Rue de la Monnaie (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue de la Monnaie.
1er arrt
Rue de la Monnaie
Rue de la Monnaie vue du quai du Louvre.
Rue de la Monnaie vue du quai du Louvre.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois
Début 2 quai du Louvre et 1 rue du Pont-Neuf
Fin 75 rue de Rivoli
Morphologie
Longueur 125 m
Largeur 13 m
Historique
Création Avant le milieu du XIIIe siècle
Dénomination 1387
Ancien(s) nom(s) Rue du Cerf
Rue aux Cerfs
Rue dite du Foin
Rue de la Monnaie
Rue de la Vieille-Monnaie
Géocodification
Ville de Paris 6364
DGI 6429

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de la Monnaie
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 51′ 34″ N 2° 20′ 35″ E / 48.859321, 2.34299

La rue de la Monnaie est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

Description[modifier | modifier le code]

Rue de la Monnaie au niveau de la rue Baillet ; en arrière-plan, l'église Saint-Eustache.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette rue existait en 1245[réf. souhaitée] sous le nom de rue du Cerf ou rue o Serf[1], en raison d'une enseigne de ce nom.

En 1320 elle portait le nom de rue dite du Foin parce qu'elle conduisait au Port au foin.

Elle prend son nom de rue de la Monnaie en 1387 à la suite de la création de l'atelier monétaire qui y est transféré[1]. Lorsque cet atelier est déplacé e, 1774 à l'Hôtel de la Monnaie, quai Conti, cette rue devient la rue de la Vieille-Monnaie[1].

Vers 1565, une partie des maisons construites le long de la Seine sont démolies, formant une place à laquelle une enseigne fit donner le nom de place des Trois Maries[2], la rue commence alors place des Trois Marie et se termine rue des Fossés-Saint-Germain-l'Auxerrois, rue qui sera remplacée par la rue de Rivoli[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Maurice Baurit et Jacques Hillairet, Saint-Germain-l'Auxerrois, Les Éditions de Minuit, Paris, 1955, p. 201-202
  2. Nouveau dictionnaire historique de Paris de Gustave Pessard