Arme blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les armes
Cet article est une ébauche concernant les armes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tranchant acéré d'un katana japonais.

Une arme blanche est une arme tranchante, perforante ou contondante dont la mise en œuvre n'est due qu'à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l'exclusion d'une explosion[1], et ceci qu'elle soit constituée de bois, de pierre, d'os, d’arête, de métal ou de matériaux composites.

Législation[modifier | modifier le code]

En France, ce sont des armes de catégorie D (art. L.2331-1 du Code de la défense, Loi n° 2012-304 du 06/03/2012 et Décret 2013-700 du 30/07/2013. De nombreux outils peuvent être considérés comme des armes par destination.

Exemple[modifier | modifier le code]

Mais aussi des armes d'une autre catégorie, telles que, par exemple : une batte de baseball, une corde, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

note[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2013-700 du 30 juillet 2013 portant application de la loi n° 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l'établissement d'un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif (lire en ligne)« Section 1 : Définitions [...] 10° Arme blanche : toute arme dont l'action perforante, tranchante ou brisante n'est due qu'à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l'exclusion d'une explosion ; »