Force Hadès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hadès (homonymie).

La force Hadès est un ensemble d'unités dissoutes depuis 1996, autrefois réparties entre plusieurs régiments de l'armée française chargée de mettre en œuvre des armes nucléaires tactiques (bien que dénommées pré-stratégiques par François Mitterrand afin de ménager l'Allemagne).

Elle était destinée à mettre en œuvre le missile Pluton (de 1973 à 1993, d'une puissance de 10 ou de 25 kt), missile nucléaire à courte portée (20 à 120 km), puis les missiles Hadès (de 1992 à 1993, d'une puissance de 80 kt et d'une portée de 400 km) contre une attaque surprise des forces du pacte de Varsovie (donc probablement soumettre l'Allemagne au feu nucléaire).

Elle comptait 192 hommes jusqu'en 1996, quand la chute du bloc de l'Est et ses conditions d'emploi provoquent sa dissolution. Les derniers missiles Hadès ont été démantelés le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]