Rue des Prêtres-Saint-Germain-l'Auxerrois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1er arrt
Rue des Prêtres-Saint-Germain-l’Auxerrois
Rue vue en direction du palais du Louvre.
Rue vue en direction du palais du Louvre.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois
Début 5 place de l'École et rue de l'Arbre-Sec
Fin 1 place du Louvre
Morphologie
Longueur 70 m
Largeur Minimum : 10 m
Géocodification
Ville de Paris 7790
DGI 7815

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Prêtres-Saint-Germain-l’Auxerrois
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 51′ 33″ N 2° 20′ 28″ E / 48.859253, 2.341231

La rue des Prêtres-Saint-Germain-l’Auxerrois est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

Historique[modifier | modifier le code]

Anciennement ruelle du Cloître ou ruelle par laquelle on va à l’église et y aboutissant. La rue doit sa dénomination actuelle aux prêtres de l’église Saint-Germain-l'Auxerrois qui y demeuraient. En 1702, la partie comprise entre les places des Trois-Maries et de l’École portait le nom de rue Saint-Germain-l'Auxerrois ; à cette époque, cette partie fut réunie à la rue des Prêtres, dont elle prit la dénomination[1]. La partie entre la rue de la Monnaie et la rue de l'Arbre Sec disparaît en 1925 pour l'agrandissement des magasins de la Samaritaine.

En février et mars 1898 des fouilles furent exécutées, devant le portail méridional de l'église, parmi les objets découverts: un sarcophage de plâtre dont les deux extrémités étaient ornées et six sarcophages lors du percement d'un égout en février de la même année. Puis dix en mars qui furent transportés au Musée Carnavalet. D'autres panneaux furent découverts en 1899[2].

Bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Au nord de la rue se trouve l'église Saint-Germain-l'Auxerrois.

  • No 15 : vieille maison étroite ayant une seule fenêtre par étage. Escalier du XVIIIe siècle et ferronneries.
  • No 17 : siège du Journal des Débats de 1800 à 1940[3]. Lucarnes Louis XIII à fronton triangulaire. Grand escalier intérieur à balustres en bois.
  • No 19 : maison ayant abrité le café Momus, rendez-vous de la bohème des années 1840[3]. Devient un marchand de couleur en 1861. Aujourd'hui un hôtel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Lazare et Félix Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues et monuments de Paris, Paris, Bureau de la Revue Municipale,‎ (lire en ligne)
  2. Alfred Lamouroux, Découvertes à Paris de tombes et d'objets dans la Rue des Prêtres-Saint-Germain-l'Auxerrois, dans : l'Ami des Monuments et des Arts , 1898, t. XII, p. 95–98.
  3. a et b Jacques Hillairet et Pascal Payen-Appenzeller, Dictionnaire historique des rues de Paris, vol. 2, Paris, Les Éditions de Minuit,‎ , 794, 785 p. p. (ISBN 2-7073-1054-9, notice BnF no FRBNF36618590).