Jhon Rachid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec le producteur et humoriste Jean-Rachid Kallouche dit « Jean-Rachid ».
Jhon Rachid
Vidéaste Web
Jhon Rachid en 2015.
Informations
Genre Comédien, court métrage
Nom de naissance Mohamed Ketfi
Naissance (35 ans)
Sétif, Algérie
Vidéos populaires Ma meuf la caillera
J'ai mal au Rap #7 - JUL
Nombre d'abonnés 1,3 million (août 2019)
Autres activités Acteur, doubleur
Chaîne(s) Jhon Rachid
Chaîne secondaire JhonRachid TriplePèse (inactive)

Jhon Rachid, pseudonyme de Mohamed Ketfi est un vidéaste, comédien, auteur de bande dessinée et humoriste franco-algérien. Né le à Sétif, Jhon Rachid se lance sur YouTube en 2010 et c'est sur cette même plateforme, en 2017, qu'il devient le premier humoriste lyonnais à dépasser le million d'abonnés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Jhon Rachid est né le à Sétif, en Algérie dans une famille algérienne qui s'installe peu après en France, à Lyon. À sept ans, il est placé en foyer et il arrête le collège en 5e. Avant de devenir youtubeur, Jhon Rachid travaillait chez France Télécom (Orange) en boutique[1].

Sur YouTube[modifier | modifier le code]

Jhon Rachid se lance sur YouTube en 2010 avec des parodies d'émissions telles que MacGyver, K2000 ou bien Koh-Lanta[2]. Il commence ensuite à parler de ses passions et notamment du rap dans la série qui lui apporte la notoriété : J'ai mal au rap. Dans cette série de critique, Jhon Rachid donne son point de vue sur certains rappeurs qui, selon lui, font du « mauvais rap »[2]. Parmi ces rappeurs se trouvent Kaaris, Maître Gims ou bien encore Booba[2]. Cette série dure 10 épisodes et lui permet d'atteindre en 2016 750 000 abonnés sur YouTube. Le 17 octobre 2017, Jhon Rachid sort un court métrage intitulé Jour de pluie parlant du massacre du 17 octobre 1961. Jhon Rachid déclare avoir réalisé ce court-métrage afin que les gens s’intéressent au massacre du 17 octobre 1961. Il réalise également de nombreuses vidéos sur la politique et le racisme en France. Il déclare trouver une source d'inspiration dans les sketchs des Inconnus. Il a également sorti une "fake interview" humoristique de Pablo Escobar qui lui permet de rencontrer Wagner Moura, l'acteur jouant Escobar dans la série Narcos[3]. Il est ami avec Mister V et Norman[4] – par ailleurs la sœur de Norman, Daphnée Thavaud, est son agent[5].

Engagements et idéaux[modifier | modifier le code]

Jhon Rachid lutte activement contre le racisme, que ce soit au travers d'interview ou bien de ses vidéos. Dans une interview accordée à Paris Match, Jhon Rachid déclare, "On me propose « terroriste » ou « voleur » alors que comme comédien, je suis capable de bien plus"[6],[7]. Il déclara dans la même interview "Quand on aborde ces sujets, notamment celui de l’islamophobie en France, on passe souvent pour un parano"[6]. Il déclare également au journal (peu après l'Attentat contre Charlie Hebdo) Libération qu'il n'arrive pas à rire de caricature des religions mais qu'ils (les journalistes de Charlie Hebdo) sont libres de faire ce qu'ils veulent. Il déclara également à ce sujet: "On ne tue pas les gens !"[8]. Il accuse le site Airbnb de "discrimination" et de "filtrage ethnique"[9],[10]. Vers fin 2017, il rejoint la Love Army, créée par Jérôme Jarre, au côté de personnes telles que Omar Sy, DJ Snake ou encore Mister V, et ayant pour but d'aider les rohingyas[11],[12],[13].

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Le 10 octobre 2019, Jhon Rachid publie sa première Bande dessinée, intitulée Comme on peut, illustrée par Lenni Maliki[14]. Cette bande dessinée aux éditions Michel Lafon de plus de 300 pages raconte la jeunesse en foyer de l'auteur[15].

Filmographie et apparitions à la TV[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Passages télévisés remarqués[modifier | modifier le code]

En octobre 2016, il est l'invité de C l'hebdo suite à son passage dans L'Émission politique où il était entré en débat avec Alain Juppé, alors candidat à l'élection présidentielle[20].

Doublage[modifier | modifier le code]

Jhon Rachid a doublé le personnage de Gryll dans Dragon Ball Super[21] et le ranger Brax dans le film d'animation Ratchet & Clank[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jhon Rachid, Youtubeur-star : "Si tu ne lâches pas l'affaire, tu arrives à faire tout ce que tu veux" », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  2. a b et c « Jhon Rachid : biographie, news, photos et videos - Télé-Loisirs », sur Télé-Loisirs (consulté le 31 mars 2018)
  3. « Le YouTuber Jhon Rachid était en ville cette semaine », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)
  4. « Jhon Rachid : « Norman est un ami très proche avec de vraies valeurs » », sur http://www.rapelite.com (consulté le 8 avril 2018)
  5. CC.Communication/CanalCast.Com, « Mohamed Ketfi (Jhon Rachid) », sur www.agencesartistiques.com (consulté le 8 avril 2018)
  6. a et b « Jhon Rachid: "On ne veut pas me donner ma chance alors je la prends" », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  7. « Jhon Rachid : le cinéma ? "On me propose des rôles de terroriste ou voleur" », purebreak.com,‎ 15 décembre 2017consulté le=2018-03-31 (lire en ligne)
  8. « Jhon Rachid : «Ils ont le droit de le faire, mais je n’arrive pas à rigoler des caricatures des figures religieuses» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)
  9. L'essentiel, « Jhon Rachid accuse Airbnb de discrimination », L'essentiel,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  10. www.20minutes.ch, 20 Minutes, 20 Min, www.20min.ch, « Jhon Rachid accuse Airbnb de discrimination », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  11. « #LoveArmyforRohingya quand Omar Sy et Jérôme Jarre font le "buzz" pour les Rohingyas », TV5MONDE,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  12. Claire Chabal, « Le comédien lyonnais Jhon Rachid se mobilise pour les Rohingyas », sur www.lyoncapitale.fr (consulté le 31 mars 2018)
  13. « Jérôme Jarre et Omar Sy au Bangladesh pour lever des fonds pour les Rohingyas », leparisien.fr,‎ 2017-11-28cet00:15:08+01:00 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018)
  14. « Rhône. Jhon Rachid revient à Lyon pour présenter sa nouvelle BD », sur www.leprogres.fr (consulté le 26 novembre 2019)
  15. « VIDEO. "Dans mon malheur, j'étais que pauvre" : Jhon Rachid raconte son enfance en foyer », sur Franceinfo, (consulté le 26 novembre 2019)
  16. Amélie Quentel, « “Merde, j’aurais dû dire ça!” : l'année 2017 vue par l'humoriste Jhon Rachid », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  17. « Jhon Rachid : un youtubeur exhume la mémoire des algériens de France », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  18. Amélie Quentel, « “Jour de pluie”, l’indispensable film sur le massacre des Algériens d’octobre 1961 à Paris », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  19. « Jhon Rachid », sur IMDb (consulté le 8 avril 2018)
  20. Baptiste Legrand, « L'émission politique : on s'est bien amusés avec Alain Juppé sur France 2 », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)
  21. « Dragon Ball Super accueille le Youtubeur Jhon Rachid dans son casting ! - Zone Actu Japan », sur www.zone-actu.com (consulté le 31 mars 2018)
  22. « Tout n'a pas été qu'amusement pour Squeezie, Le Rire Jaune et Jhon Rachid lors de l'enregistrement de Ratchet & Clank... », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2018)