Missile M45

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

M45
Missile M45
Présentation
Type de missile Missile mer-sol balistique stratégique
Constructeur Aérospatiale
Coût à l'unité 50 millions d'euros
Déploiement
Caractéristiques
Moteurs 3 étages à propergol solide
Masse au lancement 35 t
Longueur 11,05 m
Diamètre 1,93 m
Portée 6 000 km
Altitude de croisière 1 000 km
Charge utile 6 têtes TN 75 de 110 kt
Guidage Inertiel couplé à une correction informatisée
Précision 200 m
Plateforme de lancement SNLE-NG

Le missile M45 est le missile mer-sol balistique stratégique français équipant les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de nouvelle génération de la Force océanique stratégique française (FOST). Mis en service en , son déploiement s’est achevé en 1999 et depuis 2010, il est progressivement remplacé par le M51.

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du missile M45 s’inscrit dans l’évolution de la force de dissuasion française initiée par le missile M1 entrée en service en 1971. Le missile, dérivé du M4, est comme pour tous les systèmes de missiles balistiques de la force de dissuasion française, développé par Aérospatiale et repris ensuite par EADS Astrium Space Transportation.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il diffère de son prédécesseur par l’amélioration de sa portée, qui est passée de 4 000 km à 6 000 km, mais également par l’amélioration de sa partie supérieure : précision augmentée, capacités de pénétrations améliorées, emploi de l’ogive furtive TN 75 de 110 kt qui tient compte de la nature des défenses d’un adversaire potentiel à l’horizon de l’an 2000, dont il peut transporter jusqu’à six exemplaires[1].

Le M45 a été mis en service au printemps 1997 à bord du Triomphant jusqu’en 2015, après quoi il y fut remplacé par le missile M51[2].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

M-4A M-4B M-45
Déploiement 1987
Masse au lancement 35 t 35 t 35 t
Longueur 11,05 m 11,05 m 11,05 m
Diamètre 1,93 m 1,93 m 1,93 m
Portée 4 000 km 5 000 km 6 000 km
Altitude 1 000 000 m 1 000 000 m 1 000 000 m
Charge 6 TN-70 de 150 kT 6 TN-71 de 150 kT 6 TN-75 de 110 kT
Guidage Inertiel Inertiel Inertiel
Plateforme SNLE SNLE SNLE-NG
Têtes actives (2002) 16 32
Têtes en réserve (2002) 96 192

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SSBN Triomphant Class Ballistic Missile Submarine », sur naval-technology.com, (consulté le ).
  2. « Le sous-marin nucléaire “Le Triomphant” adapté au missile M51 », sur www.lemarin.fr, (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emile Arnaud (collectif), Un demi-siècle d'aéronautique en France - Les missiles balistiques de 1955 à 1995, Département d'histoire de l'armement du Centre des hautes études de l'armement, , 316 p. (lire en ligne)
  • Guillaume Belan et Patrick Mercillon, La saga des missiles européens (1945–2005), Paris, éditions TTU-Certes, .
  • aerospatiale 06, mensuel de l'établissement de Cannes, paru de 1982 à 1998.
  • Sylvie Moncieu (dir.), Alain Coursier (rédacteur) et al., 80 ans de passion, le site de Cannes de 1919 à 1999, Éditions Version latine, , 111 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]