Académie d'architecture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Académie royale d'architecture.
Académie d'architecture
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Président Manuelle Gautrand
Membres 220 membres titulaires
Site web http://www.aa.archi.fr
Belgique - Le congrès des architectes français (organisé par la Société centrale des architectes français) est reçu au Palais de Justice de Bruxelles par la Société centrale d'architecture de Belgique (1897).

L'Académie d'architecture est une académie française dont le but est la promotion de la qualité de l'architecture, de l'aménagement de l'espace et de leur enseignement et de la conservation des archives sur l'histoire française de l'architecture [1]. Son siège se trouve à Paris, à l'ancien hôtel de Chaulnes, place des Vosges. Elle conserve aussi un fonds de documents sur l'histoire de l'architecture et des architectes. Elle produit des conférences, des expositions et des documents.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette académie est l'héritière de la Société centrale des architectes français, fondée en 1840.

Elle a pris son nom actuel en 1953 et ne doit pas être confondue avec la section architecture de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France.

Frontispice de la Série des prix de la Société centrale des architectes français. Édition de 1897.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Cette académie compte une centaine de membres, admis par cooptation. Ils doivent avoir « acquis une expérience incontestée dans divers domaines de l'architecture et de l'urbanisme par des travaux de qualité ».

Elle est présidée depuis 2016 par Manuelle Gautrand. Le Bureau renouvelé en novembre 2016 comprend outre la présidente :

  • Paul Quintrand et Thierry Van de Wyngaert (vice-présidents),
  • Jean-Luc Perez (secrétaire général) et Cloud De Granpré, Secrétaire général adjoint ;
  • Marie Schweitzer, (trésorière) ;
  • Jean-Pierre Peneau, (conservateur) ;
  • Bertrand Dubus, Joanna Fourquier & Pierre Tourre (censeurs).

Productions[modifier | modifier le code]

Le palmarès 2015[modifier | modifier le code]

En catégorie architecture, la médaille d’or est décernée à Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta de RCR Arquitectes, la médaille d'honneur à Pierre Lajus[3]

Le palmarès 2016[modifier | modifier le code]

Dans la catégorie architecture, la médaille d'or est remise à Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, architectes, la médaille d'honneur à Valentin Fabre et Jean Perrotet, architectes et le Prix spécial de l’Académie à Mayan Nemeta et Amine Ibnolmobarak, architectes[4].

Palmarès 2017[modifier | modifier le code]

La grande médaille d’or est décernée à Bjarke Ingels, une médaille d'honneur à Clotilde et Bernard Barto[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article premier, §2 des statuts de l'Académie
  2. Décision n°99-2 08 du 2 février 1999 du Conseil de la concurrence et des prix.
  3. « Prix de l'Académie d'architecture 2015 : un palmarès « amour, gloire et beauté » », sur lemoniteur.fr (consulté le 20 février 2018)
  4. « Le logement, fil rouge des prix de l'Académie d'architecture 2016 », sur lemoniteur.fr (consulté le 20 février 2018)
  5. « Le « Big » palmarès 2017 de l’Académie d’architecture », sur lemoniteur.fr (consulté le 20 février 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Membre de l'Académie d'architecture.

Liens externes[modifier | modifier le code]