Port Saint-Nicolas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas-Jean-Baptiste Raguenet : Vue de Paris avec Île de la Cité (1763) prise du port Saint-Nicolas
Alexandre Jean Noël : La pointe de l'île de la Cité vue du port Saint-Nicolas (vers 1790), Paris, musée Carnavalet.

Le port Saint-Nicolas, précédemment « port du Louvre » (ancien), antérieurement « port du Musée » est un ancien port de Paris, qui était situé sur la rive droite de la Seine, en contrebas de l'extrémité est des « galeries du Louvre », face à l'ancien « guichet Saint-Nicolas » du château du Louvre. Son emplacement correspond à une partie du port du Louvre actuel.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il tient son nom de la proximité de l'église Saint-Nicolas-du-Louvre (XIIIe siècle), démolie peu avant la Révolution.

Historique[modifier | modifier le code]

Le port Saint-Nicolas apparaît sur les plans de Paris du XVIIe siècle et du XVIIIe siècle et dans de nombreux dessins, gravures et tableaux.

Le plan de Mérian (1615) indique bien, à son emplacement, une saillie sur le quai avec deux accès au fleuve, mais ne fait pas figurer son nom[1]. Sur le plan de Boisseau (1648) la configuration est comparable et porte la désignation « Le Guichet et Port St-Nicolas »[2]. Au XVIIIe siècle, son nom figure, entre autres, sur les plans de Turgot (1739)[3], de Vaugondy (1760)[4] et de Deharme (1763)[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plan de Mérian, 1615, extrait (voir sur wikimedia commons)
  2. Plan de Boisseau, 1648 (voir sur wikimedia commons)
  3. Le port Saint-Nicolas sur le Plan de Turgot, 1739, extrait (voir sur wikimedia commons)
  4. Le port Saint-Nicolas sur le plan de Paris de Vaugondy, 1760, extrait (voir sur wikimedia commons)
  5. Le port Saint-Nicolas sur le Plan de Paris divisé en vingt quartiers de Deharme, 1763, extrait (voir sur wikimedia commons)