Abreuvoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abreuvoir (homonymie).
Masques abreuvoirs ithyphaliques en provenance de Pompéi

La notion d'abreuvoir recouvre à la fois un lieu où l'on mène les animaux pour les faire boire ainsi qu'un contenant - plus ou moins important - dans lequel s'abreuvent les animaux des plus petits aux plus grands.

Abreuvoir siphoïde[modifier | modifier le code]

C’est une réserve fermée d’eau propre, sous cloche, qui alimente par le principe du siphon, une assiette à niveau d’eau constant permettant aux animaux d’y boire sans souiller l’eau contenue. L’abreuvoir siphoïde est souvent destiné aux oiseaux (volailles, pigeons, etc.). Sa contenance habituelle va de 3 à 20 litres. Il est souvent en matière plastique, en acier émaillé ou en acier galvanisé à chaud (la galvanisation à chaud consiste à tremper la pièce en acier dans du zinc en fusion). L'oxyde de zinc ayant des propriétés fongicide et antiseptique, ce matériau est particulièrement bien adapté à cet usage, l’eau y restant propre et limpide plus longtemps. Dans les basses-cours, les abreuvoirs siphoïdes sont posés à même le sol, ou sur des trépieds.

Autre sens[modifier | modifier le code]

En français québécois, le mot abreuvoir désigne communément la fontaine d'eau fraîche fixe, dont l'eau est destinée à la consommation humaine. (La fontaine amovible qui distribue de l'eau embouteillée est appelée cruche.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]