Missile antibalistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les armes
Cet article est une ébauche concernant les armes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un missile antibalistique (en anglais : anti-ballistic missile, ABM) est un missile conçu pour intercepter un missile balistique ou une roquette. Le terme est cependant principalement utilisé pour désigner les systèmes conçus pour contrer des missiles balistiques intercontinentaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce type de missile fait son apparition dans les années 1950, dans le contexte de la guerre froide et de la course aux armements opposant les États-Unis à l'URSS. En 1972 est signé le Traité ABM, chaque pays s'engage alors à ne pas déployer plus de 100 missiles antibalistiques et à ne défendre que deux sites, puis un seul après 1974. L'URSS choisi Moscou et les États-Unis choisirent une base de missiles balistiques intercontinentaux. En 2002, les États-Unis se sont toutefois retirés du traité.

Un réseau comprenant actuellement quatre bases avec une centaine d'intercepteurs protègent Moscou d'une attaque limitée par missile balistique depuis les années 1970[1].

Missiles anti-balistiques par pays[modifier | modifier le code]

Un Ground-Based Interceptor dans son silo sur la base de Fort Greely en Alaska.

Drapeau de la République populaire de Chine Chine[modifier | modifier le code]

  • Fan Ji (prototype abandonné)

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

  • LIM-49 Nike Zeus (prototype) ;
  • LIM-49A Spartan (en service en 1975 uniquement) composant « couche haute » du système Safeguard ;
  • Sprint (en service en 1975 uniquement) composant « couche basse » du système Safeguard ;

En service[modifier | modifier le code]

Drapeau d’Israël Israël[modifier | modifier le code]

Missile antibalistique européen ASTER.

Europe Europe : Drapeau de la France France / Drapeau de l'Italie Italie / Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

  • Missile Aster Block 1 NT, composant du système sol-air moyenne-portée terrestre (SAMP/T) ;
  • Missile Aster Block 2 (en projet).

Drapeau de la République de Chine Taïwan[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'URSS Union soviétique / Drapeau de la Russie Russie[modifier | modifier le code]

Missile antimissile mobile Galosh en URSS[1].

Historique[modifier | modifier le code]

  • V-1000 (prototype) ;
  • A-350 ABM-1 Galosh (en service de 1971 à 1977) composant du système A-35 ;
  • A-350R ABM-1B (en service de 1978 à 1995) composant du système A-35M ;
  • ABM-4 Gorgon, (en service de 1995 à 2006) composant « couche haute » du système A-135 ;

En service[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Galosh (SH-01/ABM-1), Missile Threat