œuvres vocales (en l'occurrence des pièces monodiques en plusieurs strophes variées sur une même basse).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Messes, motets, 4 livres de Cantade et arie, 2 livres de Madrigalie concertati.

Discographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roland de Candé, Dictionnaire des compositeurs, Seuil, 500 p. (ISBN 2020253992)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1.  Rodolfo Baroncini, « Alessandro grandi, un génie vénitien », p. 10, Arcana, 2019.
  2. Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse, , 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 597
  3. a b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 437