Ratchet and Clank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ratchet and Clank (série))
Ratchet and Clank
Ratchet and Clank Logo.png
Logo du premier jeu de la série : Ratchet and Clank

Genre
Développeur
Insomniac Games (série principale)
High Impact Games (opus PlayStation Portable)
Idol Minds (remasterisation HD)
Sanzaru Games (portage PlayStation 2 de Secret Agent Clank)
Handheld Games (Going Mobile)
Éditeur
Personnalité clé

Premier jeu
Dernier jeu
Plate-forme

Produit dérivé
Site web

Ratchet and Clank est une série de jeux vidéo de plates-formes créée et développée par le studio californien Insomniac Games. Depuis 2002 et la sortie du premier Ratchet & Clank, onze jeux dont un remake font officiellement partie de la saga. Deux jeux dérivés sont développés par le studio High Impact Games et une adaptation du premier jeu est sortie au cinéma en 2016.

Les jeux se déroulent dans un univers de science-fiction de genre space-opera. Les personnages principaux sont Ratchet et Clank, respectivement un lombax et un robot, qui suite à la fuite du second d'une usine d'assemblage de robots de guerre dont il est une anomalie, vont se rencontrer et sauver plusieurs galaxies au fil de leurs aventures. La série Future révèle leur passé à chacun d'entre eux : le fait d'être le dernier représentant de son espèce pour Ratchet, sa destinée de protecteur du temps pour Clank. Ils rencontrent durant leur épopée plusieurs personnages : le super-héros vaniteux et peureux capitaine Qwark, Talwyn Apogée mais surtout celui qui devient leur némesis : le docteur Néfarious.

De part le succès de leurs jeux, Ratchet et Clank deviennent rapidement populaires tandis que les opus PlayStation 2 sont aujourd'hui considérés comme des jeux phares de la console aux côtés de Jak and Daxter et Sly Cooper. Par ailleurs, à l'inverse de ces deux licences qui n'ont pas vu de nouveaux jeux publiés par leur studio d'origine, Naughty Dog pour Jak and Daxter et Sucker Punch pour Sly, après la sortie de la PlayStation 3, Ratchet and Clank continue d'être développée par Insomniac Games sur l'ensemble des consoles de salon de Sony qui sortiront.

L'ensemble de la saga est un succès critique et commercial, bien qu'ayant connu une légère baisse à la fin de l'ère PlayStation 3 en raison de jeux délaissant légèrement la plate-forme pure. Leur grand retour sur PlayStation 4 fait néanmoins du remake le jeu le mieux vendu d'Insomniac Games avant la sortie de Marvel's Spider-Man.

Présentation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier jeu, Ratchet and Clank, sort en 2002 sur PlayStation 2. Trois suites suivront sur la même console à un rythme annuel entre 2003 et 2005. Le dernier, Ratchet: Gladiator, s'écarte de la plate-forme par son aspect davantage axé sur l'action et le shoot. Aussi, pour la première fois, seul le personnage de Ratchet est jouable, Clank étant relégué à un rôle secondaire. Deux opus développés par le studio High Impact Games, composé d'anciens développeurs d'Insomniac Games et de Naughty Dog, sortent sur PlayStation Portable en 2007 puis 2008 mais ne sont pas considérés comme canon de la trame développée par les jeux PlayStation 3. En effet, bien que développant la série Resistance en parallèle, Insomniac Games continue en parallèle le développement de nouveaux jeux dans une trilogie nommée Future en Amérique du Nord. Les trois jeux sortent à un an d'intervalle entre 2007 et 2009.

Insomniac Games, après cette trilogie, tente d'importer des concepts aux jeux de la licence qui suivent : le jeu en coopération avec Ratchet and Clank: All 4 One en 2011 et le tower-defense avec Ratchet and Clank: QForce en 2012. Simultanément à QForce, une remasterisation en haute définition des jeux PlayStation 2, développée par Idol Minds, sort sur PlayStation 3 à l'occasion des 10 ans de la saga tandis qu'une adaptation au cinéma est annoncée pour 2015. Un opus épilogue à la trilogie Future sort ensuite en 2013 : Ratchet and Clank: Nexus, qui marque le retour de la licence à son genre d'origine.

La série fait alors une pause de trois ans avant la sortie du jeu suivant : annoncé initialement pour 2015 lors de l'E3 2014, Ratchet and Clank est finalement reporté à 2016 pour une sortie simultanée sur PlayStation 4 avec le film, lui aussi reporté, dont il est une adaptation de la trame et par conséquent, un remake du premier jeu. La saga fait une nouvelle pause de quatre ans sans annonce : Insomniac Games se consacre au développement du jeu Marvel's Spider-Man, nouvelle adaptation des aventures de l'homme-araignée en jeu vidéo annoncée à l'E3 2016.

Après le succès commercial et critique du jeu en 2018, Insomniac Games commence le développement du prochain Ratchet and Clank, nommé Rift Apart, qui sortira sur PlayStation 5 pour une date encore non-annoncée.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne Ratchet, un lombax disposant d'un arsenal d'armes et de gadgets plus ou moins loufoques qui s'étoffe au fil de l'aventure, ainsi que Clank, un petit robot, de façon plus occasionnelle. Ils parcourent ensemble différentes planètes de leur univers, composé d'au moins trois galaxies, au cours de leurs aventures. Le plus fréquemment, leur objectif dans chaque jeu est le sauvetage d'une de ces galaxies d'une grande menace, bien qu'il arrive que leur quête soit davantage personnelle (Quest for Booty) voire concerne leur pure et simple survie (Gladiator). Les jeux mêlent l'action et la plate-forme bien que certains favorisent davantage l'un de ses aspects par rapport à l'autre.

Musique[modifier | modifier le code]

Trois compositeurs différents se sont succédé sur l'ensemble de la saga :

  • David Bergeaud compose la musique de l'ensemble des opus, ceux de High impact Games inclus, jusqu'à Quest For Booty. Ce dernier sera d'ailleurs le premier jeu de la licence à disposer d'un thème principal. Composant des musiques principalement synthétiques, sa collaboration à la saga s'arrête ensuite du fait que son style ne correspondait plus à ce que Insomniac Games désire alors pour le futur de sa licence.
  • Boris Salshow, compositeur de la série de FPS Resistance également développée par Insomniac Games, qui ne contribuera à la musique de la saga que sur A Crack in Time.
  • Michael Bross est le compositeur de la licence depuis All 4 One. Il sera d'ailleurs le premier à voir ses musiques commercialisées sur le PlayStation Network.

Univers[modifier | modifier le code]

Jeux principaux[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Jeux
Ratchet and Clank
(2002)
Ratchet and Clank 2
(2003)
Ratchet and Clank 3
(2004)
Ratchet: Gladiator
(2005)
Ratchet and Clank: Opération Destruction
(2007)
Ratchet and Clank: Quest for Booty
(2008)
Ratchet and Clank: A Crack in Time
(2009)
Ratchet and Clank: All 4 One
(2011)
Ratchet and Clank: QForce
(2012)
Ratchet and Clank: Nexus
(2013)
Ratchet and Clank
(2016)
Ratchet and Clank: Rift Apart
(2021)
Titre original Ratchet & Clank Ratchet & Clank: Going Commando Ratchet & Clank: Up Your Arsenal Ratchet & Clank: Deadlock Ratchet and Clank Future: Tools of Destruction Ratchet & Clank Future: Quest for Booty Ratchet & Clank Future: A Crack in Time Ratchet & Clank: All 4 One Ratchet & Clank: Full Frontal Assault Ratchet & Clank: Into the Nexus Ratchet & Clank Ratchet & Clank: Rift Apart
Studio de développement Insomniac Games
Idol Minds (remasterisation PlayStation 3) Tin Giant (portage PlayStation Vita)
Mass Media (portage PlayStation Vita)
Musique David Bergeaud Boris Salshow Michael Bross
Editeur Sony Computer Entertainment / Sony Interacrive Entertainment
Genre action, plate-forme action, plate-forme, coopération action, plate-forme, tower defense action, plate-forme
Plateforme d'origine PlayStation 2 PlayStation 3 PlayStation 4 PlayStation 5
Dates de sortie Drapeau des États-UnisDrapeau du Canada
Dates de sortie Drapeau de la France
Statut Sortis En développement

Jeu mobile[modifier | modifier le code]


Date(s) de sortie d’origine
USA : 2 novembre 2005
Année(s) de sortie par plate-forme

2005: mobile

Notes

Jeu Handheld Games.


Date(s) de sortie d’origine
INT : 20 décembre 2013
Année(s) de sortie par plate-forme

2013: smartphone (iOS, Android)

Notes

Jeu Darkside Game Studios.

Projet annulé[modifier | modifier le code]

Clone Home

Date(s) de sortie d’origine
USA : 1 septembre 2006
Année(s) de sortie par plate-forme

2006 : mobile

Notes

Jeu Handheld Games. Suite de Going Mobile.

Ventes[modifier | modifier le code]

Selon le site VG Chartz, sur PlayStation 2, Ratchet & Clank (2002) s'est vendu à plus de 3,33 millions d'exemplaires à travers le monde[1], Ratchet and Clank 2 (2003) à plus de 2,78 millions d'exemplaires[2], Ratchet and Clank 3 (2004) à plus de 2,57 millions de copies[3] et Ratchet : Gladiator (2005) à 2,24 millions[4].

Ratchet & Clank : La taille ça compte (2007), du studio High Impact Games, s'est vendu à plus de 3,74 millions de copies[5], ce qui en fait l'épisode de la série le plus vendu, alors qu'il s'agit d'un dérivé de la série ; au même titre que Secret Agent Clank, qui dépasse le million d'exemplaires vendus[6].

Lors de l'ère PlayStation 3, Ratchet and Clank : Opération Destruction cumule plus de 2,55 millions de jeux vendus dans le monde[7], sa suite épisodique Ratchet and Clank: Quest for Booty s'est vendue à plus de 550 000 copies[8] tandis que Ratchet and Clank: A Crack in Time s'élève à 1,88 million d'exemplaires[9]. Le spin-off Ratchet and Clank: All 4 One (2011) ne s'est vendu qu'à 1,14 million de copies[10], Ratchet and Clank: Q-Force à 230 000 d'unités[11], quant à Ratchet and Clank: Nexus (2013) seulement 650 000 jeux[12].

Le reboot du premier Ratchet and Clank, sorti en sur PlayStation 4, s'est vendu à plus de 2,20 millions d'exemplaires, toujours selon VGChartz[13]. Selon le SELL, il est le jeu s'étant le mieux vendu en valeur durant sa première semaine de commercialisation en France devant Dark Souls III et l’Apocalypse Edition de ce dernier[14]. Il se positionne également en tête des ventes en valeur au Royaume-Uni la semaine de sa sortie (une semaine après la sortie de Dark Souls III qui plus est). Il constitue dans ce même pays le meilleur lancement de la série avec 36 000 copies écoulées, sans compter les téléchargements[14].

Film[modifier | modifier le code]

Le , PlayStation annonce l’adaptation de la série en film sur le blog de PlayStation US. L’annonce du film Ratchet & Clank est accompagnée d’un teaser[15].

Le film est produit par le studio de Rainmaker Entertainment à Vancouver, au Canada. Michael Hefferon, président de Rainmaker Entertainment, en est le producteur exécutif. Les acteurs James Arnold Taylor, David Kaye et [Jim Ward (interprétant les voix originales respectives de Ratchet, Clank et du capitaine Qwark dans les jeux vidéo) sont les voix originales des trois personnages dans le film. Le scénario du film reprend le thème du premier jeu vidéo de la série, Ratchet and Clank, tout en y incluant de nouveaux lieux et personnages issus de différents horizons de l'univers de Ratchet & Clank.

Le film est sorti en avril 2016 mais c'est un échec mondial cuisant aussi bien sur le plan critique que commercial. En effet, le site web Rotten Tomatoes recense 17 % de critiques favorables ainsi qu'un score moyen de 4,1/10[16] et le site Metacritic recueille une moyenne de 29/100[17]. Le site Allociné se base sur 5 critiques de presse françaises pour atteindre une note de 2,2/5[18]. Par ailleurs, en France, le film ne réalise que 97 190 entrées durant sa première semaine d'exploitation tandis qu'aux États-Unis, il ne rapporte que 4,87 millions de dollars durant son premier week-end et se classe au 7e rang[19]. Finalement, le film ne rapporte que 13,6 millions de dollars dans le monde[20] pour un budget de 20 000 000 $[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ratchet & Clank (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  2. (en) « Ratchet & Clank: Going Commando (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  3. (en) « Ratchet & Clank: Up Your Arsenal (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  4. (en) « Ratchet: Deadlocked (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  5. (en) « Ratchet & Clank: Size Matters (PlayStation Portable) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  6. (en) « Game Database, Best Selling Video Games, Game Sales, Million Sellers, Top Selling - VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  7. (en) « Ratchet & Clank Future: Tools of Destruction (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  8. (en) « Ratchet & Clank: Quest for Booty (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  9. (en) « Ratchet & Clank Future: A Crack in Time (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  10. (en) « Ratchet & Clank: All 4 One (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  11. (en) « Ratchet & Clank: Full Frontal Assault (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  12. (en) « Ratchet & Clank: Into the Nexus (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  13. (en) « Ratchet & Clank (2016) (PlayStation 4) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur VG Chartz (consulté le 24 octobre 2017).
  14. a et b Jarod, « Ratchet & Clank : retour triomphal », sur gamekult.com, .
  15. (en) James Stevenson, « First Video: Ratchet & Clank Movie Hits Theaters 2015 », sur PlayStation Blog, (consulté le 25 août 2014).
  16. (en) « Ratchet & Clank », sur Rotten Tomatoes (consulté le 24 octobre 2017).
  17. « Ratchet & Clank », sur Metacritic (consulté le 24 octobre 2017).
  18. « Ratchet et Clank: Les critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 24 octobre 2017).
  19. (en) « Ratchet & Clank (2016) - Weekend Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 24 octobre 2017).
  20. (en) « Ratchet & Clank (2016) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 24 octobre 2017).
  21. (en) Dan Sarto, « Kevin Munroe Talks ‘Ratchet & Clank’ », Animation World Network,‎ (lire en ligne, consulté le 24 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]