Section Bonne-Nouvelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonne-Nouvelle.

La section Bonne-Nouvelle était, sous la Révolution française, une section révolutionnaire parisienne[1].

Représentants[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Cette section n’a jamais changé de nom depuis 1790.

Territoire[modifier | modifier le code]

Il correspondait aux rues de Cléry et rue des Fossés-Montmartre.

Limites[modifier | modifier le code]

Le boulevard, à droite, de la rue Poissonnière à la rue Saint-Denis : la rue Saint-Denis, à droite, jusqu’à la rue Thévenot : la rue Thévenot, à droite, jusqu’à la rue du Petit-Carreau : les rues du Petit-Carreau et Poissonnière, à droite, jusqu’au boulevard[2].

Intérieur[modifier | modifier le code]

Les rues de la Lune, Beauregard, et toutes celles qui y aboutissent ; partie de la rue de Cléry, depuis la rue du Petit-Carreau jusqu’au boulevard ; les rues de Bourbon, Saint-Claude, Sainte-Foy, Saint-Philippe, des Filles-Dieu, la Halle-à-la-marée, etc., et généralement toutes les rues, culs-de-sacs, places, etc. enclavées dans cette limite.

Local[modifier | modifier le code]

La section Bonne-Nouvelle se réunissait dans l’église de Bonne-Nouvelle.

Population[modifier | modifier le code]

14 860 habitants, dont 2 330 ouvriers et 1 800 économiquement faibles. La section comprenait 1 600 citoyens actifs.

Évolution[modifier | modifier le code]

Après le regroupement par quatre des sections révolutionnaires par la loi du 19 vendémiaire an IV () qui porte création de 12 arrondissements, la présente section est maintenue comme subdivision administrative, puis devient, par arrêté préfectoral du , le quartier Bonne-Nouvelle (5e arrondissement de Paris)[3].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]