Dark Souls III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dark Souls III
Image illustrative de l'article Dark Souls III
Logo du jeu.

Éditeur JPN From Software
INT Bandai Namco Games
Développeur From Software
Concepteur Hidetaka Miyazaki
Musique Motoi Sakuraba
Yuka Kitamura
Tsukasa Saitoh
Nobuyoshi Suzuki

Date de sortie
  • Japon 24 mars 2016
  • États-Unis Canada 12 avril 2016
  • Europe 12 avril 2016
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Steam
PlayStation 4
Xbox One

Moteur Havok

Dark Souls III (ダークソウルIII, Dāku Sōru Surī?) est un jeu vidéo d'Action-RPG de dark fantasy développé par From Software[1]. Ce troisième opus de la série Souls est sorti sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One en mars 2016 au Japon[2] et en avril en Amérique du Nord et en Europe[3],[4].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dark Souls III est un jeu d'Action-RPG à la troisième personne, apparenté au jeu précédent de la série. Selon le directeur et créateur de la série Hidetaka Miyazaki, la façon de jouer est « similaire à celle de Dark Souls II »[5]. Les joueurs peuvent s'équiper d'une grande variété d'armes pour combattre leurs ennemis : des arcs, des explosifs tels que des bombes incendiaires, des épées à deux mains, une épée dans chaque main, etc. Les boucliers peuvent également être utilisés pour repousser les attaques ennemies et protéger le joueur[6].

Chaque attaque a deux styles différents, l'un étant une attaque standard, l'autre étant une attaque légèrement plus puissante et pouvant être « chargée », de façon similaire à Bloodborne, le précédent jeu de From Software. Les attaques des adversaires peuvent également être évitées par des roulades.

Les feux de camp font office de point de sauvegarde comme dans les éditions précédentes. Les cendres jouent un important rôle dans le jeu selon Miyazaki. La magie est présente dans ce jeu avec un système qui s'apparente à celui de Demon's Souls, avec les « focus points ». Les joueurs consomment ces points en lançant des sortilèges.

Au cours du jeu, les joueurs rencontrent différent types d'ennemis, avec chacun un type de comportement différent. Certains varient dans leur style au cours des combats. De nouveaux styles de combat sont introduits dans Dark Souls III, dont des compétences de maniement des armes et des boucliers, qui sont des compétences spécifiques à chaque arme et qui permettent un type d'attaque unique qui coûte des focus points. Le jeu met davantage l'accent sur l'aspect jeu de rôle en développant la construction du personnage et en offrant au joueur davantage de choix tactiques.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 9/10[7]
IGN (US) 9,5/10[8]
Jeuxvideo.com (FR) 19/20[9]

Le jeu est bien accueilli par la presse spécialisée ainsi que par les joueurs pour sa grande diversité et sa direction artistique.

Ventes[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, Dark Souls III se vend à 504 000 exemplaires entre la date de sortie le 12 avril et la fin du mois[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dark Souls III is officially coming, will kill you and everyone you love » (consulté le 6 août 2015).
  2. « Dark Soul III sortira fin mars 2016 », sur gamekult.com, (consulté le 15 septembre 2015).
  3. « Dark Souls 3 : Date de sortie et collector », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 4 décembre 2015).
  4. « Dark Souls 3 : Nos douloureuses et mortelles impressions », sur Gameblog (consulté le 6 mars 2016).
  5. (en) « “Dark Souls 3 follows closely from Dark Souls 2,” says Miyazaki about game’s design », sur vg247.com, (consulté le 11 mai 2016)
  6. (en) Chloi Rad, « E3 2015: DARK SOULS 3 IS EVERYTHING I WANT IN A DARK SOULS SEQUEL », sur ign.com, (consulté le 11 mai 2016)
  7. « Test de Dark Souls 3 », .
  8. « Test Dark Souls III », sur fr.ign.com, .
  9. « Test du jeu Dark Souls III - Une conclusion magistrale pour la saga », .
  10. Jarod, « Charts USA : Dark Souls III et Ratchet & Clank régalent », sur gamekult.com,

Lien externe[modifier | modifier le code]