AN-22

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AN-22 (homonymie).
image illustrant le domaine militaire image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

AN-22
Image illustrative de l'article AN-22
Présentation
Fonction Bombe atomique stratégique
Déploiement 1967-1988
Caractéristiques
Moteur Bombe à chute libre
Masse au lancement 700 kg
Charge Fission entre 60 kt et 70 kt
Plateforme de lancement Bombardier à haute altitude

L’AN-22 a été la 2e arme nucléaire française développée en remplacement de l'AN-11.

Elle est entrée en service en 1967 et avait une charge explosive de fission de 60 à 70 kilotonnes équivalente à celle de son aînée AN-11, mais avec des améliorations au niveau de la sécurité et un parachute retardateur permettant un largage à basse altitude. De plus, l'enveloppe a été refondue, faisant passer son poids d'environ 1 400 kg à environ 700 kg. Le Dassault Mirage IV restait son bombardier attitré.

Environ 40 AN-22 ont été construites, soit une pour chacun des 36 Mirage IVA en service, et quelques-unes de rechange. La dernière a été retirée du service le 1er juillet 1988, au profit du missile de croisière ASMP qui a pris sa succession.