Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois
L'église Saint-Germain-l'Auxerrois.
L'église Saint-Germain-l'Auxerrois.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 1er
Démographie
Population 1 672 hab. (1999)
Densité 1 924 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 36″ nord, 2° 20′ 25″ est
Superficie 86,9 ha = 0,869 km2
Site(s) touristique(s) Musée du Louvre, Pont-Neuf, Sainte-Chapelle, Tuileries
Transport
Métro (M)(1)(4)(7)(11)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

Voir la carte administrative du 1er arrondissement de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

Voir la carte topographique du 1er arrondissement de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois

Le quartier Saint-Germain-l’Auxerrois est le 1er quartier administratif de Paris. Il est situé dans la portion sud du 1er arrondissement et est établi, pour une partie, sur la rive droite de la Seine, et pour l'autre, sur l'ouest de l'île de la Cité (celle-ci est séparée de la rive droite par le grand bras de la Seine).

Situation[modifier | modifier le code]

Les quartiers administratifs du 1er arrondissement.

Le quartier Saint-Germain-l'Auxerrois, 1er quartier administratif de Paris[1], est l'un des plus centraux de la capitale. Son territoire est délimité (en suivant le sens des aiguilles d'une montre), par une ligne imaginaire passant :

Ce périmètre entoure une superficie de 86,9 hectares[2]. La majeure partie du quartier est occupée par le palais du Louvre et les jardins des Tuileries (tous deux sur la rive droite), ainsi que le palais de justice (sur l'île de la Cité)[3], ce qui explique que seules la pointe ouest de l’île de la Cité autour de la place Dauphine, et la zone comprise au sein du quadrilatère formé par la rue de Rivoli (au nord), le boulevard de Sébastopol (à l'est), le quai de la Mégisserie et le quai du Louvre (au sud) et enfin la rue de l'Amiral-de-Coligny (à l'ouest) soient habitées.

Principaux sites[modifier | modifier le code]

Espaces verts[modifier | modifier le code]

Lieu de culte[modifier | modifier le code]

Musées et lieux d'expositions[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Autres lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Population historique du quartier[2] :

Année
(recensement national)
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
depuis le dernier
recensement
1860 11 073
1954 3 985 4 575
1962 3 908 4 487
1968 3 101 3 560
1975 2 405 2 761
1982 2 100 2 411
1990 1 951 2 240 en diminution -7,1 %
1999 1 672 1 920 en diminution -14,3 %

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décret impérial [du 1er novembre 1859] qui fixe les dénominations des vingt arrondissements municipaux de la ville de Paris », dans J.B. Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements et avis du Conseil d'état, publiée sur les éditions officielles du Louvre : de l'Imprimerie nationale, par Baudouin ; et du Bulletin des lois , volume 59, 1859, p. 372 (comporte un tableau indicatif des circonscriptions des nouveaux arrondissements et quartiers de Paris, selon le plan annexé au décret).
  2. a et b « Paris 1954–1999 - 1er arrondissement », Données statistiques, population, logement, emploi, Atelier parisien d'urbanisme, septembre 2005.
  3. Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette et al., Guide de l'habitat Paris, Petit Futé, (ISBN 2746954184, lire en ligne), p. 41.