Quartier d'Auteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auteuil.
image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Quartier d'Auteuil
Parc Sainte-Périne, à l'est du quartier.
Parc Sainte-Périne, à l'est du quartier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 16e
Démographie
Population 67 967 hab. (1999)
Densité 22 431 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 08″ N 2° 15′ 10″ E / 48.8522349, 2.252798148° 51′ 08″ Nord 2° 15′ 10″ Est / 48.8522349, 2.2527981
Superficie 303 ha = 3,03 km2
Transport
Gare (RER)(C) Pont du Garigliano
Métro (M)(9)(10)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier d'Auteuil

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier d'Auteuil

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte topographique de Paris
City locator 14.svg
Quartier d'Auteuil
Plaque commémorant la création du 16e arrondissement à la suite de l'extension de Paris, qui est alors passé de 12 à 20 arrondissements.

Le quartier d’Auteuil est le 61e quartier administratif de Paris et un des quatre situés dans le 16e arrondissement, entre le bois de Boulogne et la Seine, à l'ouest de Paris. Cest une partie de l'ancienne commune du même nom qui exista de la Révolution jusqu'à l'annexion de 1860.

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'étymologie du nom « Auteuil » est controversée[1] : il dériverait d'Autholium à partir du latin altus (élevé) et -ialo (clairière, endroit)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1860, lors de l'extension de Paris du mur des Fermiers généraux à l'enceinte de Thiers, la commune d'Auteuil est supprimée et son territoire est réparti par simple décret entre Paris et Boulogne[3], ce qui entrainera des litiges jusqu'en 1929, comme suit[4] :

  • la partie intérieure à l'enceinte, soit un peu moins de la moitié du territoire, est rattachée à Paris, devenant un quartier du 16e arrondissement.
  • la partie extérieure à l'enceinte, la moins construite et de loin la moins habitée, est rattachée à Boulogne en compensation de Longchamp dont le duc de Morny l'avait spolié pour construire l'hippodrome, lequel reste ainsi inclus dans Paris.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 205 1 107 1 163 1 490 2 757 3 236 3 609 3 559 4 185
1856 - - - - - - - -
6 270 - - - - - - - -
(Sources : Cassini[5])

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

  • Le charme champêtre d'Auteuil et son calme ont été très prisés. Des Parisiens fortunés y installaient leur maison de campagne, comme décrit dans le Comte de Monte-Cristo[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Étude sur la signification des noms de lieux en France (1864)
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France p. 182, 1990 (ISBN 9782600028837)
  3. Loi sur l'extension des limites de Paris (du 16 juin 1859), dans le Bulletin des lois de l'Empire français, t. XIV, XIe série, no 738, 3 novembre 1859, p. 747–751, [lire en ligne]
  4. Décret du 3 novembre 1859 qui fixe les dénominations des vingt arrondissements municipaux de la ville de Paris, dans le Bulletin des lois [lire en ligne]
  5. Population avant le recensement de 1962
  6. La Maison de la Radio est construite sur un terrain qui appartenait jadis à la demeure seigneuriale de Passy. Son classement logique serait donc dans la rubrique Passy et non dans celle d'Auteuil.
  7. Alexandre Dumas, le Comte de Monte-Cristo