Quartier Saint-Georges (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quartier Saint-Georges (Le Mans).
Quartier Saint-Georges
Le Casino de Paris
Le Casino de Paris
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 9e
Démographie
Population 20 850 hab. (1999)
Densité 29 079 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 48″ nord, 2° 20′ 01″ est
Superficie 71,7 ha = 0,717 km2
Transport
Métro (M)(2)(12)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte topographique de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Georges

Le quartier Saint-Georges est le 33e quartier administratif de Paris situé dans le 9e arrondissement.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les quartiers du 9e arrondissement

Le quartier est limité par :

Il est traversé par la rue de Clichy, la rue Blanche, la rue Jean-Baptiste-Pigalle, la rue de La Rochefoucauld, la rue Notre-Dame-de-Lorette, la rue de Douai, la rue Victor-Massé, la rue de Bruxelles, la rue de Vintimille, la rue Ballu, la rue Chaptal, la rue du Cardinal-Mercier, la Cité Monthiers, la rue de Parme, la rue de Liège, la rue de Milan, la rue d'Athènes, la rue de Londres, la rue de Budapest, la rue de la Tour-des-Dames, la rue Taitbout, la rue Pierre-Fontaine, la rue Frochot, la rue Moncey, la rue La Bruyère, la rue de Navarin, la rue d'Aumale, la rue Henry-Monnier, la rue Clauzel, la rue Laferrière

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce quartier est nommé d'après la rue et la place Saint-Georges en l'honneur de saint Georges.

Sites particuliers[modifier | modifier le code]

Lieux particuliers[modifier | modifier le code]

Églises et chapelles[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Musées et fondations[modifier | modifier le code]

Salles de spectacle[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sous la direction de Bruno Centorame, La Nouvelle Athènes. Haut lieu du romantisme, Action artistique de la Ville de Paris, Paris, 2001 (ISBN 978-2-913246-33-1)